Author Topic: { Role-Play } Xelloss  (Read 20265 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Offline xelloss

  • Eyktan
  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 3311
  • Karma: 113
  • Ral... ke lì'u ! [ Le sens... pas le mot ! ]
    • La Ghost... (team bretonne d'Airsoft)
Re: { Role-Play } Xelloss
« Reply #20 on: February 09, 2010, 07:21:28 pm »
Journal de bord N°3
Jour 562 matinée


**Aucune entrée dans le journal**
**Mise en veille**




Le journal émet un bip de message entrant...
Ce bruit fait fuir un groupe de nantang qui avaient commencé à trainer mon corps...

J'émerge peu à peu...
Au bout d'une bonne heure, mes pensées deviennent plus claires...
Je n'ai plus mal du tout...
Ca va mieux...

Je me lève...
Je suis debout !
Je marche !

Et ... rien

Je ne me suis jamais levé, mon cerveau envoi des ordres à un corps inerte...
je suis toujours étendu sur le sol ! et n'ai même pas bougé un orteil !

Horrifié, je réalise que je ne ressent plus rien...
Je ne sent plus mon corps...

Seul mon bras gauche répond... mais c'est par spasmes !

Le journal, c'est un message...
Les autres me cherchent
Il me faut y répondre

Mais comment exécuter la procédure de réponse avec un seul bras à peine valide, et surtout sans sa vue...
Mes sens me lâchent aussi....


Au bout d'un temps affreusement long, et après avoir tapé sur tous les boutons, une voix féminine familière m'annonce le début de l'enregistrement du message....

Ma voix est faible, c'est entre le soupir et le murmure...

J'ai à peine prononcé le premier mot que la douleur, absente il y à peu, revient...
Plus forte, Plus aiguë...


Je hurle ...
« Last Edit: September 12, 2010, 06:39:55 pm by xelloss »
Le premier homme qui est mort à du être drôlement surpris.
Partir c'est mourir un peu, et mourir c'est partir beaucoup.
La Terre est basse.
Les lénitions, en rouge

Le Na'vi fpi Ayskxawng 2019

Offline xelloss

  • Eyktan
  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 3311
  • Karma: 113
  • Ral... ke lì'u ! [ Le sens... pas le mot ! ]
    • La Ghost... (team bretonne d'Airsoft)
Re: { Role-Play } Xelloss
« Reply #21 on: February 10, 2010, 11:53:15 am »
Journal de bord N°3
Jour 565

**Aucune entrée dans le journal**
**Mise en veille**




Je sors lentement de ma léthargie...
Soudain, une pensée me met en alerte !
Je m'étais endormi...
Pendant plus de deux jours !

Surtout ne pas m'endormir !
Pourquoi ?
Pourquoi, déjà ? je ne rappelle plus...

La douleur s'arrête...
C'est bon, ça fait du bien !
j'en arrive à me demander si c'est bien réel...

J'effleure ma poitrine, et sens un élément dur qui dépasse non loin du cœur ...

Je me souviens !
Je me rappelles !


...







J'essaye de retirer cette chose qui dépasse...
je ne sent plus rien, le toucher ! j'ai perdu le toucher...
Je ne peux même pas dire si je serre la main.

Tout à coup, le noir reviens...


« Last Edit: January 21, 2014, 07:39:57 am by xelloss »
Le premier homme qui est mort à du être drôlement surpris.
Partir c'est mourir un peu, et mourir c'est partir beaucoup.
La Terre est basse.
Les lénitions, en rouge

Le Na'vi fpi Ayskxawng 2019

Offline xelloss

  • Eyktan
  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 3311
  • Karma: 113
  • Ral... ke lì'u ! [ Le sens... pas le mot ! ]
    • La Ghost... (team bretonne d'Airsoft)
Re: { Role-Play } Xelloss
« Reply #22 on: February 11, 2010, 02:53:39 pm »
Journal de bord N°3
Jour 566


**Nettoyage mémoire**
**Défragmentation initialisée**



Il est très tôt, le soleil n’est pas encore levé.
La forêt brille de milles feux multicolores

Je suis réveillé par un bruit familier
Il passe pratiquement à l’aplomb de ma position !
Je l’entends comme au loin, et résonnant en écho, malgré cela, je le trouve beau…

C’est le bruit d’un hélico…
Il vole bas
Il descend
C’est pour moi !

Il faut que j’aille vers lui ! Les autres ont finalement réussi à localiser mon signal.
Je commence à bouger…
Le hurlement que je lâche me semble sans fin !
Hop, un bâton dans ma bouche, et je pourrai enfin cesser de rameuter tout Pandora.
Pourquoi je n’y ai pas pensé plus tôt.

Je tends le bras pour récupérer mon Daisho…
Les sabres ne sont plus là où je les avais posé…
Seul le fil qui les liait est sur la souche !


Nang !
MON Daisho



Il ont dû me le le prendre comme trophée !
J’en connais trois qui vont goûter de mes flèches quand je serai sur pied !
Si je survie à tout ça...




Ma besace bien attachée à ma ceinture, je commence à ramper…
Au loin, très loin, je crois discerner un bruit de ralentissement moteur
Le coucou doit être au sol.
La douleur est infinie, mais mon désir de vivre l’est plus encore; surtout depuis que je sais que les autres se sont posés non loin de moi !
Je rampe vite, enfin si on peut appeler ceci ramper vite…
Ma vue est toujours flou, les bruits plus loin que jamais, mais j’avance.

Je ne sais d’où je tire cette énergie…
Eywa ?
Peut être !

Je progresse, les yeux rivé au sol.
Lever la tête me fait trop souffrir, donc je regarde par terre..

Soudain, pour qui ? pourquoi ? je lève les yeux…



Je me retourne vite !
Ce demi tour fulgurant envoie ma tête directement sur une grosse branche.
Le bâton que je mordais tombe
Je hurle à nouveau

Je rampe en direction opposée de l’hélico
Vite ! je progresse vite, je ne regarde pas en arrière !
Je progresse de façon désordonnée...
A quatre pattes
Je ressemble à un nantang ivre courant de manière cahotique !

Soudain, un bruit sourd, une autre douleur, je suis stoppé net !
Ma tête vient de heurter violemment une grosse pierre !
Ce choc vient de m’arracher l’énergie si puissante dont je disposait tantôt…
Je me retournes et m’adosse à la pierre.

Je ne peux détourner le regard !
Le vois SA silhouette au travers des arbres
ELLE est distante d’environ un quart d’heure au pas de course,
Si ELLE me voit…
ELLE va finir de m’achever.
ELLE est grande.
Sombre.
Terrifiante.
À mes yeux, cette chose est effroyable, bien plus dangereuse que le Toruk qui, il y à quelque temps, avait eu la bonne idée de vouloir se mettre un enfant Na’vi sous la dent

Le douleur revient, je hurle !

Ne pas huler ! Elle va te voir
Si ELLE te vois… si… ELLE


Cette forêt si dense semble faire un tunnel entre ELLEet moi.
Je regarde autour de moi, la forêt ne laisse pas voir au delà de cinquante mètres, cette végétation luxuriante est un véritable mur végétal !
Pourquoi, cette chose si loin, je peux LA voir aussi bien ?
Il fait si sombre et je LA distingue pourtant très bien !
Pourquoi la seule trouée dans les feuillages donne dans SA direction ?

Je hurle encore…
Je hurle toujours !

ELLE m’a vu !
Son œil lumineux me regarde !
J’en suis sûr !
C’est vers moi qu’ELLE dirige tout son attention !

Derrière moi, la pierre est froide
Je sombre de nouveau dans le néant, avec ELLE pour dernière vision...
Cette tour de contrôle, si caractéristique des Avant-poste Humains



Bien des  heures plus tard…


Je réouvre les yeux .
ELLE est toujours là !!

Quelqu’un s’est arrêté près de moi…
Je mords ma main !
Ne pas crier, ne pas hurler, être silencieux…
Ce sont sans doute encore des Humains.
Si j’ai eu de la chance jusqu’ici, il faut quand même pas trop pousser !

Le noir reviens !

Je sens une chose sur mon épaule…
Mes yeux s’ouvrent à une vitesse fulgurante
La tête devant moi me dit :

- C'est bien toi Xelloss?répond moi!Comment vas-tu?

Je lâche un hurlement en guise de réponse
C’est bien un humain !
J’en suis sûr !


- Ils sont là-bas!Amene toi!
- Excuse-moi,mais ça risque de piquer...
Il m’arrache la dague…

[AAAHHHhh....]


Je n’entends pas mon cri !
Il fait de nouveau noir…
Avant de sombrer, je le sens me soulever…

Je sais où il ira me porter…
Il se dirigera vers ELLE !
Je sais comment cela finira…
Celui à qui appartient la dague la reprendra, et finira son travail

Je le sens !
Il m’emporte vers ELLE !!!
« Last Edit: January 21, 2014, 07:43:38 am by xelloss »
Le premier homme qui est mort à du être drôlement surpris.
Partir c'est mourir un peu, et mourir c'est partir beaucoup.
La Terre est basse.
Les lénitions, en rouge

Le Na'vi fpi Ayskxawng 2019

Offline aytsmukan

  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 1274
  • Karma: 10
  • Oel ayngati kameie smuktu -
Re: { Role-Play } Xelloss
« Reply #23 on: February 11, 2010, 03:14:57 pm »
Faisant fi d'une des nombreuses règles de survie sur Pandora, et tout particulièrement de celle qui stipule qu'un personnel bruyant a une durée de vie réduite, Aytsmukan hurle le nom de ses deux collègues.

Aytsmukan : Ma XellooOOoOOs !!! TeranaaAaAaaaAAAas ! 'eyng oer !!!

Dans la foret, seul le bruissement d'animaux lui répond.
L'Avatar se remet en route....



« Last Edit: June 24, 2012, 08:00:35 am by xelloss »
Choisir, c'est renoncé et se positionner.
Ne pense pas au problème, pense à la solution.
trailer nìNa'vi
Oeyä  nìNa'vi
Verbe Na'vi 2.1

Offline xelloss

  • Eyktan
  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 3311
  • Karma: 113
  • Ral... ke lì'u ! [ Le sens... pas le mot ! ]
    • La Ghost... (team bretonne d'Airsoft)
Re: { Role-Play } Xelloss
« Reply #24 on: February 12, 2010, 08:15:23 am »

Journal de bord N°3
Jour 566


##Alerte##
**Humidité anormalement élevée**
**Nettoyage mémoire**
**Défragmentation en cours**




Mes yeux s'ouvrent sur un flou sombre.
Je distingue loin en écho un bruit ressemblant à une chute d'eau
J'ai froid... Si froid !
Je ne suis plus que l'ombre de moi même

Sur le côté, j'aperçois une silhouette.
J'ouvre la bouche, Elle viens vers moi .

