Author Topic: {Role-Play} Aytsmukan  (Read 9853 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Offline aytsmukan

  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 1273
  • Karma: 10
  • Oel ayngati kameie smuktu -
Re: {Role-Play} Aytsmukan
« Reply #40 on: February 24, 2010, 04:33:01 pm »
Journal de bord n°1
Jour 013 00h48 GMT


Le tour de garde d'Aytsmukan se déroule sans soucis. Quelques bruits nocturne habituel auxquels se rajoute des bruits plus inquiètants provenant de quelques lieux de là.

Mon tour de garde se termine bientôt. Rien de bien notable pour cette nuit, ou presque. S'il n'y avait les jappements des Nantang au loin ce serait une nuit des plus paisibles. Heureusement que ceux ci ne se rapproche pas de nous, ou nous aurions peut être plus de soucis.

Demain nous entrerons aux monts Hallelujah. Dans d'autres circonstances je serais venu plus tôt et j'aurai tenter l'iknimaya pour obtenir mon Ikran mais malheureusement cela me semble compromis pour l'instant. Au moins après demain nous serons au kelutral, et nous pourrons tenter de convaincre Mo'at de réaliser la cérémonie de transition pour Xelloss.

Ce qui ne gache rien en plus, je devrai revoir ma Uniltrr'ok. [Irrtok] Peut être aurais je le temps de passer plus de temps avec elle...

Bon va falloir que j'aille réveiller Teranas pour son tour de garde.

Ce qui m'inquiète le plus c'est de n'avoir aucunes réponses de Josef Nells ou de Tìrey tsawke.... Je vais leur adresser un message commun avant de me mettre au lit.

**Message audio**
auteur:Aytsmukan
destinataire:Josefnells / Tìrey tsawke
objet:Yerik**
Timecode: 00h51 GMT

Kaltxì ma smukan. Oel kä hahaw slä oel lu txopu fpi ayngal. 'eyng oeyäl lewin.

Lefpoma txon. Eywa ayngahu ulte ayngati hawnu levrrtepa sawtuteru. Kìyevame oeyä eylan.



**Fréquence:457**
**émission:continue**
**fin de l'émission**

Bon maintenant je dois aller réveiller Teranas pour son tour de garde, et aller me reposer aussi avant la longue journée de demain.

Conversation
Aytsmukan: Teranas, il est temps pour toi de  te lever et de prendre ton tour de garde.
Teranas: Hummm, non maman, laisse moi dormir encore un peu s'il te plaît. je voudrais dormir encore un peu, je fais un joli rêve de gens tout bleu....
Aytsmukan: [Irrtok] Teranas, je suis ton père.... pas  ta mère. Le dormeur doit se réveiller.
Teranas: Quoi... ah, oui. Désolé Aytsmukan. C'est bon je suis bien reveiller maintenant. Aler va te coucher et profite bien de la nuit pendant que nos veillerons Eykxas et moi. Je te dis à Demain ou à plus tôt en cas de soucis.
Aytsmukan: Srane. Lefpoma txon oeyä 'eylan.
Teranas: Au fait, rine de particulier pendant ton tour de garde ?
Aytsmukan: Non rien de particulier si ce n'est des jappements lointain de Nantang.
Teranas: d'accord. Dans ce cas là lefpoma txon Aytsmukan.
Choisir, c'est renoncé et se positionner.
Ne pense pas au problème, pense à la solution.
trailer nìNa'vi
Oeyä  nìNa'vi
Verbe Na'vi 2.1

Offline aytsmukan

  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 1273
  • Karma: 10
  • Oel ayngati kameie smuktu -
Re: {Role-Play} Aytsmukan
« Reply #41 on: February 25, 2010, 04:53:58 am »
Teranas viens de se réveiller et baille à s'en faire décrocher la machoire.

Mouaahhh .... Quel belle nuit. Je ne regrette pas d'être parti avec Aytsmukan et Eykxas pour le kelutral olo'omatikaya.

Je vais mettre à profit ces quelques heures de tranquilité pour me perfectionner un peu nì leNa'vi lì'fya.

Bon alors que vais je tenter de dir... hum. Je sais : tu es dans mon coeur mon ami... alors cela donne normalement: Nga lu nì oeyä txe'lan oeyä 'eylan. Ouais mais dois je dire nga ou ngal ? je n'ai pas tres bien compris l'histoire de l'ergatif avec le -ìl.

Pas facile cette histoire. Faudra que je pose la question à Aytsmukan demain si nous avons le temps.

Bien passons à autre chose... Comment dois je dire danger ??? Alors d'après -=Na'viri lì'fya V05c Ra=- de notre tsawl eyktan Xelloss cela doit être hrrap, ce qui doit nous donner le-hrrap pour dangereux...
Yes, je deviens bon moi à ce petit jeu. Maintenant dans une phrase nous pourrions avoir:

Hrrap, hrrap, za'u  sawtuteru ne'ìm ayoel.


Fi'u palulukan lu lehrrap.

Bon continuons sur notre lancé... Que vais je bien pouvoir dire maintenant. Eh, bien justement cette phrase. Peu tsivun peng oel set.

Super, je m'éclate bien...

Alors que Teranas était emporté par son enthousiasme, il n'entendis pas les sons des Nantang se rapprocher d'eux. Subitement il réalisa que quelque chose cloché...

Tiens, bizarre, je n'entends plus un seul bruit ??? qu'est ce que cela signifiait alors qu'il y a encore 5 minutes il y avait de nombreux bruits...

Teranas, se leva et scruta les environs, tout ces sens en alerte.

Là ... Qu'est ce que c'est que ces points jaunes ? Je les ai déjà vu quelques part slä tsenpe ?

Fpìl, Teranas, fpìl !!! [nang] Pxasik ! Oel 'ok sängi
. Fi'u lu Nantang menari.[/b][/i]

Pour l'instant nous sommes à l'abri avec le feu mais je dois  faire attention à ce qu'il  ne s'eteigne pas. Restons sur nos garde, et si besoin je peux toujours réveiller Aytsmukan et Eykxas.
Choisir, c'est renoncé et se positionner.
Ne pense pas au problème, pense à la solution.
trailer nìNa'vi
Oeyä  nìNa'vi
Verbe Na'vi 2.1

Offline aytsmukan

  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 1273
  • Karma: 10
  • Oel ayngati kameie smuktu -
Re: {Role-Play} Aytsmukan
« Reply #42 on: February 26, 2010, 03:49:30 pm »
Journal de bord n°1
Jour 013 02h48 GMT


Bon sang quelle nuit. Bien que nous soyons tous redevable à Xelloss de s'être éveillé au bon moment et nous avoir sorti d'un combat qui, je n'en doute pas, était en notre défaveur, nous avoir ainsi livrer son passé me laisse bien songeur.
Il est vrai aussi que nous faire confiance en nous donnant toutes ces informations sur lui joue en sa faveur mais que dois je faire ?

Aytsmukan, tourna et retourna les questions qui lui venaient en tête une bonne partie de la nuit restante.

Dois je remettre en cause cette expédition pour une personne que je pensais connaître,  et pour qui il n'en est rien ?
Plus j'en apprends sur Xelloss, alias ZeroS, et plus je me rend compte des zones d'ombres qui entourent le personnage.
A bien y  réfléchir j'ai moi aussi des zones d'ombres que je garde pour moi.
Il a fallu beaucoup de courage et de confiance en Xelloss pour ainsi nous révéler son histoire post-Pandora.
Aurais je le même courage que lui si un jour l'occasion de déballer mon histoire se présenter ?
je n'en sais rien mais parfois face à l'adversité nous n'avons pas le choix. Comme Xelloss ce soir.
Peut être devrais je profiter que Xelloss se soit livré à nous  pour en faire autant !!
Je sais qu'il me faudra affronter un jour la vérité, aussi cruelle qu'elle puisse être.
Du moins il me faudra certainement la confier à ma bien aimée Uniltrr'ok si par un heureux hasard de la vie elle partage les mêmes sentiments que moi.
Je ne pourrai pas en effet vivre avec elle en lui cachant un tel fardeau.
En outre, quelle sera sa réaction si jamais elle devait l'apprendre par une autre personne que moi.
M'aimerz t'elle encore  ou me tournerez t'elle le dos ?
Rien que d'y penser cela me fait comme un gros poids sur le coeur et une sensation de vide immense à l'idée de la perdre pour une révélation comme celle là.
Mon dieu, je commence sérieusement à partir en live là.
Je dois me ressaisir rapidement et me recentrer sur le sujet qui m'a amener à toute cette réflexion, Xelloss et notre expédition.


Aytsmukan resta ainsi à contempler les flammes qui dansaient devant lui à chercher une solution à son problème.