J'en peux plus
Je ne sais plus
 

Il approche sa tête...
Je serre une pierre dans ma main droite (n'ayant plus de toucher, il m'est impossible de confirmer la présence du cailloux; je ne sais même pas si je serre la main )

Quand il sera assez proche, je lui briserai son masque.
Cela me laissera le temps de fuir...

...

Sa tâte est si proche de moi qu'elle emplie toute ma vue
Je n'arrive pas à voir s'il porte un masque...
Tan pis, je frappe !

Mon bras se lève !
la pierre file en direction de son visage !

...

Il ne se passe rien !

... je constate horrifié que ma main n'a jamais quitté le sol.
Mon cerveau envoie toujours des ordres à un membre inerte

J'abandonne !

Je lui parle, il tends l'oreille pour entendre mes murmures
Les mots Humains et Na'vi se mêlent dans ma tête.
Humain, ou Na'vi, cela n'a plus d'importance


Je sens pourtant une amélioration de mon état...
Pourquoi un Humain me soignerai-t'il ?

Si c'est un Humain, ce sera bien pire ensuite.
J'ai entendu des récits de guerriers ayant détruis des postes Humains.
J'ai écouté leurs paroles attentivement
Ils disaient que nos frères et sœurs fait prisonniers étaient utilisés pour mesurer l'efficacité des armes de foudre (les armes énergétiques à plasma, surement)
Leurs armes Tonnerre (Les armes à feu ?) plus efficaces, se vident vite, (sans ravitaillement de la Terre, leurs stocks de munitions s'épuisent)



Si c'est un Frère, mon état ne me permettra pas de tenir encore longtemps
Eywa à veillé sur moi, mais faut pas trop lui en demander...


Moi :
Tspang ... moi... nga ... tue....
Tue-moi... oe... tu...
Fini... Je... Hasey...  Eywa... Lu-hasey.... Ma....
Mal.... Sa'nok... souffrir... nawm... plus...
Tu... T...
...



Le noir reviens !
« Last Edit: September 12, 2010, 06:41:00 pm by xelloss »
Le premier homme qui est mort à du être drôlement surpris.
Partir c'est mourir un peu, et mourir c'est partir beaucoup.
La Terre est basse.
Les lénitions, en rouge

Le Na'vi fpi Ayskxawng 2019

Offline aytsmukan

  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 1274
  • Karma: 10
  • Oel ayngati kameie smuktu -
Re: { Role-Play } Xelloss
« Reply #25 on: February 12, 2010, 11:17:44 am »
Continuant son périple vers le Clan des Plaines, Aytsmukan réfléchit.
A fond de son être, une étrange sensation lui susurre qu'il est tout près du but... si près...

Cependant, rien n'y fait, et aucune trace n'arrive a le mettre sur la bonne piste.
Soudain, une idée lui traverse l'esprit.
Une idée stupide, incongrue, mais tellement tentante.
Les rapports qu'il a lu faisaient mention des visions provoquées par le venin du scorpion utilisé au cours de l'Uniltaron, la "Chasse en Songes"


Aytsmukan : Et si...

L'Avatar stoppe sa monture, inspecte les environs et au bout d'une demie heure, s'installe dans un coin tranquille où il espère ne pas être dérangé.
Déposant sa sacoche a ses côtés, il en sort une petite boite sur laquelle est collé le symbole mettant en garde contre les produits bactériologiques extrêmes.
Cependant, il lui manque un élément. Le venin de l'animal doit être combiné a l'acide psychoactif de l'Arachnolumera nitidae.

Se disant qu'il n'a pas le temps d'aller a la chasse au vers, il attrape le scorpion, saisis sa queue et la pose sur son épaule.
Ressentant la douleur explosant dans son cerveau comme une grenade, il se souviens un peu tard que même les Na'vi peuvent en mourir...

L'Avatar réagit violemment et sur les écrans du caisson, les lignes rouges se succèdent.
Un sourcil inquisiteur levé, Paul, le médecin chef parcourt les lignes sur la console du caisson d'Aytsmukan.

Dans la foret, l'esprit du pilote s'égart dans un monde onirique.
Autour de lui dansent des lumières. Le pilote espérait mieux, et surtout plus de détails.
Dans la brume lumineuse il aperçois un visage, celui de celle qu'il porte dans son coeur, mais pas de Xelloss a l'horizon.
Détournant le regard a la recherche de l'autre Avatar, le pilote s'éloigne de la jeune Na'vi qui le rattrape rapidement, semblant lui montrer une tache dans le paysage.

Au bout de quelques minutes, il comprend ce que la Na'vi lui montre.
C'est l'entrée d'une grotte ou d'une anfractuosité dans la roche.

Au dehors de cette cavité, il aperçois une forme au sol.
Allongé sur le flanc, un Na'vi ou un Avatar semble dormir. Aytsmukan se penche et se relève aussi sec, transit de stupeur.
La personne au sol est bien un Avatar, mais ce qui frappe le pilote c'est qu'il se trouve en face de sa propre machine.
Une pensée lui traverse l'esprit.


Aytsmukan : ... et comment on sort ?

Dans la tête du pilote, les pensées fusent mais aucune d'entre elles ne semblent lui donner la solution a son problème.
Il a réussi a trouver l'emplacement de ses compagnons, non lion de l'endroit où il s'est arrêté, mais a l'heure actuelle il n'a aucune idée de la méthode a employer pour réintégrer son corps.

Le temps, passe, s'étire, se dilate.
Une sensation humide et visqueuse lui démange la joue droite. L'Avatar veut s'essuyer mais rien n'y fait, la sensation demeure.



Le pilote ouvre les yeux et tombe nez a nez avec sa monture lui léchant la face.
Aytsmukan : Bon, ça c'est fait...

Se relevant groggy, il regarde l'entrée de la grotte devant laquelle il s'était posé...


« Last Edit: June 24, 2012, 08:37:42 am by xelloss »
Choisir, c'est renoncé et se positionner.
Ne pense pas au problème, pense à la solution.
trailer nìNa'vi
Oeyä  nìNa'vi
Verbe Na'vi 2.1

Offline aytsmukan

  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 1274
  • Karma: 10
  • Oel ayngati kameie smuktu -
Re: { Role-Play } Xelloss
« Reply #26 on: February 13, 2010, 07:33:10 am »
L'Avatar regarde l'entrée de la grotte et retiens un fou rire.
Mettre en place une action aussi dangereuse qu'une Uniltaron improvisé et surtout seul, tout ça pour se rendre compte qu'il a posé son popotin a deux centimètres de son objectif...
Il passe le rideau formé par la chute d'eau et pénètre dans cette antre inquiétante.

Aytsmukan : XelloOooOOooss ! TeranaAaaAAAas ! Tsengpe tok mengaAAaaaAaa ! 'eyng oer !

L'Avatar finit sa phrase levant les yeux, et se disant que c'était la meilleure chose a faire pour se prendre un bon gros stalactite sur le coin de la truffe...
Entendant uniquement l'écho de sa voix, le pilote s'avance, persuadé que l'endroit aurait été plus que parfait pour le dernier Hitchcock...


« Last Edit: June 24, 2012, 08:48:47 am by xelloss »
Choisir, c'est renoncé et se positionner.
Ne pense pas au problème, pense à la solution.
trailer nìNa'vi
Oeyä  nìNa'vi
Verbe Na'vi 2.1

Offline xelloss

  • Eyktan
  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 3311
  • Karma: 113
  • Ral... ke lì'u ! [ Le sens... pas le mot ! ]
    • La Ghost... (team bretonne d'Airsoft)
Re: { Role-Play } Xelloss
« Reply #27 on: February 13, 2010, 07:45:32 am »
Journal de bord N°3
Jour ##Donnée corrompue##

##Alerte##
**Humidité anormalement élevée**
**Nettoyage mémoire**
**Défragmentation terminée**

**Aucune entrée dans le journal**
**Mise en veille**




Mes yeux s'ouvrent
Ces derniers temps, tout n'est que succession de flou et de noir...
Mon état semble s'améliorer.

Pourquoi ?
Pourquoi ces soins
Pourquoi donc un Humain me soignerai-t'il
Il ont bien assez de prisonniers pour leurs "expériences" ?
Pourquoi...

Le regard dans le vague, je l'observe
J'ai l'impression que c'est un arc qui est posé près de lui.
Leurs réserves de munitions seraient vides à ce point ?
Si ils veulent venir jouer avec des arcs, les Na'vi n'en feront qu'un bouchée....

Je l'observe...
Il à les yeux rivés sur un objet dans ses mains auquel il parle
J'attends...

Je retrouve cette obscurité si familière !


Peu de temps plus tard ...


J''ai eu un flash !
J'ouvre les yeux !
Vite !
Je dois fuir !
loin !
Et surtout vite !


Je sais maintenant
J'en suis sûr !

Il attends son collègue..
Celui à qui appartiens la dague !
Si j'enlève la dague de mon torse, et trouve une excuse pour qu'il s'approche à nouveau, je viserai la gorge directement
je vais tuer quelqu'un... cela fait si longtemps... je m'étais juré... ne plus tuer...
Cette entorse à mon principe me met mal à l'aise ...
Mais dans mon état, le neutraliser sans le tuer est pure utopie

Ma tentative de l'assommer peu avant fût un fiasco magistral...

En premier !
Récupérer la dague


Je touche mon torse...
En lieu et place de la dague, se trouve une sorte bandage...
Désespoir...

comment je vais faire?
Réfléchis Xelloss !
...
Ah non !
C'est pas l'momoent de repartir voir Morphée !!
T'as passé trop de temps dans ses bras...


...

L'appel du noir est le plus fort !
Je pars...


Un court moment plus tard

Je force!
J'ouvre les yeux...
C'est de plus en plus dur !

Au loin, toujours en écho dans ma tête, il ne semble entendre crier...
La personne non loin de moi vient de se lever.
Elle me tourne le dos !

Une idée me traverse l'esprit...

Je mets ma main  dan ma bouche, et roule doucement sur le côté
La douleur est si intense que mordre ma main ne me fait pas mal

Je glisse....
Je rampe
...

J'ai juste fait deux mètres, et me suis allongé derrière un rocher
Je suis caché...
C'est un mélange étrange de douleur et de plaisir

Ils va partir, croyant que j'ai réussi à glisser dans la rivière
Je suis sauvé... enfin de lui...


Je laisse le noir m'envahir...
Je suis serin...





En réalité, le rocher ne dissimule que le haut de mon corps.
Mes jambes sont bien visibles !
« Last Edit: October 06, 2010, 06:21:23 pm by xelloss »
Le premier homme qui est mort à du être drôlement surpris.
Partir c'est mourir un peu, et mourir c'est partir beaucoup.
La Terre est basse.
Les lénitions, en rouge

Le Na'vi fpi Ayskxawng 2019

Offline aytsmukan

  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 1274
  • Karma: 10
  • Oel ayngati kameie smuktu -
Re: { Role-Play } Xelloss
« Reply #28 on: February 13, 2010, 08:40:14 am »
Continuant sa progression, Aytsmukan se rend compte qu'il n'a aucune idée du temps passé a l'intérieur, la caverne semblant manger les minutes.
Il commence a ressentir d'étranges sensations, sa machine mettant un temps a répondre.
Une latence bien connue des pilotes s'aventurant dans des endroits où l'Unobtanium joue les cage de Faraday.
Il sait aussi qu'a un moment il devra se déconnecter pour s'occuper de son corps Humain s'il ne veut pas que ce soit Paul qui le déloge de son caisson a grand coup de pompes dans l'arrière train.

Une pensée plus terrible que les perturbations lui traverse l'esprit... Comment retrouver la sortie ?

Au bout d'un temps indéfinissable, une forme se matérialise dans le couloir... L'Avatar dresse les oreilles en se rendant compte qu'elle est humaoïde... un Na'vi ou un Avatar !



« Last Edit: June 24, 2012, 09:03:13 am by xelloss »
Choisir, c'est renoncé et se positionner.
Ne pense pas au problème, pense à la solution.
trailer nìNa'vi
Oeyä  nìNa'vi
Verbe Na'vi 2.1

Offline aytsmukan

  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 1274
  • Karma: 10
  • Oel ayngati kameie smuktu -
Re: { Role-Play } Xelloss
« Reply #29 on: February 13, 2010, 12:57:12 pm »
Aytsmukan s'avance vers la forme et engage la conversation...

Aytsmukan : Pesu lu nga ? Oer syaw fko Aytsmukan ! Uniltìranyu
Forme : Kaltxì ma Aytsmukan, Oeru syaw fko Teranas, Uniltìranyu kop nang !
Aytsmukan : Txantsan ! Tsengpe tok Xelloss ?
Teranas : On va continuer en Humain, non, ce que je t'ai dit est à peu près tout ce que je connais.
              Mais pourquoi tu n'as pas envoyé une requête de déconnexion a mon caisson et posé la question de visu ?
Aytsmukan : Ta réponse aurait été "on est dans une grotte"... pratique
Teranas : Tu marques le point !
Aytsmukan : Bon, il est où l'autre ?
Teranas : Juste... Hein ?

Teranas se retourne, dresse les oreilles en se rendant compte qu'il désigne un endroit vide



« Last Edit: June 24, 2012, 09:14:41 am by xelloss »
Choisir, c'est renoncé et se positionner.
Ne pense pas au problème, pense à la solution.
trailer nìNa'vi
Oeyä  nìNa'vi
Verbe Na'vi 2.1

Offline aytsmukan

  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 1274
  • Karma: 10
  • Oel ayngati kameie smuktu -
Re: { Role-Play } Xelloss
« Reply #30 on: February 14, 2010, 01:06:21 am »
Aytsmukan baisse une oreille et lève un sourcil en regardant l'autre Avatar
Teranas: Il etait encore avec moi juste avant ton arrivée.
Aytsmukan: Il ne doit pas être très loin. Vu l'état de son avatar il n'a pas pu s'en aller. Retournons ou vous étiez et cherchons le.
Teranas: Oui, tu as raison faisons comme cela.
Aytsmukan: Au fait as tu de quoi soigner Xelloss avec toi ?
Teranas: Non, j'ai juste pu lui faire un pansement de fortune avec un morceau de mon vêtement mais c'est tout. Juste pour eviter que sa plaie ne saigne trop et qu'il décède.
Aytsmukan: Je m'en suis douté. J'ai bien fait d'apporter ma panoplie du petit infirmier. Etant ma profession, je ne m'en sépare jamais, car une situation nécessitant son utilisation peut vite  se présenter.

Terans et Aytsmukan s'en retournent là ou aurais du être Xelloss. Au bout de quelques mètres Teranas s'arrête.
Teranas: Nous etions à cet endroit. Il aurait donc du s'y trouver. Je ne comprends pas.
Atsmukan: D'accord, Je vais l'appelez en utilisant la langue des Na'vi.
Teranas : Tu penses que ça changera quelque chose ?
Aytsmukan : Pas du tout, mais on peut essayer... et ça me fait bosser, alors... Ma Xelloss, lu Aytsmukan. Tsengpe lu nag ? Plltxe oeru, oeyä 'eylan !....
Teranas: Bon, je vais devoir m'y mettre sérieusement, moi !
Aytsmukan: Je lui ai dit :" Xelloss, c'est Aytsmukan. Ou es tu ? Parle moi, mon ami ! Bon il ne doit pas être loin Cherchons chacun d'un coté du mur et explorons l'ensemble de la zone. Le premier qui le trouve appel l'autre.

Les deux Avatar se séparent et commencent la recherche de Xelloss.




« Last Edit: June 24, 2012, 09:22:45 am by xelloss »
Choisir, c'est renoncé et se positionner.
Ne pense pas au problème, pense à la solution.
trailer nìNa'vi
Oeyä  nìNa'vi
Verbe Na'vi 2.1

Offline xelloss

  • Eyktan
  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 3311
  • Karma: 113
  • Ral... ke lì'u ! [ Le sens... pas le mot ! ]
    • La Ghost... (team bretonne d'Airsoft)
Re: { Role-Play } Xelloss
« Reply #31 on: February 14, 2010, 06:40:50 am »
Journal de bord N°3
Jour
##recherche##


**Mise en veille**






J'émerge à nouveau

Le bandage sur mon torse semble agir, ce point de douleur s'atténue.
Je vais profiter de l'amélioration de mon état pour filer en douce.
Pour cela, il me faut bouger...
Si je bouge, je hurlerai à coup sûr
Si je hurle, l'Humain à côté me tombera dessus.

Ma main droite est dans un triste état tellement j'ai mordu fort!
Tan pis, je commence à ramper
La douleur est à son paroxysme, mais je garde la bouche fermée...

J'entends parler, mais ne saurait dire si quelle langue c'est...

...

Ma Xelloooss, fi'u lu Aytsmukaaaan. Tsengpe leiu naaagl ? Plltxe oeyäruuuu, oeyä eylaaaan !....

...

J'ai entendu Xelloss
Je suis pas fou !
C'était Xelloss, ce mot !


Ces mots se perdant en écho dans la grotte et dans ma tête m'insufflent une nouvelle énergie.
Je me redresse d'un coup !
C'est la première fois depuis trois jours que je suis debout... je dois être mort et en compagnie d'Eywa pour avoir réussi à me lever si vite et sans ressentir le moindre élancement. !
Le plafond bas de la grotte vient me rappeler que je suis toujours vivant.
Je me suis levé tellement vite, que ma tête est directement partie frapper le plafond.
J'ai mal, mais cela me réconforte.
C'est pas maintenant que j'irai serrer la pince à Eywa, je suis en vie !!

Mon équilibre est précaire je m'appuie contre la paroie
Dans ma tête, tournent les paroles entendu tantôt

... Xellosooos... Aystmukaaaaan... leiu... eylaaaan...

Aystmu...
Aytsmukan ?
Ha !!!


Cette fois ci c'est la bonne !
Je crie son nom.
Le seul son qui est sorti de ma bouche est un long hurlement renvoyé par l'écho de la grotte...
Quelques secondes -qui pour moi furent des siècles- plus tard, une silhouette se matérialise au détour du couloir...

Mon visage s'illumine
Même sourire me fait souffrir !
Ce n'est plus important, mes amis m'ont trouvé... ils vont me soigner... tout va redevenir comme avant !

Il est à deux mètres de moi quand soudain, une autre forme apparaît derrière lui.
Je ne peux réprimer l'épouvante qui s'empare de moi.
La dernière fois que j'ai cru voir un Na'vi, celui ci m'a laissé une dague dans le corps

Mes pensées sont confuses.
C'est un ami, c'est sûr...
Au fond de moi la frayeur s'installe, elle prend position,

Je fais un pas en arrière, et tombe.
Adossé à la paroi, je ne peux fuir.

La silhouette pose sa main sur mon épaule

Ma Xelloss, Ma Xelloss !
Fi'u lu Aytsmukan …  Aytsmukan !


Je n’entends plus ses paroles, j’ai sombré dans une terreur sans nom
Ma vision totalement flou, renforce cette frayeur.
Je tente de ma débattre
Mes gestes sont désordonnés

Mawey Ma Xelloss ! Mawey !!
Ngeyä eylanit lu menga !
Mawey nga slu !


Je hurle
Ce cri est long, fort
C’est un cri d’agonie qui résonne puissamment dans le couloir de la grotte

Teranas : Il faut faire quelque chose, on va le perdre
Aytsmukan : Ca m’ferai ch…. Tiens ! après tout c’qu’on à enduré !
Teranas : Vite ! si on le calme pas,  il va rameuter tous les Humains de Pandora


La forme devant moi fouille dans son matériel.
Une énorme croix rouge sur fond blanc est peinte sur le dessus d’une boite.
Il en sort une …
Dague !

Noonn !!!
Encore !


Cette vision m’enlève mes dernières forces.
Mes bras tombent au sol.
Je ne peux détacher mon regard cette chose
Il la lève ! je regarde mon bourreau dans les yeux
Je veux que mon regard le hante à jamais !!!

Mes oreilles sont rabattues
Mon regard plein de haine
Je feule !
C’est tout ce dont je suis capable

Autsmukan : Oeru txoa lu … ma tsmukan…

La lame s’enfonce directement dans mon cœur
Mon regard dans le sien, je feule à nouveau !
Sur son visage, je semble discerner de la tristesse…

Mon gémissement s’arrête net.
Ma vision si flou il y a quelques secondes, est d’une netteté impressionnante

Je vois !
Je les vois !
Leurs visages !
Distinctement !
Leurs yeux sont grands
Leurs fronts larges
Leurs oreilles, longues et elfiques
Leurs peaux sont…
Bleues !!

Ce sont des Na’vi !

Le plus proche, celui qui tiens la dague, c’est… Aytsmukan !!!
Sa dague ! C’est une seringue !
Celui de derrière, je ne le connais pas…
Cela n’a plus d’importance…
J’affiche un sourire que seul mes oreilles semblent arrêter
Leurs visages aussi sont a présent radieux, ils semblent soulagés

Moi : Irayo… Irayo… Eywa… Grace… Omati…  ka..  y..... a……


Le sédatif fait effet.
Il chasse la douleur.
Je n’entends pas mes derniers mots.
Je sombre dans le vide…
Je suis serin, calme.
Mon visage, détendu, affiche toujours ce sourire de bonheur

« Last Edit: September 12, 2010, 06:41:47 pm by xelloss »
Le premier homme qui est mort à du être drôlement surpris.
Partir c'est mourir un peu, et mourir c'est partir beaucoup.
La Terre est basse.
Les lénitions, en rouge

Le Na'vi fpi Ayskxawng 2019

Offline aytsmukan

  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 1274
  • Karma: 10
  • Oel ayngati kameie smuktu -
Re: { Role-Play } Xelloss
« Reply #32 on: February 14, 2010, 08:16:23 am »
Aytsmukan: Teranas, maintenant qu'il est soulagé va rapidement dehors et tente de joindre un Samson. Moi je vais le porter mais il nous faut faire vite car il n'est pas encore sorti d'affaire. Loin de là.
                          Va mon ami, va aussi vite que possible et reviens me voir pour me tenir informé.
Teranas: Oui, Aytsmukan. Je pars de suite. Espérons qu'ils pourront nous envoyer un hélico mais vu l'heure et le lieu ou nous nous trouvons, je crains que cela ne soit pas possible. Enfin, qui ne tente rien n'a rien.