Nous sommes tous partis pour sauver Xelloss. Du moins la personne que je connais, que nous connaissons sous le nom de Xelloss.
Cela parce que nous savons ce qu'il a déjà réalisé sur Pandora, et aussi pour les valeurs qu'il défend et prône.
Dois je tout remettre en question à cause des nouvelles informations que nous avons sur lui...
Oel ke omängum. Kehe, Oel omeium. Ayoel zivene hum ulte kä kelutral olo'omatikaya.

Srane, fi'u layu mo'at fu Eywa pesu ayoel tayìng la solution.
J'en parlerais à Teranas et Eykxas demain au départ de tout le monde vers le kelutral.

L'heure tourne et cela fait maintenant prêt d'une heure que je suis seul devant ce feu à réfléchir à la suite de notre expedition après les révelations de Xelloss sur son identité. Mon choix est fait. J'en parlerai à tout le monde demain avant de partir. J'espère seulement que ni Teranas, ni Eykxas deciderons d'arrêter là.

Bon il est grand temps que je passe la main à Eykxas pour le dernier tour de garde. Cela me permettra de dormir encore un peu avant notre départ pour le kelutral.

Conversation
Aytsmukan: Eykxas, eykxas. Debout, c'est à toi de monter la garde pour les 2 heures qui reste.
Eykxas: Oui.  De toute façon depuis ce que Xelloss nous a confié je ne parviens pas à dormir. As tu pris une décision pour la suite ?
Aytsmukan: Oui, mais j'enparlerai demain une fois que nous serons tous prêt à partir pour le Kelutral.
Eykxas: D'accord. Nous en reparlerons donc tout à l'heure. Dors bien.
Aytsmukan: Merci. A tout à l'heure.

Choisir, c'est renoncé et se positionner.
Ne pense pas au problème, pense à la solution.
trailer nìNa'vi
Oeyä  nìNa'vi
Verbe Na'vi 2.1

Offline aytsmukan

  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 1273
  • Karma: 10
  • Oel ayngati kameie smuktu -
Re: {Role-Play} Aytsmukan
« Reply #43 on: March 02, 2010, 03:16:57 am »
Journal de bord n°1
Jour 013 06h18 GMT


Aytsmukan se réveille d'un sommeil agité. Eykxas est toujours en train d'effectuer son tour de garde.

onversation

Aytsmukan: Kaltxì ma Eykxas. Fyape lu ngal ?
EykxasOel leiu sìltsan ma Aytsmukan, Irayo.
Aytsmukan: Pas d'incident depuis celui des nantangs ?
Eykxas: Non, rien de notable. PAr contre il n'est pas encore l'heure de se lever. As tu un soucis ?
Aytsmukan: Non, rien de bien méchant. De vieux souvenirs qui remontent à la surface. Je vais te laisser et faire un peu de méditation.
Eykxas: De la méditation !!! Tu pratique la méditation ?
Aytsmukan: [Irrtok] Srane oeyä 'eylan.

Fin de la conversation

Aytsmukan s'installa prêt du feu et commença sa méditation.


Y a pas à dire cela fait un grand bien à mon équilibre intérieur. Je te remercie mère de m'avoir appris tout ce que tu savais.

Cela m'a fait un grand bien de pouvoir me ressourcer ainsi pendant quelques minutes avant le départ pour cette nouvelle journée.

Il va être l'heure de réveiller Teranas pour leur parler de ma décision vis à vis de Xelloss.  Mieux vaut que ce dernier dorme encore afin d'être au mieux de sa forme lorsque nous serons arrivé au Kelutral.

Conversation

Aytsmukan: Eykxas, je vais reveiller Teranas. Je te laisse le soin de nous préparer le petit déjeuner avant de partir.
Eykxas: OK. Par contre, que faisons nous pour Xelloss ?
Aytsmukan: Nous en reparlerons une fois Teranas debout.

Aytsmukan se rendit auprès de Teranas et se pencha sur lui pour le secouer tranquillement.

Aytsmukan: Teranas, réveille toi. Il va être l'heure de partir.
Teranas: Quoi, déjà. J'ai l'impression de ne pas avoir dormi...
Aytsmukan: oel ngati tsleiam oeyä tsmukan. Nous devons parler de Xelloss.
Teranas: tsatsenge, set ...
Aytsmukan: Srane, set. Eykxas, ayoe peiey.

Nos deux amis rejoignent Eykxas penché sur le feu pour préparer leur petit déjeuner.

Teranas: Humm! Cela sent bon Eykxas ! Que nous as tu préparé ?
Eykxas: De la chair de Nantang! [Irrtok]. Il parait que c'est trés bon.
Teranas: De quoi ? Du Nantang, tu es maboule ou quoi. Pas questions que j'en mange.
Eykxas: tranquilise toi, c'est une joke. Jai fait des galettes.
Teranas: [Soulagement]. Ngal lu oeyäti txopu, Skxawng.
Aytsmukan: Bon, maintenant que les plaisanteries sont finies, passons au cas Xelloss.
                 Les révélations de Xelloss hier nous ont tous surpris. J'ai longuement réfléchi et j'en suis arrivé à cette conclusion.
                 Quoi qu'est pu faire Xelloss avant, si nous avons entrepris tout cela c'est en connaissance du Xelloss de Pandora, pas celui de la Terre.
                 Même si nous pouvons avoir des réticences sur les actes qu'il a commis sur Terre, ceux qu'il a fait ici nous prouve que nous avons raisons de tenter de le sauver.
                 Du moins c'est mon avis, et cela n'engage que moi. Par conséquence, j'ai décidé de poursuivre notre mission. Je ne tiens pas à vous obliger en quoi que ce soit                         alors si vous souhaitez ne pas poursuivre je vous comprendrais et ne vous retiendrez pas.
                 Je vous laisse le temps de réfléchir avant de me donner votre réponse.

Eykxas: En ce qui me concerne, j'ai eu tout le loisir d'y penser pendant mon tour de garde. Ma décision est déjà prise, et ce que tu viens de dire la conforte. Je continu                       avec toi la mission vers le Kelutral olo'omatikaya.
Aytsmukan: Oel nagti Irayo oeyä 'eylan. oel leiu leirr

Pendant que Teranas prenait sa décision, Aytsmukan et Eykxas préparèrent Xelloss au départ. Après quelques minutes de réflexion Teranas donna sa décision.

Teranas: Je ne me vois pas non plus ne pas poursuivre avec vous, surtout après tout les efforts que nous avons fourni jusque là.
                 Il m'est encore difficile d'accepter toutes ces nouvelles informations vis à vis de Xelloss car cela ne correspond pas du tout à l'image dépeinte de lui sur Terre.
                 Il est vrai que la RDA peut facilement manipuler la masse populaire avec le pouvoir dont ils disposent.
                 J'en suis d'autant plus convaincu depuis que je suis Pandora ,mais tout de même ce n'est pas facile d'entendre tout ça et de faire comme si de rien n'était.
                 Peut être changerais je d'avis en cours de route mais pour l'instant je vous accompagne.
Aytsmukan: Oel ngati tseiun tslam oeyä 'eylan. Set, hum. Kelutral olo'omatikaya lu alim nìmun.

Nos 3 amis rengèrent leur besace et reinstallèrent Xelloss avec son travois sur le Pal'i d'Aytsmukan. Enfin, une fois tout prêt, ils repartirent vers leur destination.
Choisir, c'est renoncé et se positionner.
Ne pense pas au problème, pense à la solution.
trailer nìNa'vi
Oeyä  nìNa'vi
Verbe Na'vi 2.1

Offline aytsmukan

  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 1273
  • Karma: 10
  • Oel ayngati kameie smuktu -
Re: {Role-Play} Aytsmukan
« Reply #44 on: March 05, 2010, 07:50:13 am »
Journal de bord n°1
Jour 013 10h07 GMT


Nos 3 amis sont toujours en route avec les Xelloss vers le kelutral olo'omatikaya. Rien de notable durant ces 4 heures de trajet ne vînt entravé leur progression.

Conversation
Aytsmukan:Nous avons de la chance pour l'instant. Tout nous souris.
Teranas: Tu as raison. Esperons que cela continu jusqu'au kelutral.
Eykxas: Pourquoi je sens de l'appréhension dans vos voix ?

Aytsmukan ulte Teranas nìyìn  nìmenari, ulte Aytsmukan peng ...

Aytsmukan: Je te laisse lui expliquer ou nous sommes  et pourquoi nous avons de l'appréhension.
Teranas: Srane, oeyä 'eylan.
Eykxas: Quoi, qu'est ce que je dois savoir ?
Teranas: Ngal tse'a tsa'u !
.
Eykxas: Srane, oeyä tsmukan. Peu lu tsa'u ?
Teranas: Leiu tsa'u monts hallelujah !
Eykxas: Waouh! Fi'u lu nìtxan sevin ulte tsawl !
Teranas: Srane, slä fi'u lu ke problème . Nì Monts hallelujah, Na'vi si san iknimaya sìk.
Eykxas: san Iknimaya  sìk! txokefyaw ikran tok tsatseng !
Teranas: Srane, oeyä 'eylan. Tsatseng lu Toruk. Po lu nìtxan lehrrap.
Eykxas:Lehrrap ! Fitstenge nì na'ring ?
Teranas: Srane! Toruk lu taronyu nawm slä lehrrap. Ngal tsängun lu tìwutso oeyä.
Eykxas: Po taron nì na'ring!
Teranas: Fi'u lu pelun ayoe zängene nari si.