Teranas se dirige vers la sortie, et tente d'entrer en contact avec la Base.
Le voyant partir, Aytsmukan se dit que ses inquiétudes concernant la grotte était infondées... elle possède au moins deux accès.

L'Avatar se penche sur Xelloss endormi.
Aytsmukan : Tsun hivahaw nìmwey set... hìyum ye'rìn !

Mettant le jeune Avatar sur son épaule et prenant garde de ne pas lui envoyer la tête dans un stalactite, Aytsmukan se dirige vers la lumière.
Heureusement que le corps de Xelloss n'a pas la taille d'un adulte. Cela nous facilitera son transport.

Aytsmukan : Teranas ! T'es où ? J'suis pas contre un p'tit coup d'main... Avec toute cette humidité, il glisse l'animal.

L'Avatar passe sous le rideau d'eau et dépose Xelloss contre une souche.
Soudain un craquement met ses sens en alerte, il saisis son arc dans son dos, encoche une flèche et repasse la chute, utilisant l'eau comme un écran de camouflage.
Une ombre approche, déformée par l'eau en mouvement.
Aytsmukan met sa flèche en joue et calme sa respiration.
La forme se penche sur Xelloss et dans sa grotte Aytsmukan pousse un soupir de soulagement.
Repassant sous la cascade, il range son arc.


Aytsmukan : Teranas, bon sang ! Réponds ! j'aurai pu te trouer la peau...
Teranas : Tu forces pas un peu trop sur le café ? Bon, j'ai deux nouvelles... une pas bonne et une pire...
Aytsmukan : ...
Teranas : La pas bonne, c'est que la Base ne peut pas nous dépanner...
Aytsmukan : Et la pire ?
Teranas : Le jour se couche...
Aytsmukan : J'ai ma monture pas loin... on la chope et on s'arrache !




« Last Edit: June 24, 2012, 09:39:18 am by xelloss »
Choisir, c'est renoncé et se positionner.
Ne pense pas au problème, pense à la solution.
trailer nìNa'vi
Oeyä  nìNa'vi
Verbe Na'vi 2.1

Offline aytsmukan

  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 1274
  • Karma: 10
  • Oel ayngati kameie smuktu -
Re: { Role-Play } Xelloss
« Reply #33 on: February 16, 2010, 02:40:32 pm »
NDA :
L'action de ce post est reporté plus loin



« Last Edit: June 24, 2012, 09:50:18 am by xelloss »
Choisir, c'est renoncé et se positionner.
Ne pense pas au problème, pense à la solution.
trailer nìNa'vi
Oeyä  nìNa'vi
Verbe Na'vi 2.1

Offline teranas

  • Taronyu
  • ****
  • *
  • Posts: 690
  • Karma: 48
Re: { Role-Play } Xelloss
« Reply #34 on: February 16, 2010, 04:33:50 pm »
Les nantang se sont jetés sur les humains au moment ou ceux-ci sortaient des fourrés pour nous attaquer.Autant dire qu'ils ne firent pas long-feu face à cette meute enragée.Aytsmukan et moi ne nous attardèrent pas ici.La vie de Xelloss se décomptait peut-etre en heures voir moins.Lorsque nous nous eloignâmes,nous entendîmes les derniers cris d'un humain mourrant,puis un bruit de cervicales brisées qui me firent des frissons dans le dos.Quelques minutes après,Nous avancions assez vite,aucun nantang ne s'était montré à nouveau,ni aucun humain d'ailleurs,et Xelloss etait retombé dans son sommeil.Aytsmukan et moi etions perplexe devant la scène qui venait de se dérouler sous nos yeux et de nombreuses questions nous taraudaient l'esprit.Je decida de briser le silence tout en avancant.

Teranas:Aytsmukan?
Aytsmukan:Srane ma tsmukan?
T.:en français s'il te plaît...
A.:Pardon.Oui mon frère?
T:Je me demandais...toi qui a manifestement une plus grande experience de ce monde que moi,Que sais tu d'Eywa?
A.:Et bien...Pour les Na'vi elle est la mère de toute chose ici.Elle est le sol et ce qu'il contient,l'air et ce qu'il transporte,la vie et la mort.Elle veille constamment à ce que tout soit en parfait équilibre sur Pandora.Pourquoi me demandes tu ça?
T.:Et bien je me demandais...Crois tu vraiment en son existence?
A.:J'ai l'impression que tu me poses cette question alors que tu te la pose à toi même.
T.:Héhé...bien vu.Et bien oui en fait,je ne sais pas trop quoi penser...Depuis toujours,je suis athée et c'était encore le cas il y a 3 jours.Mais,lorsque j'ai sauvé Xelloss,il s'est passé quelquechose d'étrange.Quand les soldats m'ont acculé au bord de la falaise et qu'ils me tenaient en joue,une graine de l'arbre sacré,celle que les Na'vi appellent,si je ne me trompe pas,atokirina,s'est posée sur moi.Aussitôt,deux loups-viperes sont apparus et ont détourné l'attention des soldats.

Aytsmukan m'écoutait attentivement,sans détourner son regard de notre chemin.

T.:La graine m'a alors caréssé le visage et m'a comme indiqué le chemin.Sur le coup cette sensation etait incomprehensible mais impossible de nier le fait qu'elle etait mue par une conscience.Qu'est ce que tu en penses?Crois tu vraiment que Eywa "veuille" qu'on réussisse à sauver Xelloss?Et ce qui vient de se passer avec les nantang ou encore ce coup de «transe» que nous a fait Xelloss,crois tu qu'Elle y soit pour quelquechose?
A.:Je me pose les mêmes questions que toi,mon ami.Pour l'heure profitons de la situation et rejoignons la base.Lorsque nous serons au Kelutral,la tashik sanume,la «grande chamane»,pourra certainement nous en dire plus.
T.:Et sa...reincarnation?Crois tu qu'elle puisse rellement le sauver dans son état?Si j'ai bonne mémoire,le Dr Grace Augustine n'a pu être sauvée.

Le visage d'Aytsmukan se serra un instant,puis repris un air normal,sans que ses yeux ne lachent le chemin à suivre.

A.:N'y pensons pas.Fesont de notre mieux pour que ça réussisse et laissons les forces qui dépassent notre compréhension et qui régissent sur cette planète guider notre déstinée...

Peu convaincu,Teranas poussa un long soupir et continua d'avancer,le corps de Xelloss collé contre lui,endormi.

Offline xelloss

  • Eyktan
  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 3311
  • Karma: 113
  • Ral... ke lì'u ! [ Le sens... pas le mot ! ]
    • La Ghost... (team bretonne d'Airsoft)
Re: { Role-Play } Xelloss
« Reply #35 on: February 17, 2010, 03:09:22 pm »
Journal de bord N°3
Jour
##erreur##

**Aucune entrée dans le journal**
**Mise en veille**






J’ouvre les yeux…
Le noir a fait place à un flou lumineux.
La douleur, laissée par la dague, à pratiquement disparu.
Je sens le bandage… c’est apaisant.

Ballotté dans tout les sens, je me demande où je suis…
Au bout de quelques minutes, la réponse est claire…
Je suis sur un pa’li.
Une forme flou se tiens derrière moi, je sens ses mains sur mon dos.
Ce contact me rassure et m’apaise…
Une autre forme, marche à côté du pa’li

J’entends leurs voix au loin, en écho…


- …Pas trop fatigué de courir... que nous sommes partis...
- …m'essouffler .... encore tenir…

Le noir revient, je suis serin…





Quelques instants après..



Je me réveille à nouveau
En forçant, je suis, par moments, capable de distinguer nettement les formes
C’est bon de retrouver sa vision, même si c’est fugace...

Le ballottement a cessé, je suis à terre, sur une paillasse de feuillage.
A ma droite, Je distingue Aytsmukan, et celui que je ne connais pas.
Ils dorment paisiblement.
Un feu faiblissant, crépite à un mètre devant nous.

Je saisis un bâton au prix d’un hurlement étouffé…
Si la souffrance laissée par la dague à disparue, celle ressentie dans tout le reste de mon corps, est toujours présente.
Je ravive le feu.

Mes pensées, bien qu’encore confuses commencent à redevenir cohérentes.
Je tente de me lever…
Sans succès !
Mes jambes bougent uniquement par spasme.

C’est pas encore ça…

Je reste là, les yeux dans le vague… je touche mon bandage.
Sa présence est réconfortante, je le bouge un peu…et ferme les yeux.

Je médite.
Ma dernière méditation remonte à plus de cinq jours environ.
Malgré cela, j’ai l’impression que ça fait une éternité que je n’ai pas ressenti cet apaisement.
J’exécute les ‘katas’ de kendo dans mon esprit.
Mes pensées sont focalisées sur la lame, qui prend vie entre mes mains.
J’arrive même à visualiser le dojo dans lequel je m’entraînai sur Terre.


Soudain, mon visage se fige, mes mouvements sont stoppés net !
Je ressens au fond de mon être les prémices d’une épouvante sans nom
Je réouvre les yeux.
Ce sentiment de frayeur s’installe.
M’envahit
J’essaye de lutter.
La tête tournée vers la droite, mon regard alterne entre Aytsmukan, et celui que je ne connais pas…
Ma vue est flou…
Je tente de discerner leurs visages
Je tente de comprendre la raison de cet effroi qui me submerge

Je force sur ma vue ! Même cette opération si simple me fait souffrir…
Je hurle
Je glisse peu à peu vers cette démence qui s’était emparée de moi avant qu’Aytsmukan m’injecte un sédatif.

Mon cerveau abdique !
Je viens de sombrer dans une terreur proche de la folie

Mes dernières pensées lucides m’ordonnent de réveiller mes deux camarades.
Je hurle !
Ma vue se brouille de plus en plus
Je hurle à nouveau

Les deux formes allongées à ma droite ne bougent toujours pas…
Je tente de bouger, mes mouvements sont erratiques !
La douleur est infinie
La terreur a totalement pris possession de mon être…

Ma vision, flou, il y a encore quelques secondes, devient d’une limpidité cristalline
Je vois distinctement mes amis.
Ils dorment
Quelques taches rougeâtres sont présentes sur leurs corps
Leurs visages ont une expression étrange

Je ne peux détacher mes yeux de ces tâches de couleur sombre…
Je sais ce que c’est.
Mon esprit s’y oppose
Je hurle !