UNe fois un peu refroidi par le discours de Teranas, Eykxas reprit la route avec un peu plus de respect et d'attention vers les occupants du ciel, avec ses compagnons...


Choisir, c'est renoncé et se positionner.
Ne pense pas au problème, pense à la solution.
trailer nìNa'vi
Oeyä  nìNa'vi
Verbe Na'vi 2.1

Offline aytsmukan

  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 1273
  • Karma: 10
  • Oel ayngati kameie smuktu -
Re: {Role-Play} Aytsmukan
« Reply #45 on: March 07, 2010, 04:20:58 pm »
Journal de bord n°1
Jour 013 11h48 GMT


Nos amis avancent lentement mais surement à travers la végétation luxuriante de Pandora. Les yeux émerveillé par toutes ces splendeurs ils ne voient pas cette ombre lointaine qui plane au dessus d'eux.

Conversation
Teranas: Nous avons pourtant passé pas mal de temps dans la nature sur Pandora mais celle ci m'émerveille toujours autant.
Aytsmukan: Oui, tu as bien raison.Fi'u lu prrte.
Eykxas: Oui, tu as bien raison Teranas. Et voyez ce magnifique soleil. Comment ne pas avoir envie de rester indéfiniment sur cette planète.
Aytsmukan: bon assez de contemplations. Il va être temps de s'arrêter pour se restaurer.
Teranas: Maintenant que tu en parles, mon ventre commence à réclamer son dû. Les galettes d'Eykxas étaient bonnes mais pas suffisante pour mon estomac.
Eykxas: Merci pour le compliment. Je t'en referai demain matin une fois arrivé au kelutral.
Aytsmukan: Que pensez vous de se petit promontoire, tsatseng ! De cette manière nous pourrons contrôler les environs et voir ce qui s'approche.
teranas: Je suis pour, et toi Eykxas.
Eykxas: Oui, tout à fait d'accord. En outre, nous pourrons prendre un bon bain de soleil en même temps.

Une fois arrivé sur le promontoire, le groupe s'installa confortablement et commença à sortir leurs victuailles, sans se soucier de cette ombre noir qui devenait de plus en plus grosse... comme si un prédateur quelconque avait flairé une proie à sa portée.

Eykxas: Nous sommes vraiment bien ici. Dommage que nous devions venir ici pour autre chose que le plaisir. Enfin profitons du temps qui nous est offert.
Teranas: Oui tu as raison, profitons en quelques instants avant de repartir.
AYtsmukan: Bien dis. Voyez, même le temps nous accompagne dans notre expédition en nous offrant un temps aussi claimant.
Teranas: Je n'en reviens pas de la chance que nous avons d'être sur Pandora. Franchement je ne regrette qu'une seule chose... ne pas être venu ici plus tôt.
Eykxas: Tout comme toi, oeyä 'eylan.
Aytsmukan: Oui, mais je ne suis pas sûr que le temps ne va pas virer à la pluie. Regarder ce point noir dans le ciel...
Eykxas: Quel point noir ?
Aytsmukan: Celui qui se trouve en plein dans le soleil... Vous ne le voyez pas ?
Teranas: Hummm ! Oui, maintenant je le vois...
Eykxas: Ah oui, en effet... Euh, par contre je trouve qu'il grossit plutôt rapidement ton point noir.
Choisir, c'est renoncé et se positionner.
Ne pense pas au problème, pense à la solution.
trailer nìNa'vi
Oeyä  nìNa'vi
Verbe Na'vi 2.1

Offline aytsmukan

  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 1273
  • Karma: 10
  • Oel ayngati kameie smuktu -
Re: {Role-Play} Aytsmukan
« Reply #46 on: March 08, 2010, 10:38:48 am »
Journal de bord n°1
Jour 013 11h56 GMT


Menari rivés na taw, ayfam eylan tseie'a l'ombre za'u ulte grandir.

Conversation:
Aytsmukan: Je trouve étonnant que cette ombre grossisse si vite... J'ai comme un mauvais pressentiment.
Teranas: Euh, c'est vrai qu'il grossit bien vite pour une simple ombre.
Eykxas: Vous me faite peur. Vous pensez à quelque chose en particulier ?
Aytsmukan: En ce qui me concerne il ne s'agit que d'un mauvais pressentiment. Comme si les poils de tout mon corps se dressaient pour me prévenir d'un danger.
Teranas: C'est comme toi. J'ai comme une boule à l'estomac, un sentiment de nausée...
Eykxas: Je crois que je suis comme vous. Plus je regarde cette ombre grossissante et moins je me sens rassuré.
Teranas: Aytsmukan, je crois que je vois de quoi il s'agit... C'est un ikran qui vient vers nous.
Eykxas: Serais ce Josef ?
Aytsmukan: Oel ke fpängìl ce soit lui. Cela me parait plus grand qu'un simple Ikran. Plus je regarde et plus je me dit qu'il s'agit d'autre chose slä peu ?
Teranas/Eykxas: Si ce n'est pas un ikran, qu'est ce que cela peut être ?
Aytsmukan: [nang] pxasik ! hum, nìwin hum ! Fi'u  lu toruk !
Choisir, c'est renoncé et se positionner.
Ne pense pas au problème, pense à la solution.
trailer nìNa'vi
Oeyä  nìNa'vi
Verbe Na'vi 2.1

Offline aytsmukan

  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 1273
  • Karma: 10
  • Oel ayngati kameie smuktu -
Re: {Role-Play} Aytsmukan
« Reply #47 on: March 10, 2010, 04:09:29 pm »
Journal de bord n°1
Jour 013 12h01GMT


Alors que tout le monde ramassaient leurs affaires aussi vite que possible, le Toruk approchant à tires d'ailes, ne leurs laisser pas suffisamment de temps pour fuir ...

Conversation
Aytsmukan Trop tard, nous n'aurons jamais le temps de nous rendre suffisamment à l'intérieur de la na'ring pour fuir.
Teranas J'ai bien peur que tu ais raison... Kempe si ?

Aytsmukan scruta rapidement autour d'eux pour prendre une décision..

Pxasik ! Tsengpe kä ? Fyape  si?

Aytsmukan: Oel omängum fyape si ! Ayoel zene hum set nìmun ulte 'eko sängi torukru !
Eykxas: Euh, tu peux trasuire s'il te plait ?
Aytsmukan: Je ne sais comment faire ! Nous devons partir maintenant et encore combattre le Toruk !
Teranas: Partez devant, je vous couvre...
Eykxas: Srane, moi aussi... Pars devant avec Xelloss nous allons tenter de détourner l'attention du Toruk.
Aytsmukan: D'accord. Faite attention à vous ! Surtout ne prenez pas de risques .
Teranas / Eykxas: Ne t'en fais pas pour nous...
Aytsmukan: Si nous nous retrouvons séparé, nous devrons continuer sans les autres et tenter de rallier le kelutral olo'omatikaya.

Aytsmukan avec son Pa'li trainant les corps de Xelloss parti aussi vite que possible se réfugier sous le couvert de la na'ring.

J'espère qu'ils saurons faire attention à eux. Je ne veux pas perdre l'un de mes camarades alors que tout aller bien jusque là.

Je leurs souhaite toute la chance possible contre un tel prédateur. Uniltrr'ok, oel zeia'u ne ngati.
Je devrai arrivé cette nuit si tout va bien pour la suite. Xelloss va en avoir grandement besoin, vu comment se dégrade son  corps.
Peut être aurais je le bonheur de retrouver Josef au kelutral. Je n'ai plus eu de nouvelles de lui depuis un moment.
J'espère qu'il va bien...

Afin de laisser un maximum de chance à Aytsmukan et Xelloss de s'enfuir, Teranas et Eykxas décidèrent de crier et  de faire des signes au Toruk.

Choisir, c'est renoncé et se positionner.
Ne pense pas au problème, pense à la solution.
trailer nìNa'vi
Oeyä  nìNa'vi
Verbe Na'vi 2.1

Offline aytsmukan

  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 1273
  • Karma: 10
  • Oel ayngati kameie smuktu -
Re: {Role-Play} Aytsmukan
« Reply #48 on: March 14, 2010, 04:24:35 am »
Nous voilà à la merci du Toruk. J'espère que Teranas et Eykxas saurons attirer son attention pour me permettre de fuir avec les deux corps de Xelloss.

Se retournant sur lui même, Aytsmukan regarda la scène se jouer entre le Toruk et ses 2 compagnons.