Ces taches si familières sont des impacts de balles ‘HV’
Je sais ce que cela signifie…
Aytsmukan et celui que je ne connais pas ne se réveilleront pas…
Ils ne se lèveront plus…
Ils sont maintenant avec Eywa
Je suis à nouveau seul

Mes amis sont…

… mort !!!



Je redresse la tête.
ILS sont là
ILS nous ont suivi
ILS nous ont trouvés, et forment un arc de cercle autour de nous…
Celui du milieu s’avance vers moi


-   T’as un truc qui m’appartient ! Je l’ai oublié dans ton torse ! Rends le moi !


J’ai définitivement sombré dans la folie ! Je hurle :
Moi : HRRAP ! SAWTUTE LEVRRTEP ! SET HIVUM !


Mes cris sont sans fin.
Je sombre à nouveau dans un noir oppressant, avec pour dernières visions, les corps de mes amis, et le groupe de soldats devant moi





Bien plus tard



Le ballottement à repris…
Je ne sais quoi penser
Ma dernière vision fût celle d’Humains encerclant mon corps et les cadavres de mes amis…

Leurs voix me parviennent pourtant en fragment et en écho

-   … quelque chose…. s'agiter… paroles …
-   ... attends… Na'vi… incompréhension…


Ce n’était qu’un rêve… un cahchemar … !!!

Soudain, ma vision s’élève… d’un bon mètre soixante quinze…
Je comprend rapidement que je suis debout sur le pa’li…
Je suis dirigé dos au sens de la marche de mes sauveurs.
Mon bras se lève très lentement et s’arrête en position horizontale
Je regarde hébété ce bras tendu et cette main.
Mes doigts, légèrement fermés, sont dirigés vers le haut


Je ressemble à un mage s’apprêtant à lancer un sort
La pupille de mes yeux a disparue... laissant place à deux yeux d’un blanc pur…

Une voix que je ne connais pas s’élève…
Elle est grave, charismatique, mais elle me trerrifie

Moi : Nantang,... Set ... 'eko !  


Ces mots sortent  pourtant de ma bouche…

Quelques secondes plus tard, je tombe comme une marionnette à laquelle on aurai coupé les fils…
Je ne sens pas l’impact, j’ai déjà sombré dans le noir…

« Last Edit: June 24, 2012, 09:55:18 am by xelloss »
Le premier homme qui est mort à du être drôlement surpris.
Partir c'est mourir un peu, et mourir c'est partir beaucoup.
La Terre est basse.
Les lénitions, en rouge

Le Na'vi fpi Ayskxawng 2019

Offline aytsmukan

  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 1274
  • Karma: 10
  • Oel ayngati kameie smuktu -
Re: { Role-Play } Xelloss
« Reply #36 on: February 19, 2010, 02:19:59 pm »
journal de bord n°1
Jour 012 10h19 GMT


Après cette histoire avec les Nantang sì Tawtute, plus rien ne s'opposa au bon cheminement du trio vers Hell's Gate. Fatigué par leur marche nocturne, sans parler de la tension passée et de leurs sens toujours à l'affut de quoi que ce soit, Aytsmukan et Teranas arrivent ebfin à Hell's Gate.

Conversation:
Aytsmukan: Enfin voici Hell's Gate qui se découpe au loin. Encore 1 bonne heure de marche et nous serons au bout du chemin.
Teranas: Oui, et nous pourrons esperer pouvoir nous reposer un peu pendant que les autres s'occuperons de soigner Xelloss.
Aytsmukan: Je vais t'avouer une chose que je garde pour moi depuis le début de cette histoire... Je ne crois pas qu'ils puissent faire quoique ce soit pour Xelloss à Hell's Gate. Tout  au plus ils pourrons nous le garder en vie le temps de mettre en place la seconde phase de l'opération "sauver Xelloss, ou ce qu'il en reste".
Teranas: [Surprise !!!] Je ne comprends pas le sens de tes paroles ? et qu'est ce que cette seconde phase de l'opération "sauver Xelloss, ou ce qu'il en reste" ?
Aytsmukan: je ne peux encore rien te dire, du moins pas tout. Je peux juste te dire que nous devons rencontrer un autre de nos camarades :Tìrey Tsawke... Ce qui me fait penser que je dois le contacter pour l'informer de notre arrivé à Hell's Gate.

Fin de la conversation

**Message audio**
auteur:Aytsmukan
destinataire:Tìrey tsawke
objet:Xelloss**
Timecode:10h19 GMT

Ma Tìrey tsawke, fitsenge Aytsmukan ! Fyape leiu ngal ? Oel Hell's Gate päeihem hu Xelloss sì Teranas. Tsìyeiun ngal tok tsatenge srak ? Oel ngaru plltxe zene.

**Fréquence:toutes fréquences disponibles**
**emission:continue**
**fin de l'emission**
Choisir, c'est renoncé et se positionner.
Ne pense pas au problème, pense à la solution.
trailer nìNa'vi
Oeyä  nìNa'vi
Verbe Na'vi 2.1

Offline aytsmukan

  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 1274
  • Karma: 10
  • Oel ayngati kameie smuktu -
Re: { Role-Play } Xelloss
« Reply #37 on: February 19, 2010, 02:54:12 pm »
journal de bord n°1
Jour 012 11h23 GMT


Nos trois amis arrivent enfin à Hell's Gate. Leur arrivé ne passe pas inaperçu, et en quelques minutes tout le monde sur la base est au courant de leur retour et de l'inquiétant état de Xelloss.

Conversation:
Aytsmukan: J'emmène Xelloss au centre médical pour UnìlTìtantokx, et je passe voir comment va son vrai corps avant de prendre moi aussi un bon repos et me sustenter un peu. Toi, va te reposer tout de suite et tien toi prêt pour la suite si necessaire. je te recontacterai via nos intercoms.
Teranas: Je prefère t'accompagner jusqu'au centre médical, si tu ne vois pas d'inconvénients.
Aytsmukan: [Irrtok] comme tu veux. je n'ai aucunes objections à ta venu avec moi.

Fin de la conversaation

Pendant leur traversé des couloirs menant jusqu'au centre médical nos deux amis Aytsmukan et Teranas, rencontrèrent un nombre important d'individus qui s'empressèrent de les saluer et de leurs poser des questions sur Xelloss, leurs avantures, etc...

C'est bien gentils tout ces gens qui viennent prendre des nouvelles de xelloss mais ils nous empèchent d'aller plus vite. En outre je suis passablement fatigué et pressé d'aller me reposer car la suite promet aussi de ne pas être facile.

Conversation
Teranas: Euh, Aytsmukan... Excuse moi, mais nous venons de passer l'entrée du centre médical.
Aytsmukan: [Nang] Oui tu as raisons. je n'avais pas remarqué. J'étais perdu dans mes pensées. Merci mon ami de me l'avoir fait remarqué. Comme quoi ton idée de m'accompagner s'avère excellente.

Ils poussèrent les portes du centre médical, et ne furent pas le moindre du monde surpris de voir qu'ils etaient tout les trois attendus.

Aytsmukan: Tenez, prenez Xelloss et occupez vous de lui. Je repasserai dans 12 heures pour avoir de ces nouvelles et votre opinion sur l'état des 2 Xelloss, l'humain et l'avatar.
Chef du centre: Ne vous souciez de rien nous allons tout faire pour sauver xelloss, que ce soit l'humain ou son avatar. Dommage que le Dr Grace Augustine ne soit plus parmis nous.
Aytsmukan: Oui en effet, mais nous n'avons pas le choix, et vous êtes aussi des experts, alors ne vous laissez pas aller aux ressentiments. Faites tout ce que vous pouvez c'est le mieux que nous pouvons faire pour lui.
Chef du centre: Oui, vous avez raisons. Nous vous dirons tout ce que nous pouvons d'ici 12 heures mais vous ne preferez pas attendre demain ?
Aytsmukan: Non! Demain risque d'être trop tard pour la suite si ce que je subodore depuis le début de cette histoire ce confirme. 12 heures est le maximum que je peux vous donner avant d'agir en conséquence des informations que vous m'aurez donné. Bon maintenant nous partons.
Chef du centre: D'accord. Je vous dis donc à dans 12 heures.

Aytsmukan sorti du centre médical en trombe, Teranas sur les talons.
Choisir, c'est renoncé et se positionner.
Ne pense pas au problème, pense à la solution.
trailer nìNa'vi
Oeyä  nìNa'vi
Verbe Na'vi 2.1

Offline xelloss

  • Eyktan
  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 3311
  • Karma: 113
  • Ral... ke lì'u ! [ Le sens... pas le mot ! ]
    • La Ghost... (team bretonne d'Airsoft)
Re: { Role-Play } Xelloss
« Reply #38 on: February 20, 2010, 10:13:20 am »
Journal de bord N°3
Jour
##Données corrompues##
** Création d’un nouveau journal ? **
            [oui]    [non]

** pas de réponse détectée **
** Mise en veille **




Je sors de la léthargie qui depuis plusieurs jours m’est devenue si familière...
Il y à des gens autour de moi. Beaucoup de gens
Je suis allongé sur le dos, au plafond, les lumières défilent rapidement.
Je reconnais le bruit si caractéristique d’un lit médical roulant sur le sol
On m’emmène chez le médic…
Cela n’aura duré que quelques secondes, mes yeux se referment.


Quelques temps plus tôt.

Le ballottement est toujours là, je vois le visage de celui que je ne connais pas.
Je suis dans ses bras. Il à les traits tirés par la fatigue. Je sens que j’ai dû leur causer du soucis, beaucoup trop...


Moi : Je vais … bien… je… merci…
Peux marcher… je …

Il ne détourne pas le regard de sa route. Il ne m’entend pas.
Mes mots n’ont pas quittés ma bouche. Je retrouve l’obscurité…



Je me réveille en sursaut !
Il fait nuit. Une de ces belles nuits Pandoriennes où le panorama ressemble à un concert de Jean Michel Jarre..
Les Lumières au sol, et Alpha du Centaure au dessus, donnent la définition de ‘Grandiose’
Ma vision est haute, très haute… si haute que je domine la forêt, je vois sur ma gauche, les "Monts brumeux de la Moria" et sur ma droite au loin, l’océan (la Mer de l’Est, peut être)
Ma vue est surtout trop nette…
Quelque chose cloche !
Mais quoi ?

Devant moi, la base de Hell’s Gate tranche avec le décor. Par delà, le cratère de la mine défigure le paysage.

Je réalise que je suis debout sur une de ces roches flottantes.
J’effleure de la main, ma poitrine à la recherche du bandage.
Ce dernier n’est plus là, une large cicatrice est présente à l’endroit ou la dague était plantée.
Je me retourne, derrière moi, Aytsmukan et celui que je ne connais pas discutent. Près d’eux trois Ikran se prélassent…
Mais où est celui à qui appartiens le troisième Ikran ?
Je leur parle…


Moi : Ayeong fitseng tok… Pelun ?


Ils continuent à discuter. Au bout de quelques minutes une sensation effroyable me traverse l’esprit.
Ils ne me voient pas. À leur façon de regarder devant, je suis transparent pour eux.