Je leur souhaite bien du plaisir à tout les deux mais je pense que sur terre ils ont plus de chance face à un Toruk que face à un Palulukan.
Nous sommes encore trop prêt du combat engagé. Je dois absolument m'éloigner de la zone.
Heureusement pour moi et les 2 Xelloss j'ai mon Pa'li pour les tirer rapidement.
Même ma Monture n'est pas très rassuré par la présence de ce prédateur hors du commun.
J'ai beau tenté de le rassurer via le Tsaheylu, je ressens moi aussi toute sa frayeur.

J'imagine très facilement ce qu'à pu ressentir Jake lorsque il a eu affaire lui aussi à un Toruk alors qu'il volait tranquilemant avec sa futur épouse Neytiri.
Lorsqu'il en parle il pique toujours un fou rire mais même si je peux comprendre son rire face à ce souvenir, je dois dire que la rencontre avec un tel "carnassier" est loin d'être réjouissant.
Peut être que nous en rirons aussi plus tard en y repensant une fois cette histoire passée, mais pour l'instant le plus immportant est notre survis.
Je dois absolument faire au plus vite pour permettre aussi à Teranas et Eykxas de s'enfuir dés que possible.
Je ne serais pas digne de leurs efforts pour nous permettre de fuir si de mon coté je ne met pas tout en œuvre pour leurs donner un maximum de chance aussi d'en réchapper.


Après quelques secondes de courses pour rejoindre le couvert de la forêt, Aytsmukan  arrive enfin à la destination qu'il s'était fixé pour être hors de porté du Toruk.

Ces quelques secondes m'ont paru interminable. espérons que Teranas et Eykxas s'en soit tiré. D'où je suis je ne vois pas grand chose, pas contre j'entends encore leurs cris.
C'est une bonne chose car tant que j'entends leurs voix c'est qu'ils doivent être sain et sauf.
Bon je ne dois plus penser à eux même si cela doit me river le cœur en pensant à eux.
Je me fais l'impression d'être un lâche fuyant la zone de combat pour sauver mes fesses.
Cela me dégoute de penser cela mais je n'ai pas le choix si nous voulons donner une chance de survivre à Xelloss.
De toute façon d'ici quelques heures nous devrions parvenir enfin à destination: le Kelutral olo'omatikaya.

Je dois me reconcentrer sur ma tâche, emmener Xelloss jusqu'à Mo'at, Neytiri et Jake.


Tournant la tête vers sa destination, Aytsmukan reparti le cœur lourd de laisser ses 2 compagnons derrière lui.

Journal de bord n°1
Jour 013 12h08GMT


Je vais consigner tout cela afin de ne rien oublier et laisser un message dans le cas ou il m'arriverai quelque chose.

je viens à l'instant de quitter Teranas et Eykxas livré à un combat face à un Toruk pour me permettre de fuir avec les 2 corps de Xelloss coincé dans leurs Travois.
J'espère qu'ils sauront faire face à cette ennemi dangereux et s'en sortir vivant.
Maintenant je dois tenter d'atteindre le Kelutral  olo'omatikaya aussi vite que possible pour sauver Xelloss et m'assurer que le sacrifice de mes compagnons et amis de route ne soit pas vain.

Uniltrr'ok, oeyä txe'lan tswon ke ngati. Oel za'u lewin. Ngeyä menari, meseyri ulte  tokx me manquent. Niwotx  ngeyä tìlu. Oel unil si ngati fra txon. Oel nagti txe'lan si. Oel ngati kameie.


« Last Edit: March 28, 2010, 09:56:20 am by aytsmukan »
Choisir, c'est renoncé et se positionner.
Ne pense pas au problème, pense à la solution.
trailer nìNa'vi
Oeyä  nìNa'vi
Verbe Na'vi 2.1

Offline aytsmukan

  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 1273
  • Karma: 10
  • Oel ayngati kameie smuktu -
Re: {Role-Play} Aytsmukan
« Reply #49 on: March 29, 2010, 03:09:43 am »
Journal de bord n°1
Jour 014 09h28GMT


Après avoir récupérer Xelloss, Aytsmukan vérifia les attaches du travois ou celui ci se trouvai, ne voulant pas le perdre une seconde fois.

Non mais dans quelle histoire va t'il encore nous entrainer.
Cela ne lui suffit pas de nous faire trimer pour sa survie, il faut en plus qu'il nous créée des difficultés supplémentaire.
Bon maintenant que le voilà à nouveau arnaché sur son travois je vais pouvoir lui raconter un peu comment il en est arrivé là.


Aytsmukan: Bien maintenant que tu es bien maintenu et de retour dans le travois je vais pouvoir t'informer de comment tu es arrivé dans les mains de ces levrrtep sawtuteru.
Xelloss:       Oui raconte moi un peu cette histoire car je ne me souviens de rien...
Aytsmukan: Et pour cause que tu ne te souviens de rien.
                 Figure toi qu'après l'épisode du Toruk et (Aytsmukan se rapprocha de Xelloss et lui fit un sourire plein de malice, si malice il peut y avoir sur les traits d'un Na'vi) la                       vidéo par laquelle je te rappelle j'ai bien failli te tuer, entre parenthèse, nous approchions de la nuit et nous étions encore à quelques heures du kalutral olo'omatikaya.
                 Comme nous n'avions plus Teranas et Eykxas avec nous il m'étais difficile de prendre le risque de continuer en pleine nuit avec vous deux attaché au Travois.
                 Tu comprendra aisément que je ne pouvais pas vous protéger correctement et je n'avais pas l'intention d'échouer aussi prêt du but.
Xelloss:       Dis aytsmukan, tu ne pourrai pas abrégé un peu ton histoire et en arrivé à ma capture par les sawtute.
Aytsmukan: Dis, tu es gentil, tu me laisse raconter l'histoire à ma manière.
                 En pplus ne soit pas trop impatient sinon je te laisse là, tout seul à méditer sur ton sort.

Le visage de Xelloss se figea devant la dernière phrase d'Aytsmukan, laissant dans sa tête plein de doute sur le bien fondé de son avenir... lorsqu'un tsawl Irrtok apparut sur le visage de son ami suivi d'un rire tonitruant.

AHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAH !!!! HOUHOUHOUHOUHOUHOU !!!!

Aytsmukan: Non mais si tu voyais ta tête, trop drôle.

Xelloss:      Ouais, hilarante ta blague de me laisser là tout seul.
                  Si tu en as d'autre des comme cela à ton répertoire tu peux te les carrer ou je pense... [Screugneugneu]
Aytsmukan: Ouais, ben excuse moi mais fallait bien cela pour te déridé un peu.
                 Tu es aussi aimable qu'une porte de prison, et encore je suis loin de la vérité.
                 Va falloir que tu mettes un peu d'eau dans ton vin car avec ce genre d'attitude Mo'at risque de mal le prendre.
                 Surtout qu'elle va voir tes fichus vidéo avant de prendre sa décision sur ton sort.
Xelloss:      Srane oeyä 'eylan. Ngal lun livu ni ngeyä ayli'u.
Aytsmukan: Bien, maintenant que tu es revenu à de meilleurs dispositions laisse moi continuer te raconter notre petite aventure.
« Last Edit: March 29, 2010, 04:03:21 pm by aytsmukan »
Choisir, c'est renoncé et se positionner.
Ne pense pas au problème, pense à la solution.
trailer nìNa'vi
Oeyä  nìNa'vi
Verbe Na'vi 2.1

Offline aytsmukan

  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 1273
  • Karma: 10
  • Oel ayngati kameie smuktu -
Re: {Role-Play} Aytsmukan
« Reply #50 on: March 29, 2010, 05:31:26 pm »
Journal de bord n°1
Jour 014 09h31GMT


Aytsmukan: Nous étions donc enfin à proximité du kelutral olo'omatikaya mais ne pouvions poursuivre à cause de l'heure tardive.
                 Nous avions installé notre camp dans un coin de la na'ring et je m'apprêtez à passer la nuit à monter la garde lorsque j'ai entendu des bruits.
                 Au début il ne s'agissait que de murmures mais avec le temps c'est murmures se sont transformé en voix.
                 Malheureusement pour nous ces voix n'étaient pas celles de Na'vi mais celles de sawtute. Ketuwong Pandora, fo ke lamu silencieux nì na'ring.
Xelloss:        Sawtute tamìran ni na'ring txon !!! Fo lu txopu srak ?
Aytsmukan: Peut être, oel ke omum slä fo lu tsatseng.
                 Je ne savais pas combien ils étaient ni quelles étaient leurs intentions alors j'ai pris la seule décision qu'il  convenait à ce moment, je t'ai abandonné pour me cacher                     de leurs menari.
Xelloss:       Tu m'as laissé à leur merci comme cela, sas aucuns remords ?
Aytsmukan: Srane , oeyä 'eylan slä Kempe si !!!.
Xelloss:       Oel tslam ma Aytsmukan.
Aytsmukan: Pxay irayo ma Xelloss.
                   Oe lamu i'awn tsatsenge, ulte oel tamìng mikyun nìwotx sawtuteru za'u.