Voix : Ça arrivera ! tôt ou tard ! sois en sûr !

Cette voix me vient de la droite, je tourne la tête. Elle me regarde, et je reste là bouche bée. Elle reprend

Voix : Vous ne pourrez rien faire, je l’ai vu ! je le sais, nous sombrerons dans le néant, et tout ce qui est bon ici deviendra cendre et poussière…

Je fais un pas en arrière !
Derrière ce masque… je vois le visage de …

Grace !

Je me frotte les yeux, me retourne et regarde mes deux amis parler…
Mon regard revient vers Grace. Elle n’a pas disparue.


Voix : Regarde ! Cendre et poussière ! Ça commence !

Derrière moi, le soleil commençai à se lever, nos ombres couraient devant nous…
Devant moi, un deuxième soleil apparaît, immédiatement suivi par un troisième…
Je regarde, ces deux flashs sans trop comprendre.
Les deux boules de feu se dissipent assez rapidement…

Soudain, je réalise !
Je sens la vague de chaleur. Elle me frappe de plein fouet, Grace et moi luttons contre cette force…
Me retournant vers mes amis, je leur crie !


Moi :
Ne kllte !! NE KLLTE !!


Je réalise, en finissant ma phrase qu’ils sont … gris…
Eux, les ikran aussi ! Ils sont tous gris clair.
Leurs corps s’effritent et tombent en poussière, emportée par le vent


Grace : Cendre et Poussière !! Cendre et Poussière…

Je me retourne vers l’endroit où les deux boules de feu étaient apparues.
En lieu et place, deux choses horribles se tiennent là, devant nous
Grace répète


Grace : Cendre et Poussière

Les Na’vi n’ont jamais été confrontés à CA … Personne n'a jamais été confronté a CA...

Je les vois… haut…
Je les distingue nettement … gris sombre
Ils sont gigantesques…
Leurs silhouettes sont reconnaissables entre toutes
Je ne connais que trop bien cette forme.
Tous Les Humains la connaissent.
Elle est dans tous les manuels d’Histoire
Depuis les Temps Anciens, cette forme hante nos esprits
Depuis le 6 août 1945 à 08h15 (heure locale d’un pays nommé Japon), cette forme à laissé son empreinte dans le cœur de toutes les générations Terriennes

Ce sont des champignons nucléaires…

Pandora est désormais souillée par l’explosion de deux bombes d’un OchaTonne chacune

La lame de feu progresse vite. Elle nous frappe fort, et passe derrière nous.
Les animaux dans le ciel se figent et tombent. Ils ne toucheront jamais le sol, leurs cendres sont éparpillées aux vents.

Au dessus de nos têtes, cinq gigantesques vaisseaux de guerre se matérialisent.
Leur apparition me fait penser à un ‘Saut Quantique’
Le logo peint sur leurs flancs est trop familier…

RDA !

Je tombe à genoux Je veux hurler mais rien ne sort
Sous moi, le sol de la lune est d’un gris uniforme et lisse.
Les arbres, les montagnes ont disparu…
Grace me parle, mais je ne l’entends plus.
Mon cerveau est en surcharge, j’ai vu mes amis mourir près de moi, et même si c’était un cauchemar, cette vision hante toujours mon esprit.
A présent c’est le décès de tous les êtres de Pandora qui s’offre à moi
Et c’est surtout, à l’agonie d’Eywa que j’assiste, impuissant…

Mon esprit déconnecte, mes garde fou que sont la raison, l’esprit d’analyse, et les raisonnements rationnels tombent les un après les autres…
Je sombre dans une folie sans nom

Je me relève, et tends la main vers ces horreurs métalliques.
Des langues de lumières semblables à de petites comètes tournoient autour de moi.
Elles se rassemblent dans le creux de ma paume pointant un des vaisseaux…
C’est une petite sphère noire qui se tient devant ma main, sa puissance est écrasante.

La pupille de mes yeux diaprait, et laisse place à deux yeux d’un blanc profond et oppressant

Je suis un spectateur prisonnier de mon corps et ne contrôle plus rien.
D’un coup brutal, ma main se referme.
L’énorme rocher sur notre gauche semble imploser, puis il explose violemment.
A sa verticale, un cratère parfaitement rond se forme dans une gigantesque déflagration
Les débris du rocher tombent vers le sol.

Je regarde hébété la scène

Une fraction de seconde plus tard, le vaisseau vers lequel était pointé ma main subit le même sort
Il explose, un cratère se forme à sa verticale

Ma main se dirige lentement vers un autre vaisseau…
A ce moment Grace saisit mon bras,  se place devant moi et me hurle en me secouant fortement


Grace : Xelloss !! NON !!!
           Repars ! Tu entends ? REPARS
           Les autres vont te perdre !!!
           Tu n’as pas ta place ici ! Pas encore, pas maintenant !

Un flash d’un blanc pur me fait fermer les yeux…


Je les réouvre rapidement. C’est flou…
Au dessus de moi, des figures dansent. Ils sont tous humains… Je commence à m’agiter.
Une main énorme saisis et maintient fortement ma tête, un visage s’approche et emplie totalement ma vue


Voix : Mawey ma tsmukan ! Mawey...

Ce visage bleu, et ces mots me calment instantanément. Je sais à présent que je ne risque plus rien…
Quelque chose me pique le bras, je sombre à nouveau, mais apaisé cette fois





Le chef du centre donne les directives.
Paul Bon, les gars, on s’le fait en deux étapes !
                 Un, On ouvre son caisson
                 Deux on soigne l’Avatar et l'pilote
                 Okay !?

L’équipe lâche un cri, semblable à celui d’une équipe avant un match !
Le moral gonflé à bloc, ils courent vers la salle de liaison, emportant avec eux un lit vide et le lit sur lequel repose mon Avatar endormi…

Les écrans de contrôle du caisson N°6, sont tous dans le rouge. Les messages d’alertes se succèdent, des lignes bleues sont disséminées ça et là dans le flot de lignes rouges.
Autour du caisson, trois personnes s’affairent eu milieu des outils traînant par centaine sur le sol


La fille de l’équipe lâche
Amélia Bordel de M… ! Tu vas t’ouvrir … S’pèce de !!! 

Son collègue lui dit
Méca H 1 : Y’a pas un caisson qui t’résiste, c’est pas maintenant que ça va commencer ? hein ?
Amélia Bon, pause, on souffle deux minutes. Ca fait plus de trois jours qu’on est dessus, alors une minute ou deux …

Émergeant de l’arrière du caisson, le troisième comparse les rejoint, s’assoit au sol près d’eux
Méca H 1 : Alors ? les contrôles Alpha ?
Méca H 2 : Rien ! Que dalle ! Des clous !  Jamais vu ça …
Méca H 1 : D’habitude, t’écrase le bouton Arrêt Urgence et paf ! Le pilote est déconnecté, le caisson s’ouvre !!
Amélia Mais ici, on à un segment de code qu verrouille la procédure.  C’est comme si on voulait empêcher quelqu’un de couper la liaison de l’extérieur quand l’Avatar est éloigné
Méca H 1 : Une sorte de sécu’ quoi ?
Amélia C’que j’trouve louche c’est que ce code est ‘interne’… il à été implanté de l’intérieur du caisson
Méca H 1 : Bein quoi … ?
Amélia Vous comprenez pas ? C’est comme si le pilote avait eu le temps de hacker la procédure avant la connexion avec son Avatar… en moins de deux minutes ? C’est fou…
Méca H 2 : Et les nanomachines ? J’les voit bien en ‘coupable’, m’dame la juge !
Méca H 1 : Objection ! C’est mécaniquement impossible… si ?
Amélia … Objection rejetée… j’ai lu des rapports sur les nanomachines médicales, elles peuvent dialoguer avec les machines de soin d’un patient, et envoyer des ordres, au cas où le médecin ne répondrait pas
Méca H 1 : … Eh bien, j’suis plus à jour moi, il va…

L’équipe médicale et les deux Na’vi les accompagnant arrivèrent dans la salle de liaison en trombe.

Paul Laissez tomber les gars, on à un cadeau pour vous !
Na’vi 1 & 2 : ‘Ayngati kameie…

L’équipe Méca lâche un ‘ouf’ de soulagement… Derrière eux la voix de l’IA continue

**Alerte**
001- Etat du pilote : Coma
002- Analyse...
003- Coma connu : Coma de Backup niveau 2
004- Passage en Coma de Backup niveau 3 dans 10 minutes
005- Probabilité de survie du pilote : 2,5%
006- Estimation décès : Moins de 02 Jours
007- Arrêt d'urgence : Activé
008- Déconnexion : Impossible... Caisson : verrouillé
009- Arrêt d'urgence : Activé
010- Déconnexion : En cours... Caisson : déverrouillé
011- Ouverture…

La joie du mouvement qu’effectue le couvercle laisse place à un mouvement de répulsion de la part de l’intégralité des personnes présentes.
Une odeur fétide s’échappe du caisson.


Paul Allez, on traîne pas, on le prends et vite !
                Une fois au bloc, vous m’le plongez fissa dans une solution Trepikphium ! Et ensuite vous soignerez l’Avatar ! Vu ?
                Je reste prélever des échantillons…

L’équipe médicale repartie au grand galop avec les deux corps
Les autres personnes se rassemblent autour du caisson…


Na’vi 1 : Ma toktor ! Kempe kempe ?[/desc]
Paul le Coma de Backup généré par des nanomachines vampirise le corps du patient pour alimenter les fonctions vitales.
                    Le patient deviens un cadavre vivant, et la seule solution pour le sauver est de remplacer les organes détruites par les nanobidules par des organes cybernétiques…
                    Le souci…

Amélia … c’est qu’ici on en à pas…
Méca H 2 : Y’a pas trente six solutions…, votre équipe de médic’ le rescotche, mets des rustines ça et là et direction les Omatikayas !
Amélia Faut aussi que Moat accepte…
Na’vi 1 : … Srane… ke ftue layu
Na’vi 2 : Peherr fìsawtuteti mì Iknimaya ‘am‘eko Tìrey tsawke… Ayngaru sramung Xelloss srak ma tsmukan … kehe ?
Méca H 1 :
Na’vi 1 : Srane … Moat tslayam !
Méca H 2 : … Les sous titres, les gars… les sous titres !
Amélia Ouais, votre langue est jolie pour nos mikyun, mais on débute nous…
Na’vi 1 : Mon frère dit Xelloss à aider pour quand Tìrey tsawke attaquait les Tawtute dans les Ikni’
           Je répond Moat comprend… comprendra !