                 Ils t'ont évidemment trouvé mais n'ont vu personne avec toi.
                 Ils étaient bien sceptique quand à ta présence dans ces lieux sans personne autour de toi.
                 Ils n'ont pas trainé à te transporter là ou je t'ai récupéré afin de s'assurer de ne pas être suivi.
                 Ils ne m'ont pas vu les suivre et attendre le meilleur moment pour leur tomber dessus et te libérer de leurs pattes.
                 Le reste tu le connais puisque tu as assisté à leurs mort à tous même si j'aurai préféré éviter d'en arriver à cette extrémité là.
Xelloss:       Après mûr réflexion je ne vois pas ce que tu aurais pu faire d'autre.
                 J'aurai certainement agis de la même manière face à un danger inconnu et dans une telle situation.
Aytsmukan: Malheureusement fra tsa'u lu ke sìltsan fpì ayngati.
Xelloss:       [nang] Pelun ma Aytsmukan, pelun ?
Aytsmukan: Mawey, mawey ma Xelloss. Fo längu kä ne leur base. Ayoe längu alìm kelutral olo'Omatikaya. Environs 10-11 heures au lieu  de 4-5 heures.
Xelloss:       Peù, fyape !!!
Aytsmukan: Nga lu nìltsan tìng mikyun.
Xelloss:       Cela va nous faire arriver tard pour rencontrer Mo'at.
Aytsmukan: Ne t'en fais pas, nous serons là-bas à temps.
                 Ne perdons plus de temps, nous n'en avons pas le luxe.
                 Reprenons notre chemin vers kelutral olo'Omatikaya et ton salut.

Les deux amis, enfin trois si l'on compte l'avatar de Xelloss, reprirent le chemin de Mo'at ulte kelutral olo'Omatikaya afin d'en finir une bonne fois avec cette aventure et en commencer une nouvelle, celle de la renaissance de Xelloss.

Rien n'est encore fait, il nous reste encore du chemin à parcourir avant d'arriver à destination.
J'espère que Teranas et Eykxas s'en sont sortis indemne de leur rencontre avec le Toruk.
La seule façon de le savoir est de me rendre au kelutral et de voir s'ils sont présent, et en vie.

Uniltrr'ok (souvenir d'un jour de rêve), je serai bientôt prêt de toi.
L'idée de pouvoir te retrouver et te dire tout les sentiments que j'éprouve pour toi me font trépigner d'impatience, et me redonne de la force pour le restant du chemin qui nous sépare.
Aurais je seulement l'opportunité de te revoir ?
Oel neiew y croire nìwotx oeyä txe'lan. oel ngati txe'lan si Uniltrr'ok. Oeyä txe'lan tswon ne ngati. Peiey oeti.


Choisir, c'est renoncé et se positionner.
Ne pense pas au problème, pense à la solution.
trailer nìNa'vi
Oeyä  nìNa'vi
Verbe Na'vi 2.1

Offline aytsmukan

  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 1273
  • Karma: 10
  • Oel ayngati kameie smuktu -
Re: {Role-Play} Aytsmukan
« Reply #51 on: April 02, 2010, 04:23:42 pm »
Journal de bord n°1
Jour 014 13h28GMT


Depuis leur dernière discussion, Aytsmukan et Xelloss, ne rencontrèrent plus de soucis sur leur chemin les menant au kelutral olo'omatikaya.
Ils en étaient maintenant tout proche, si proche que l'on pouvait voir au loin leur destination final.


Nous voilà maintenant à proximité de notre destination.
Depuis cette histoire avec les humains, nous avons enfin étaient tranquille.
Pas de problèmes,cela fais tout de même du bien de pouvoir se déplacer sans avoir le sentiment de se sentir filer par quelqu'un ou quelque chose.
Par contre ce qui m'inquiète, c'est la proximité de ces humains du kelutral olo'omatikaya.
Je me demande bien ce qu'ils pouvaient faire si proche.
Il me faudra en discuter avec Xelloss, mais aussi avec Mo'at, sa'nokru Neytiri.
Pour l'instant laissons dormir Xelloss, il en a grand besoin et au kelutral il aura suffisamment de soucis pour lui en rajouter maintenant.

Uniltrr'ok, oel peräheiem. Oeyä txe'lan irrtok seii fpì nagti. Oel kayä set ngati tse'a.



Cela faisait maintenant prêt d'une heure que nos vaillant amis avait aperçu le kelutral olo'omatikaya, lorsqu'au détour d'un utral, un groupe de Na'vi surgis.



Na'vi1:        Tìtxey ! Pesu lu aynga ? kempe si fitseng aynga ?
Aytsmukan: Oe lu Aytsmukan, 'eylan olo'omatikaya.
                    Oel za'u ni'aw fpì tse'a Mo'at sì Neytiri.
                    Mawey, mawey oheyä smukan !
                    Ayoe za'eiu nìfpom.

Na'vi1:       Kaltxì ma Aytsmukan!
                    Mo'at, ayngati kìmameie nìunil.
                    Fi'u lu Eywa, poeru tìkin tìsrungä ngengeyä luyu nìtxan.

Aytsmukan:[Nang!!] Eywa new tisrung ngengeyä !!!
                    Ayoel ziyera'u set.
                    Fi'u luyeiu meuia.



Les Na'vi rassurés par les paroles d'Aytslukan abaissèrent leurs txko swizaw.
Emboitant les pas de cette escorte impromptu, Aytsmukan hu peyä Pa'li kirmämakto.


Choisir, c'est renoncé et se positionner.
Ne pense pas au problème, pense à la solution.
trailer nìNa'vi
Oeyä  nìNa'vi
Verbe Na'vi 2.1

Offline aytsmukan

  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 1273
  • Karma: 10
  • Oel ayngati kameie smuktu -
Re: {Role-Play} Aytsmukan
« Reply #52 on: April 03, 2010, 02:41:33 am »
Journal de bord n°1
Jour 014 13h42GMT


Aytsmukan kerämakto hu Na'viri ulte tel 'upxare ta Teranas.

** Message **
Auteur         : Teranas
Destinataire  : **Aytsmukan**
Objet          : Transmission message pour Xelloss.
Provenance  : Pandora
-------------------------------------
Aytsmukan, peux tu donner ce message à Xelloss ?
J'avais avec moi son récepteur lorsque je l'ai reçu, et cela lui est adressé.
Cela semble urgent et important mais il en sera le seul juge une fois qu'il l'aura lu.

Quote
** Message **
Auteur         : Yérik
Destinataire  : **xelloss**
Objet          : intrusion et piratage dans le camps de la resistance
Provenance  : Terre
-------------------------------------

Salut mon petit xelloss j'espere que tu vas bien!!! Cela doit etre les vacances pour toi sur PANDORA, tu dois te la couler douce hein? Grin
Bon treve de blabla, ici sur Terre c'est assez tendu: l'ADR est pas content de sa debandade sur Pandora et du coup passe ses nerfs sur les gars de la resistance....... Tongue

Plusieurs tentatives de detruire nos serveurs et de corrompre nos donnees ont ete tentees.
Ils ont reussi a griller mon ordi principal mais heureusement j'avais tout sauvegarder en double ailleurs! Mais ce n'est pas cela qui me preoccupe car on a des bons ici et les attaques de l'adr c'est assez basique....c'est pas des lumieres....;

non ce qui me preoccupe c'est que depuis 2 semaines une personne a pirate et s'est carrement approprie le controle de notre matos en un rien de temps.....c'est hallucinant!!! j'avais jamais vu cela !!!!! enfin si ......une fois ....... et c'etait toi tu t'en rappelles? Pour rire tu disais.... (ah les genies jte jure.....)

Donc cet affreux jojo emet plusieur fois par jour sur toutes les ondes des messages audio .Du coup bonjour la discretion...... et il debite ces messages "pour les resistants "qu'il dit, "que chaque poche quelle quelle soit n'est pas seule, est que ensemble nous vaincrons l'ennemi, celui qui a fait de notre planete une planete post apocalyptique ,et qui grace a ses robots de combats detruit toute vie sur son passage....."

Il dit aussi qu'il les a combattus et qu'il avait ete prevenu des annees avant que cela se produise .....Il se proclame carrement leader de la resistance( ah je te jure l'ego que certain ont c'est dingue.....) et donc je voulais savoir si tu le connaissais , si c'est une de tes anciennes recrues que tu avais forme a l'epoque sur terre car je reconnais un peu ton style de piratage et c'est assez semblable .....;

Il ne donne pas son nom mais des initiales....J.C........
PFFFFFFFF !!!!! Encore un illumine qui se prends pour jesus-christ sans doute.....decidement!!!!
Bon toujours est il que s'il continue a emettre n'importe comment on va se faire griller....Moi et mon equipe on va essayer de le localiser et de lui tendre un piege pour qu'on s'explique et que l'on sache vraiment qui c'est ce gugus....
ALLEZ salut mon gars et reponds moi si tu peux et rapidement.....

** Fin de message **

Je tiens à vous rassurer aussi sur Eykxas et moi-même.
Nous allons très bien, enfin pour moi c'est sur.
Pour Eykxas c'est autre chose.
Disons qu'il n'est pas avec moi mais que je sais qu'il est en vie, et hors de danger.
Ne me demande pas comment je sais qu'il est hors de danger alors que je ne suis pas avec lui, c'est une longue histoire que je me ferai un plaisir de vous narrer une fois que nous nous serons tous retrouvé.
Pour l'instant le plus important c'est que tu puisses parvenir au kelutral olo'omatikaya avec Xelloss.

** Fin de message **

Une fois le message de Teranas lu, Aytsmukan était soulagé de les savoir en vie mais quelques peu perplexe.

C'est bien beau qu'ils soient tout les deux en vie mais avec son message j'ai pleins d'interrogations en tête maintenant.
Bon nous verrons tout cela plus tard.
Je dois d'abord atteindre le kelutral pour donner son message à Xelloss, il saura m'en dire plus.
Ensuite j'aurai des tas de questions pour Teranas une fois que nous nous retrouverons.


Choisir, c'est renoncé et se positionner.
Ne pense pas au problème, pense à la solution.
trailer nìNa'vi
Oeyä  nìNa'vi
Verbe Na'vi 2.1

Offline aytsmukan

  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 1273
  • Karma: 10
  • Oel ayngati kameie smuktu -
Re: {Role-Play} Aytsmukan
« Reply #53 on: April 07, 2010, 03:59:42 pm »
Journal de bord n°1
Jour 014 13h52GMT


Le message de Yerik transmis par Teranas dans la poche , enfin dans le transmetteur, Aytsmukan se remis à kämakto hu Na'vitì. Le groupe approchait du kelutral  olo'omatikaya.

Je vais enfin arriver à destination avec Xelloss et son avatar.
Le moins que je puisse dire c'est que nous avons eu du fil à retordre avec ces deux là.
Même si le message de Teranas à son sujet et sur celui d'Eykxas est censé me rassurer, je ne serai tranquille qu'une fois tout les deux en face de moi.
Oe peräheiem  kelutral slä Teranas ulte Eykxas ke lu mi tsatseng. Oe längu txopu frakrr fpì ayohe. Oel tìsìlpey zene lu.



On moins en ce qui me concerne je vais enfin revoir Uniltrr'ok.
Du moins j'espère qu'ils me laisserons du temps pour me reposer et un peu de liberté avant de rencontrer Mo'at et Neytiri.
Ce moment de liberté, je compte bien l'utiliser pour retrouver Uniltrr'ok et lui avouer mes sentiments à son encontre.
Espérons seulement qu'elle aura les mêmes à mon égards ou bien mes rêves de passer ma vie en sa compagnie voir de former une famille s'envoleront.
Ah, Uniltrr'ok, oe ngati teiìng nìwotx oeyä txe'lan. Po tswereion ne ngati.



Aytsmukan, perdu dans ses pensées pour Uniltrr'ok, ne s'aperçut pas qu'il venait d'entrée chez les Omatikaya.
Tsay lu ayforu menari rivés sur ce convoi des plus bizarre, étrange, incongru...


Choisir, c'est renoncé et se positionner.
Ne pense pas au problème, pense à la solution.
trailer nìNa'vi
Oeyä  nìNa'vi
Verbe Na'vi 2.1

Offline aytsmukan

  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 1273
  • Karma: 10
  • Oel ayngati kameie smuktu -
Re: {Role-Play} Aytsmukan
« Reply #54 on: April 18, 2010, 04:09:21 am »
Voici maintenant les 3 amis assis autour d’un bon feu à manger l’excellente nourriture que leur apporte les Na’vis.

Ils étaient en train de s’échanger leurs aventures respectives tout en riant à gorges déployées, tant le plaisir de se trouver enfin sur ce lieu tant attendu. Combien de péripéties nos amis ont bravées afin de permettre à Xelloss et à son son Avatar d’arriver  au kelutral.


Aytsmukan : Bon alors à toi l’honneur Josef de nous raconter ton aventure pour arriver jusqu’ici…
Ensuite ce sera le tour de Tìrey tsawke et ci nous avons encore du temps je vous raconterai la mienne.
Cela vous va t il ?
Josef ulte Tìrey tsawke : Non, pourquoi pas faire dans ce sens.

Josef s’eclairci la voix et commença son récit ainsi…


Josef : Tout commença par une belle journée ensoleillée.

Aytsmukan et Tìrey tsawke se regardèrent avec un grand sourir car sur Pandora les belles journées étaient légion…


Le sourire de connivence des 2 amis n’était pas passé inaperçu aux menari perçant de Josef.

Josef : Quoi qu’est ce que vous avez à sourire bêtement à ce que je raconte ?
 Y a t il quelque chose qui vous défrise ?

Les deux amis répondirent en cœur à Josef sur un ton enjoué.

Aytsmukan ulte Tìrey tsawke :  Non, rien de particulier ou d’intéressant.
Vas y continu ta narration Josef, nous sommes suspendus ngeyä meseyri.

Josef avait bien perçu cette petite pointe de sarcasme de la part de nos deux comparses mais il ne releva pas et  continua son aventure.

Josef : Donc je reprends ou j’en était avant que vous m’interrompiez.
Tout commença par une belle journée ensoleillée.
Je dormais tranquillement allongé sur le sol à écouter mon environnement lorsqu’un Na’vi m’apporta mon intercom.
Celui ci s’était rallumé et débité des mots qu’il ne comprenais pas.
Comme j’étais son ancien possesseur il est naturellement venu me demander ce qu’il en était.
Après avoir pris connaissance de la teneur du message et de son importance j’ai décidé d’enfourcher mon Ikran.
Kämakto mì oeyä ikran, oel hamum ne kelutral olo’omatikaya.

Josef continua son récit en mettant bien en avant l’accent sur la difficulté de parcourir tant de distance en si peu de temps.
Il évoqua aussi la lassitude et la grande fatigue liée au voyage pour lui et sa monture.

Alors que Tìrey tsawke et Aytsmukan avalaient littéralement les paroles de Josef comme ils avalaient la nourriture Na’vi qu’on leurs proposaient ceux ci ne remarquèrent pas qu’ils venaient d’ingurgiter par mégarde une plaine assiette de l’un des piments les plus fort que les Na’vis consomment parfois.
Ils s’arrêtèrent net de manger, se regardèrent dans le blanc des menari, passèrent au vert puis , sans se consulter, se ruèrent chacun sur une carafe d’eau qu’ils s’empressèrent de vider promptement.
Voyant la scène se déroulée devant ses menari, Josef interrompit son récit et éclata de rire.


Josef : Hahahahaha  …
Si vous voyez vos têtes, c’est trop comique.
J’ai l’impression d’avoir en face de moi deux cheminées avec toute la fumée qui sort de vos bouches.

Les deux amis se regardèrent quelques secondes, et se mirent à rire eux aussi à gorges déployées, tout comme Josef.
Après quelques minutes de rires communicatifs, qui firent énormément de bien sur le moral de nos amis, et malgré la fatigue de cette longue journée harassante, josef repris son histoire là ou il l’avait interrompu.


Josef : Comme je vous le disais avant que m’interrompiez par vos clowneries, je venais d’arriver au kelutral olo’omatikaya.
Je me suis alors empressés d’avoir de vos nouvelles, espérant que vous soyez déjà là, sain et sauf.
C’est Mo’at en personne qui m’indiqua avoir des nouvelles de vos aventures respectives.
Elle n’a jamais mentionné ses sources mais selon elles, vous n’étiez plus très loin d’ici.
Elle m’a même confirmé avoir envoyé un groupe à votre rencontre afin de s’assurer que plus rien ne vienne contrarier votre route.
Je fus tenté de savoir quelles avaient été vos " contrariétés "  mais avant même que j’ouvre la bouche elle me fit signe de me taire.
Elle m’expliqua que le plus important n’était pas de savoir quels avaient été nos soucis sur notre parcours mais plutôt que nous étions à proximité du kelutral, et tous en vie.
Ce que je dois bien avoué, je lui donne entièrement raison.
La suite vous la connaissez puisque cela concerne le moment ou je me suis jeté sur toi Aytsmukan avant que tu ne te fasse du mal stupidement.

Tìrey tsawke ulte Aytsmukan :  Ayoel ngati irayo seiyi ma Josef.
Josef : [Irrtok] Fike’u lu oeyä eylan.
Set peyä vur ma Tìrey tsawke.


Tìrey tsawke se gargarisa la gorge avant de prendre la parole, et éciter à son tour son histoire à ses amis.