Méca 2 : Irayo les gars !
Méca H 1 : Faut surtout qu’on améliore son état ! j’ai su que Grace n’avait pas survécu au transfert…
Paul Pour cà j’me bile pas… le Trepikphium va nous le remettre en état pour une semaine…  Après…
Méca H 2 : Après quoi ?
Paul cette solution est utilisée pour les soldats d’élite, elle est encore expérimentale.
                    En gros, vous devenez superman pendant une semaine.
                    Plus de douleur, force augmentée de 200%, vitesse, bref, la totale !
                    Au bout de 168 heures, soit une semaine, votre corps cesse de fonctionner, c’est net et définitif
                    Ce truc à été mis au point en 2019 par "l’Alliance des Trois" pendant « Le Jugement Denier », pour qu’un combattant puisse traverser les lignes ennemies et
                    revenir à la base avec l’objectif de sa mission.

Méca H 1 : Et pourquoi Grace n’a pas eu droit au Trépitruc ?
Paul On n’a pas beaucoup de dose et Quarich avait interdit d’utiliser ça sur des civils, problème d'assurances...
                    Pour Xelloss, il faut les diluer dans une cuve, une injection lui serai fatale
Amélia Donc on à 168 heures pour aller au Nouveau Kelutral, convaincre Moat, et effectuer le transfer…
Méca H 1 : Aller là bas…
Méca H 2 : ...facile ! .... Faire le transfer…
Na’vi 2 : … ftue lu …
Méca H 2 : … ha-ha-ha ? hein ? soustitre ?
Na’vi 2 : Srane nang… Faire le transfert … facile ! C’est notre… rayon !
Amélia Les enfants, j’propose de filer au pieu… ça fait une paye que j’ai pas fermé l’œil
Méca H 1 & 2 : Ouais !!
Paul bonne nuit !
Na’vi 1 & 2 : Lefpoma txon…

Les trois techniciens repartent…
Méca H 2 : … ha… heu… Irayo… ulte … Kìyevame ma ayts... non ... smukan ! ? j’ai bon ?
Na’vi  1 : Oui, tes mots sont justes

Méca H 2 (en rejoignant ses deux comparses au pas de course) :
Hey, z’avez vu, ma première conversation…
Amélia Tu relève notre niveau… heu… ma tsmuk… tsmukan ? tsmu… Mon frère quoi !


« Last Edit: June 24, 2012, 10:28:41 am by xelloss »
Le premier homme qui est mort à du être drôlement surpris.
Partir c'est mourir un peu, et mourir c'est partir beaucoup.
La Terre est basse.
Les lénitions, en rouge

Le Na'vi fpi Ayskxawng 2019

Offline xelloss

  • Eyktan
  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 3311
  • Karma: 113
  • Ral... ke lì'u ! [ Le sens... pas le mot ! ]
    • La Ghost... (team bretonne d'Airsoft)
Re: { Role-Play } Xelloss
« Reply #39 on: February 25, 2010, 07:17:33 pm »
Journal de bord N°3
Jour
##Données corrompues##
** Création d’un nouveau journal ? **
##Erreur##
** pas de réponse détectée **
** Mise en veille **




J’ouvre les yeux… il fait nuit...
Les douleurs ont totalement disparues… toutes !
Au fond de moi, une sensation, devenue bien trop familière, commence à se matérialiser.
Je lutte contre ça, cette sensation est celle de la folie qui, depuis quelques jours revient, tel un personnage récurrent…
Je fais le vide dans ma tête…
J’analyse.

J’ai vu mes amis mourir par les balles ‘HV’ des Humains… Ce n’était qu’un rêve !
J’ai assisté impuissant à l’explosion de deux bombes d’un Ocha Tonne et au ‘saut quantique’ de cinq destroyers Humains… Ce n’était qu’un rêve !
J’ai vu l’équipe médicale de la base s’occuper de moi, un Na’vi m’a même calmé… Ce n’était qu’un rêve ??
NON !

Mes pensées sont confuses…
Quelque chose cloche !
Mais quoi ?

je suis à terre, sur une paillasse de feuillage, à ma gauche est posé un travois Na’vi
A ma droite, Je distingue Aytsmukan, et celui que je ne connais pas.
Ils dorment paisiblement.
Un feu faiblissant, crépite à un mètre devant nous.
Près de ce feu, je distingue une silhouette

Nonnn !!!
Encore ??


Mes amis morts, les Humais devant moi, celui à qui appartient la dague, les champignons nucléaires, les destroyers…
Toutes ces images se bousculent dans ma tête…
Je me sens sombrer de nouveau vers cette terreur sans nom…

Dans ma tête, je pousse un kiaï puissant, comme ceux que je lançai, sur Terre, lors des engagements au kendo
Sääaaa !!!  Ha !! Haüiissaaa !!!!!!!!
Ce kiaï, me permettais de faire le vide en moi, et trouver instantanément l’ouverture, la faille dans la garde de mon adversaire…
Ici, l’effet fût identique, je remarqua instantanément ce détail qui m’avais échappé…

Une personne près du feu…
Sa longue tresse, ses oreilles, un Na’vi, ou un Avatar !
C’est un Avatar, je viens de voir une de ses mains…
La terreur qui commençait à prendre forme disparaît sans laisser de traces…
Je veux me lever, mais n’y arrive pas…
Dans mon esprit, c’est l’incompréhension totale, je suis en pleine forme, tous mes sens me le disent, mais cependant, mon corps ne réagit pas…
Pourquoi
Demandons, à celui qui veille près du feu, il saura certainement…

Je n’ai même pas matérialisé la question dans ma tête que je réalise que nous sommes entourés de points jaunes.
Les points jaunes clignotent de façon désordonnée…
Je sais ce que c’est… c’est… quoi déjà ???

Je sais ! c’est des Nantang !!!

Je n’ai même pas fini de penser cette phrase que le groupe d’animal jaillit hors de la zone d’ombre, et forment un arc de cercle face à l’Avatar qui se tenais près du feu.
Celui-ci se relève d’un coup, laissant tomber un livre au sol, et d’un geste vif et précis, épaule son arme.
Une fraction de seconde plus tard, il se rend compte que son arme ne lui sauvera pas la vie…
Il ne tiens rien dans ses mains, son arme est posée au sol.
Il la regarde du coin de l’œil, mais ne fait aucun geste
Pxasik !!! pense t’il j’me suis fait avoir comme un skxawng !!!

Les nantang et l’Avatar s’observent… aucun ne bouge…
Je vois un des loup-vipère s’approcher par l’arrière.
Le groupe de face n’est qu’une diversion, classique mais efficace !

Je tente de bouger, sans succès…
[Ha !!] Pxasik !!!

Je vais quand même pas assister à ce combat sans rien faire !
Surtout que l’Avatar n’est même pas en posture de défense, il à des ouvertures partout !
Sa garde inexistante est un vrai gruyère…
Il n’a aucune chance !

Le nantang continue de s’approcher par l’arrière
L’Avatar n’a toujours rien remarqué…

L’animal se met en position pour bondir…
Je suis plus rapide que lui.
Je me lève !

Kehe !!!!

Ce cri fige les nantangs, l’Avatar devant moi tourne la tête, la surprise se lit sur son visage.
Aytsmukan, et celui que je ne connais pas se réveillent en sursaut
Aytsmukan n’est pas encore tout à fait debout que son arc est déjà dans ses mains, une flèche encochée…
Celui que je ne connais pas à sorti sa dague à une vitesse éclair, et est maintenant au sol, en position défensive


Mon mouvement est si rapide que j’en suis désorienté
Je viens de repasser en mode ‘marionnette’, je ne contrôle pas du tout ce corps.

Ca commence à bien faire ! si je choppe celui qui fait mumuse avec mon corps, j’lui fais sa fête !!!


Mon bras se lève rapidement et s’arrête en position horizontale
Je regarde hébété ce bras tendu et cette main.
Mes doigts, légèrement fermés, sont dirigés vers le haut


J’ai déjà vécu ça ! C’est pénible à la fin !
La pupille de mes yeux a disparue... laissant place à deux yeux d’un blanc pur…

Une voix grave, charismatique, terrifiante s’élève…
- Nantang !!,... Kivä ne’ìm !!!... Kivä ne’ìm set !!! ...  


Ces mots sortent de ma bouche… mais, j’en suis le premier surpris

Les nantang marquent un temps de pause de quelques secondes, qui semble durer des siècles…

Ils disparaissent dans les fourrés, l’Avatar près du feu se laisse tomber au sol en poussant un soupir de soulagement.
Passer si près de la mort, et en réchapper, c’est quelque chose que l’on savoure…
Derrière moi, j’entends la vois d’Aytsmukan

Aytsmukan : Eh bien, t’as l’air en pleine forme ma Xelloss !
Comment as-tu fait ça ?! c’est quand même la deuxième que tu nous fais le coup !


Je veux répondre, mais le seul son qui sort de ma bouche est un cri étouffé de surprise.
Mes jambes ne me portent plus, je tombe au tombe au sol comme un pantin désarticulé.
Aytsmukan et celui que je ne connais pas, se précipitent vers moi.
Je suis étendu sur le dos, la surprise est visible sur mon visage.
Celui que je ne connais pas me prends dans ses bras.
A ce moment, je réalise qu’il est grand, très grand, il doit bien faire 3,2m
Je lui dis


moi : Kaltxì ma tsmukan !
Je ne connais ton nom, mais ai déjà vu ton visage dans mes rares moments de lucidité…
Merci… Merci à toi !!
J’ai dû t’en faire voir des vertes et des pas mûres…
Excuse-moi…
Aytsmukan : C’est Teranas, il à été le premier à te trouver, près de l’avant poste Humain…

L’avant poste, la tour, la phrase "C'est bien toi Xelloss?répond moi!Comment vas-tu?"
Je m’en souviens… c’est encore flou dans mon esprit, mais je commence à m’en souvenir

Moi : Merci… Merci pour tout …
Teranas : Attends avant de nous remercier…
On à une bonne et une moins bonne nouvelle…
Moi :

Pendant ce temps, le troisième Avatar, nous à rejoins
Eykxas : Bonjour Xelloss , je suis  Eykxas, nouvellement arrivé, sur Pandora.
J’ai tenu à participer à cette expédition car j’ai eu vent de ce que tu as fait pour Tìrey' lors de son attaque dans les Inki’…
Le colon’ m’a permis de me joindre à Teranas et Aytsmukan…
Moi : Le colon ?!! y’à encore des militaires à la base ? je croyais que nos potes Na’vi leur avaient tous demandé de partir…
Aytsmukan : Il en est resté quelques-uns qui se sont rangés de notre côté, ils servent de conseillers militaires…
Moi : ah… et sinon, que vouliez vous m’annoncer ?  commencez par la mauvaise nouvelle !
Aytsmukan : … bon… [pffff….] … t’as environ 100 heures avant d’aller rejoindre Eywa…
Moi :
Teranas : Les médics’ t’on filé un truc qui te fera péter la forme pour un laps de temps limité, le temps qu’on te transfert toi et ton Avatar au Nouveau Kelutral Omatikaya…
Aytsmukan : … et que Mo’at accepte que tu passe le même truc que Jake et Josef…
Moi : Ha ! c’est ça cette sensation étrange…
J’ai plus cette queue qui fait n’importe quoi derrière moi ! vous m’avez sorti du caisson…
Je regardes mes bras, le tshirt à manche courtes me laisse évaluer l’étendue des dégats…
Rien !
Mes bras sont comme neuf !

Moi (pensant à demi voix) : Mes bras, mon corps… c’est pas normal, il devrait y avoir plus de dégats…
Aytsmukan : tu disais ?
Moi : non, rien… vous m’avez guérit ?
Aytsmukan : L’équipe médicale t’as bien rafistolé, mais voici la bonne nouvelle…
Comme viens de te le dire Teranas, on est en route pour le Nouveau Kelutral Omatikaya
Si Mo’at accepte, et que tu ne fais pas le même coup que Grace, tu deviendra un Na’vi à part entière…
Mais….
Moi : Mais …. ??
Aytsmukan : Avant, il va falloir que tu nous fournisse quelques explications…
Les Nanomachines, les nanobombes, le coup des 7m pour ton Avatar, et j’en passe et des meilleurs…


Je savais qu’un jour mon passé reviendrai me pilonner le coin du nez !
Pxasik !! je déteste fournir des explications…

Mais bon, ils m’ont sauvé, Teranas, et Aytsmukan….
Même  Eykxas, que je ne connais pas, et qui ne me connais pas, est venu…
Il est fort probable que nous n’arrivions pas tous chez les Omatikaya…

Bon, je vais leur dire la vérité…
Je leur dois bien ça… j’ai menti depuis trop longtemps…


Moi : Bon … accrochez vous, ça va être long…

Teranas propose de s’asseoir autour du feu.
Il m’adosse à une souche, et se positionne à côté des autres près de ce feu…


Moi : Que savez vous de ZeroS ?
Teranas : Qui ?

Je leurs laisse quelques secondes pour réflèchir…
Tout à coup, Aytsmukan et Teranas s’exclament de concert …
Eux : ZeroS ? LE ZeroS !!!
Aytsmukan : Tu parles si on le connais…
Teranas : … Le terroriste le plus recherché par la RDA…
Eykxas :  Qui ?
Aytsmukan : Tout le monde en parle sur Terre !! tu n’as jamais entendu parler de ZéroS ?
Eykxas : Dans mon secteur, les nouvelles ne circulaient pas beaucoup…
Teranas : Quel rapport avec….
               … attends…
               … tu te fous de nous ?
Aytsmukan : ZeroS….
Teranas : …Xelloss…

Aytsmukan et Teranas me regardent comme une bête curieuse…, dans leurs regards, un sentiment de crainte mêlé de respect…
Eykxas, cherchant à comprendre la situation lance
:
Eykxas : Mais ce ZeroS, c’est qui ? vous parliez d’un terroriste ?
J’vois mal Xelloss poser des bombes dans des voitures ou des grands magasins…

Sur quoi Teranas sort son journal de bord, fouille dans les archives et dit :
Teranas : Ah, voila !
C’est un article classé de la RDA…
[Nom réel : **Données corrompues**]
**Diffusion totale**
ZeroS,
Ennemi
Plus grand terroriste des vingt dernières années, vient de devenir l’Ennemi Public N°1.
Toute personnes pouvant aider à sa capture, mort ou vif, recevra la somme de 400.000 Crédits.
Sa tête est mise à prix pour le montant de 250.000.000 Crédits mort, et 10.000.000.000 Crédits vivant.
Les forces de l’ordre possèdent les pleins pouvoirs pour cette enquête, et ne rendront compte qu’au président de l’ADR.
Toute personne aidant ce criminel, sera déporté sans procès dans les mines du désert toxique du Névada

Eykxas : Mais c’est un barré ce type ? ou pas ?
Teranas : Je crois que tu vas nous fournir des explications

Moi : je m’étais préparé à ce jour…
Bon, en fait, je fais partie de la Cause, l’organisation clandestine lutant contre la RDA,
Je me bats, donc contre ce consortium, non pas par conviction, mais parce que je ne sais faire que ça
Teranas : Comment ça ‘tu ne sais faire que ça’ ?

Moi :
en fait, depuis mon enfance, je manipule des bombes
Et plus que tout, le traintrain de la vie de bureau c’est définitivement pas mon truc !

Comme vous le savez, La Cause opère par petits groupes, moins faciles à démanteler qu’une grosse entité
Cependant, je bosse seul, toujours ! Et ne m’encombre de personne pendant mes ‘missions’
C’est un peu ma ‘marque de fabrique’

J’avais, comme tout le monde sur Terre, entendu parler de Pandora, mais ne m’y intéressai pas plus que ça.
Mes actes de ‘terrorisme’ envers les installations de la RDA sont fréquents  et spectaculaires.

Aytsmukan : C’est toi le rsponsable des 435 morts du 25 décembre 2142 ?
Moi :Les journaux de propagande ont tous déformé les faits,
Les journaux clandestins et officiels m’ont donné comme surnom ‘ZeroS’, une déformation de ‘Xelloss’ et sonnant comme ‘Zero’.
Et ce pour une raison simple, mes attentats, tous, ont fait zéro victime.
Teranas : Mais toute la presse t’a désigné coupable pour l’attentat du Congrès de Paris…
Y’a eu 800 morts quand même !
On à même vu une vidéo dans laquelle tu revendiques tes actes !

Moi : Le visage que vous avez vu n’était pas le mien…
Je vise toujours les infrastructures et les données informatiques
Le fait que je ne fasse aucune victime, et l’hologramme posé sur le site visé deux jours avant
mes actions ont je pense contribué à ma popularité.
J’étais insaisissable, joueur et surtout imprévisible, je hantais les esprits des dirigeants de la RDA.
Toujours aperçu, jamais vu, j’étais une ombre…
Ca inquiétais les gars de la RDA…
Eykxas : Comment t’as atterrit sur Pandora ?
Moi : une nuit, j’ai posé des pétards dans un bâtiment de serveurs de la RDA…
Et à 3h du mat’, un groupe de gens est allé bosser !!!
Y’en à, jvous jure !!!
Je me suis donc interposé, car pour moi, les personnes bossant pour la RDA, je n’avais rien contre elles…
C’est les dirigeants que je visais par mes actes…
Cette nuit, j’ai mangé sévère… et j’ai été capturé par ces abrutis.
Mais bon, le bâtiment à pété, et pas une victime !
C’est un principe chez moi…
La RDA m’a donc condamné à mort, mais la veille de l’exécution, ils m’ont offert de bosser pour eux
J’ai accepté…
Ils ont rafistolé mon corps avec des organes cybernétiques, et m’ont collé des nanobombes dans le crane…
Pour me grader en laisse…
J’ai bien sûr désactivé toutes les nanobombes de mon cerveau, vu que c’était des jouets de ma conception…

Mais je ne savais pas qu’ils en avaient modifié et mis dans tout le reste de mon corps… Et il y à quelques jours, elles ont explosées….

Donc, je suis envoyé suivre un entraînement pour piloter un Avatar…
Peu après, il m’ont envoyé sur Pandora. Mon Avatar était foireux, et j’ai failli y rester à la première connexion…
Pendant ce temps, je préparai des attentats contre les Na’vi
Les morts dans le camp des ‘bleus’ se comptaient par centaines…
Les structures ennemies subissaient des dégâts irréparables
En deux semaines, j’avais tué et détruit vingt fois plus que les militaires en quatre années
Mes actions dépassaient tout les espoirs des militaires.

Les trois : QUOI ? ? ? !!!

Moi : Enfin, sur le papier… et sur les vidéos…

Mes bombinettes n’ont jamais fait de victimes, et ce n’était pas maintenant que ça allait commencer…
En plus, pour moi, détruire un peuple, et répéter ses erreurs, ont tendance à me mettre de travers.
Et ici, il faut dire que j’avais dépassé le stade du travers dès les dix premières secondes

Teranas en rangeant sa dague :
tu me rassure

Moi : Je parcourais aussi l’extérieur de la base.
Mes vêtements différents (hakama et kimono), le Daisho et mon yumi, m’ont permis d’avoir, avec les Na’vi,  des relations plus cordiales que les autres humains.
Si les sabres les étonnaient  tous, le yumi était toujours source de discussion / comparaison
Ils semblaient aussi apprécier les quelques mots et phrases que je peux prononcer dans leur langue.
Cependant, s’ils restaient très méfiant à mon égard, le fait que je n’utilisai pas d’Avatar, rassurait certains
Pour eux l’Avatar est une marionnette habitée pat un démon…

Aytsmukan : on peut pas leur donner tort…

Moi : Depuis mon arrivée, je discutai assez souvent avec le N°2 du labo’, Josef.
J’ai aussi fait la connaissance de Tìrey tsawke, avec qui je passai pas mal de temps. il est arrivé un peu après moi

Voila… vous savez tout dans les grandes lignes…;
Je vous serai reconnaissant si vous n'ébruitiez pas trop mon passé...
Je redeviendrais la cible prioritaire de tous ces crétins d'la RDA qui sont resté ici...
Les militaires passeraient leur temps à me courir après


Teranas : Eh, bein, tu caches bien ton jeu…
Eykxas : Oser défier comme ça la RDA, j’en suis admiratif…
Moi : Si vous voulez m’abandonner ici, pour me punir du mal que j’ai pu causer et pour vous avoir menti si lengtemps, je ne vous en voudrai pas…
Vous avez assez risqué vos vies pour moi….
Aytsmukan : On en parlera demain !
Il faut penser à dormir !

Sur quoi, Tearnas me pris et me déposa sur ma paillasse …
Aytsmukan : je sais pas encore ce que je vais décider, mais ce que tu as fait pour Tìrey’ et les autres sont en ta faveur !
Bon, je prends le tour de grade, allez vous coucher…

Teranas, et Eykxas se couchérent, laissant Aytsmukan à ses pensées, près du feu.
Je m’endormis assez vite, soulagé de ne plus devoir cacher mon passé à ceux qui avaient tout risqué pour me sauver….

« Last Edit: June 24, 2012, 10:35:56 am by xelloss »
Le premier homme qui est mort à du être drôlement surpris.
Partir c'est mourir un peu, et mourir c'est partir beaucoup.
La Terre est basse.
Les lénitions, en rouge

Le Na'vi fpi Ayskxawng 2019

 

Become LearnNavi's friend on Facebook Follow LearnNavi on Twitter! Watch LearnNavi's videos on YouTube

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Privacy Policy
| XHTML | RSS | WAP2 | Site Rules

LearnNavi is not affiliated with the official Avatar website,
James Cameron, or the Twentieth Century-Fox Film Corporation.
All trademarks and servicemarks are the properties of their respective owners.
Images in the LearnNavi.org Forums and Gallery may not be used without permission.

LearnNavi Affiliates:
ToS

LearnNavi is the community to learn Na'vi, the Avatar Language
"A place where real friendships are made." -Paul Frommer

AvatarMeet | Learn Na'vi Forum | Learn Na'vi Wiki | Na'viteri

LearnNavi