Tìrey tsawke : En ce qui me concerne tout commenca par la recherche e ma bien aimé Seyri.
 C’est en tentant de la sauver que je fis connaissance d’Aytsmukan en compagnie de Xelloss.
Très vite, et sous l’impulsion de Xelloss je fis confiance à Aytsmukan.
Je dois bien reconnaître que cette confiance a été bien placé à la vue de e qu’il a entrepris et demontrai auprès de Xelloss.

Aytsmukan rougit, tenté qu’un Na’vi puisse rougir, sous les compliments de Tìrey tsawke.

Tìrey tsawke : Ne sois pas modeste Aytsmukan, tu mérite bien ces louanges.
Aytsmukan : Fi’u lu meuia ma Tìrey tsawke slä oe ke lamu ni’awtu.
Teranas ulte Eykxas lu srung oeru nìteng nì fi'u vur.


Tìrey tsawke :[/u] Peu importe, mon opinion restera le même à ton égard oeyä ‘eylan.
Bref, j’en étais à repartir avec ma bien aimé lorsque j’ai reçu ton message pour t’accompagner ne kelutral olo’omatikaya.
Comme cela ne m’étais pas possible à cause de l’état de santé de Seyri, je ne pouvais pas vous accompagner à mon âme défendante.
Je devais d’abord ramener Seyri auprès des siens avant d’envisager de venir vous rejoindre.
Une fois Seyri ramené au sein de son propre olo je pouvais envisagé de vous rejoindre.
Je n’ai pas hésité une seconde pour reprendre le chemin du kelutral olo’omatikaya.

Pendant que Tìrey tsawke narrait son aventure pour rejoindre Aytsmukan et Xelloss au kelutral Aytsmukan senti quelque chose de particulier.

C’est bizarre je comprends de moins en moins ce que me raconte Tìrey Tsawke.
Plutôt, c’est comme s’il était en train de ralentir son discours.
J’ai même l’impression que depuis quelques minutes c’est tout l’environnement qui ralenti.
Comme si l’atmosphère se retrouve dans une sorte de ouate épaisse.
Oui, c’est cela tout devient cotonneux, mou, comme englué dans un je ne sais quoi qui ralenti tout ce qui se déroule sauf moi.
Mais à quoi peut bien être  dû ce phénomène ?
Suis je le seul à ressentir ce genre de chose ?


Aytsmukan fit un rapide tour des lieux et constata en effet que tout l’environnement dans un rayon de 50 m semblait être atteint.

C’est comme si tout mes sens étaient subitement altérés, différents d’il y a encore quelques minutes.
Il me faut absolument comprendre ce qui se passe afin de sortir tout le monde de cet état.



Aytsmukan reflechissait au moyen de remedier à ce problème, tout en pensant aux raisons qui ont bien pu entrainer cette affectation de l’environnement lorsqu’il ressenti autre chose.

Que se passe t il encore, quelle est cette sensation ?
J’ai tout les poils de ma nuque qui se hérissent comme pour m’avertir d’un danger provenant  de derrière moi.


Aytsmukan conscient que quelque chose ou que  quelqu’un était en train de se rapprocher d’eux par derrière se retourna lentement afin d’être certain de ne pas raté cette intrusion.
Une fois retourné Aytsmukan vit la raison de ce changement, du moins c’est ce qu’il compris en voyant ce qui se rapprochait d’eux. Ils en fut tellement surpris qu’il écarquilla ses menari.


Je n’en crois pas mes yeux.
Ce serai cela le responsable de tout ce changement autour de nous, de moi.
Je ne sais pas quoi faire ou quoi dire face à cette situation.


Aytsmukan : Kaltxì ma Uniltrr’ok !
Oe lu lefpom ngati tse’a.

Uniltrr’ok : Kaltxì ma Aytsmukan !
Fyape lu ngal ?


Choisir, c'est renoncé et se positionner.
Ne pense pas au problème, pense à la solution.
trailer nìNa'vi
Oeyä  nìNa'vi
Verbe Na'vi 2.1

Offline aytsmukan

  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 1273
  • Karma: 10
  • Oel ayngati kameie smuktu -
Re: {Role-Play} Aytsmukan
« Reply #55 on: April 26, 2010, 05:29:33 pm »
Aytsmukan : Euh !!! Oe lu sìltsan, irayo ma Unilttr'ok .
                      Pelun niwotx tsa'u ?

Uniltrr'ok :    Fi'u lu Eywa säfpìl.
Aytsmukan : Eywa säfpil ???
                      Peu new ngal tse'a ?

Unitrr'ok :   [Irrtok] Srane, Eywa säfpil.
                    Oel ngati pllaytxe.
                    Set, plltxe ngati ulte oeti.



Parler de nous deux... C'est ce que j'attends depuis un sacré moment.
Je dois même dire que je n'attends que cela depuis le début de cette aventure avec Xelloss, Teranas et Eykxas.
J'ai tant de chose à t'avouer sur ce que je ressens pour toi que cela m'effraie.


Unitrr'ok :    Za'u ma Aytsmukan.
Oe zene ngati plltxe fra'u.



Uniltrr'ok accompagné d'Aytsmukan s'éloignèrent du groupe qui continuait de converser sur leur voyage.
Une fois le couple éloigné le temps se remis à s'écouler comme à ma normale.
Nous retrouvons alors Tìrey tsawke en compagnie de Josef racontant son aventure.


Tìrey tsawke : Je venais donc de quitter Seyri pour venir vous rejoindre sur le chemin du kelutral.
Il m'étais alors apparu que vu la distance me séparant de vous tous (Aytsmukan, Eykxas, Terana ulte Xelloss) qu le meilleur des choix était de venir directement au kelutral.
Grand bien m'a fait puisque cela m'a permis d'être présent pour votre arrivée. En fin je devrai dire ton arrivé Aytsmukan avec les 2 Xelloss.

Tìrey tsawke s'arrêta subitement dans son récit prenant conscience que quelque chose n'allait pas.
Il tourna la tête de chaque côté sans pouvoir mettre un mot sur ce sentiment de malaise.
C'est alors qu'il réalisa ce qui cloché...


Tìrey tsawke : [Nang] Josef ... Aytsmukan  a disparu.
                    Il était assis à côté de moi il y a encore 2 secondes.
                    Set, poan ke lu tsatseng hu ayoe.
                         Peu lu tsa vur ?
                         lu poan hrrap ?



Tìrey tsawke : moi  qui commençais à croire que nous allions enfin pouvoir prendre du repos...
                    Va falloir que nous nous remuons encore le derrière pour retrouver cette triple buse qui viens de disparaitre sous nos yeux.
                    C'est à croire qu'il attire la poisse comme un aimant attire la ferraille.
Josef :            Il ne doit pas être bien loin.
                    En tout cas en 2 secondes c'est inconcevable.
                    En outre, regarde autour de toi Tìrey tsawke, il y a un bon nombre de Na'vi.
                    Alors comment quelqu'un de mal attentionné aurait il pu pénétrer dans le kelutral olo'omatikaya, venir jusqu'à nous, enlever Aytsmukan et repartir sans être inquiété ?
                    Non, moi je dis qu'il y a encore un coup mystique la dessous, ou alors nous avons été drogué à notre insu.
tìrey tsawke : Cela se tiens pour l'intervention d'une puissance supérieur mais hormis Eywa sur Pandora je ne vois pas de qui il pourrait bien s'agir.
                    Qui plus est, si c'est bien Elle, alors pourquoi Aytsmukan ?
                    Que lui veut elle ?
                    Pour l'idée d'avoir été drogué, cela aurait pu se tenir si et seulement si nous nous étions éveillé chacun séparément de l'autre.
                    Or je te rappelle que ce n'est pas le cas puisque nous étions en train d'évoquer mon parcours pour venir jusqu'ici et il n'y a pas eu de coupure dans mon récit.
Josef :           Quoi qu'il en soit nous devons entreprendre quelque chose pour le retrouver.
                    Je propose de demander aux Na'vi ici présent s'ils ont vu quelque chose.
Tìrey tsawke : Tu as raison commençons par questionner tout le monde à proximité.
                    Au moins si quelqu'un sais quelque chose ou a vu quelque chose nous le saurons rapidement.
Josef :           Je pars dans cette direction  et toi dans celle ci.
                    Retrouvons nous ici dans 1 heure en espérant avoir de bonnes nouvelles.
Tìrey tsawke :Srane, hum set.
Josef ulte Tìrey tsawke : Txoa ! tsimve'a ngenga Aytsmukan ?


Tìrey tsawke et Josef n'imaginais même pas à quel point ils avaient raison sur l'intervention d'Eywa.
Pendant ce temps là, Uniltrr'ok et Aytsmukan s'isolèrent du reste des Na'vi.


Uniltrr'ok :    Maintenant que nous sommes enfin seul nous allons pouvoir parler tranquillement.
                  Mais avant que je ne commence, j'ai le sentiment que tu veux me dire quelque chose de très important pour toi.
                  Est ce que je me trompe ma Aytsmukan ?

Comment, quoi ???  Alors là je ne comprends plus rien.
Enfin quoi qu'il en soit c'est l'occasion révé de me lancer et de lui avouer mes penchants, mes sentiments pour elle.
L'espoir est maigre mais i l y a déjà eu un précédent avec Jake Sully et Neytiri alors pourquoi pas pour Uniltrr'ok et moi.


Aytsmukan se raclant la gorge avant de parler, histoire de se donner plus de courage.

Aytsmukan : Hum, hum. Euh ,et bien c'est à dire que, euh...

Bordel, pourquoi est ce aussi difficile d'exprimer ses sentiments à l'être aimé !!!
Pourtant ce n'est pas aussi compliqué ou dangereux que d'affronter un Pallulukan ou un Toruk.
Bien qu'en y réfléchissant un peu, je préférerai mourir sous les dents d'un pallulukan ou d'un Toruk plutôt de me voir rejeter par Uniltt'ok.
Mais qu'est ce que je raconte moi comme débilités.
Allez Aytsmukan lance toi, de toute façon tu n'a que ton cœur et ton âme à perdre.
De toute façon si je ne me lance pas je ne saurai jamais ce qu'il en est pour nous deux.


Aytsmukan : C'est simple et compliqué à la fois.
    Je ne voudrais pas que tu te m'éprenne sur mes intentions non plus.

(Uniltrr'ok) Mais ce qu'il peut être mignon lorsqu'il est ainsi avec sa timidité, lui qui a bravé tant de hrrap fpì peyä 'eylan Xelloss.
J'espère simplement qu'il ne va pas y  mettre la journée car nous avons encore pleins de choses à faire. [tsawl irrtok]


Aytsmukan : Cela fait maintenant kivosìng trr je t'ai aperçu pour la première fois.
                   Fi'u trr, oe lamu letsawke.
                       Niwotx oeyä tokx lamu letsawke.
                       Oel new ngati peng to oel yawn ma Uniltrr'ok



Ouf, j'ai enfin réussi à le lui dire.
                     
Choisir, c'est renoncé et se positionner.
Ne pense pas au problème, pense à la solution.
trailer nìNa'vi
Oeyä  nìNa'vi
Verbe Na'vi 2.1

Offline aytsmukan

  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 1273
  • Karma: 10
  • Oel ayngati kameie smuktu -
Re: {Role-Play} Aytsmukan
« Reply #56 on: April 27, 2010, 06:02:14 pm »
Uniltrr'ok souriait aux paroles d'Aytsmukan, lui laissant présager de  bonnes choses mais les intuitions sont souvent trompeuse alors trop d'optimisme peux nuire.

Uniltrr'ok : Oe lamu le'ia kop.
                  Oe unìl sami ngaru.
                  Oel namew taron tsa unil slä oe ke tsamun.
                  Oel ke tslamam pelun.
                  Oel harmum kameie Eywa ulte Poe pamlltxe oeti ngeyä, oeyä, ngenga.



Uniltrr'ok marqua une pause avant de reprendre. Elle posa ses menari sur Aytsmukan et lui sourit.
Aytsmukan à la fois gêné et excité se dandina sur le tronc d'arbre qui lui servait de chaise, ce qui fit encore plus sourire Uniltrr'ok.


Uniltrr'ok : Tsa'u pameng oeru, lamu nìnang.
                   Oel zename tìng mikyun oeyä txe'lan.
                   Oel tamìng mikyun ulte oe larmu sänang.
                   Oe zarmene ngati tse'a ulte lu hu ngaru.



Les révélations d'Uniltrr'ok avaient de quoi réchauffer le cœur d'Aytsmukan. Une envie irrépressible de la prendre dans ses bras et de l'embrasser consumer son être mais il se retint et attendis qu'Uniltrr'ok en termine avec ses explications.

Ces paroles me vont droit au cœur, cependant cela n'explique pas ce qui s'est passé tout à l'heure.
Peut être en saurais je un peu plus en la laissant continuer son récit mais bon sang ce qu'elle est belle.


Uniltrr'ok :  Le reste des paroles d'Eywa étaient encore plus énigmatiques.
                    Selon elle, je trouverais plus qu'une âme sœur, que l'être qui m'est destiné.
                    Je trouverais toutes les réponses et les implications de notre relation le jour ou nous nous retrouverons et ou nous nous unirons devant Elle.
                    Le soucis c'est qu'une union devant Eywa peut se faire uniquement entre Na'vi.
                    J'ai donc demandé à Eywa si pour elle s'unir avec un Uniltirantokx correspondait à ses yeux à une union devant Elle.
                    Elle m'a renvoyé la question en me demandant ce que me disait mon cœur.           
                    J'ai bien peur que cela ne nous soit possible tant que tu sera dans un Uniltirantokx car dans mon cœur je souhaite m'unir à toi dans les traditions de mon peuple.
                   Or cela ne peut se faire que si tu passe l'épreuve du passage de ton âme humaine dans celle de ton Uniltirantokx.
                   Dans cette épreuve tu sera en face d'Eywa grâce au Vitrautral et de sa décision de faire de toi un Na'vi à part entière.


Aytsmukan : Je ne comprends pas pourquoi Eywa souhaite à ce point là que je réalise le transfert de mon âme de mon corps d'humain à celui de mon Unitirantokx.
                     Même si devenir un Na'vi à part entière fait partie de mon rêve de pouvoir vivre avec toi Unitrr'ok, il est difficile de comprendre les intentions d'Eywa.


Uniltrr'ok : Oel ke tslam kop slä fi'u lu oeyä nìrangal.


Uniltrr'ok :    Elle m'a confié autre chose avant de me congédier pour que j'aille te rejoindre dés ton arrivée au kelutral.

Aytsmukan : Peu ma Uniltrr'ok ?


Uniltrr'ok :    Elle m'a dit que de cette union naitra des dons nécessaire à l'accomplissement de son œuvre pour la préservation de Pandora, de sa faune, de sa flore et de ses habitants.

Aytsmukan : Si je comprends bien la situation, pour pouvoir esperer m'unir à toi je dois parler aussi à Mo'at pour moi en plus de Xelloss.
                      Pas seulement de lui pour le passage de son âme dans son corps de Na'vi mais aussi pour moi.


Uniltrr'ok : Srane oeyä txe'lan.

Aytsmukan : Eh bien je ne suis pas sorti de l'auberge comme on disais autre fois sur Terre.
                      Mais si je dois convaincre Mo'at du bien fondé de réaliser le transfert de nos âmes au Vitrautral alors qu'il en soit ainsi.
                      Il n'est pas question que je renonce à toi pour une histoire de transfert d'âme.
                      Uniltrr'ok livu hu ngaru ?


Unitrr'ok : [Irrtok] Srane, Frakrr.

Aytsmukan : Nìltsan, hum tse'a Mo'at set.

Aytsmukan raigallardi par une conviction devorante pris la main d'Uniltrr'ok.
Ensemble, ils partirent à la recherche de Mo'at afin de ne pas perdre de temps et de plaider sa cause ainsi que celle de Xelloss.


Il n'est plus temps de tergiverser maintenant que je suis sur le point de pouvoir munir avec Uniltrr'ok.
Je dois retrouver Mo'at et aborder avec elle le besoin de réaliser le transfert de nos âmes à Xelloss et à moi au plus vite.
Il nous faudra nous rendre sans plus tarder au Vitrautral.
Esperons que d'ici notre départ pour le Vitrautral, Teranas et Eykxas seront enfin parmis nous.
Je souhaiterai tant qu'ils soient avec nous lorsque nous effectuerons le transfert des âmes.


Pendant ce temps, Tìrey tsawke et Josef tentent toujours de retrouver Aytsmukan en interrogeant les Na'vi qu'ils croisent.
Ils ne peuvent pas se douter de ce qu'Aytsmukan viens d'apprendre et des conséquences que cela pourra avoir sur la suite.
Choisir, c'est renoncé et se positionner.
Ne pense pas au problème, pense à la solution.
trailer nìNa'vi
Oeyä  nìNa'vi
Verbe Na'vi 2.1

Offline xelloss

  • Eyktan
  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 3308
  • Karma: 113
  • Ral... ke lì'u ! [ Le sens... pas le mot ! ]
    • La Ghost... (team bretonne d'Airsoft)
Re: {Role-Play} Aytsmukan
« Reply #57 on: May 03, 2010, 04:19:45 pm »
** Message **

Auteur                   : Message autogénéré  : Xelloss
Niveau                   : N-00
Importance             : N-00
Activation canaux    : Tous canaux activés
Transmission           : Toutes fréquences disponibles
Destinataire(s)        : Tous destinataires connus
Secteur                 : Indéfini
Localisation            : Indéfini
Message                : texte et audio
-------------------------------------

Ceci est un message d’alerte autogénéré par le journal de bord de Xelloss
Aucune entrée depuis ** Données corrompues **
Dernier secteur connu : Extérieur de Hell’sGate
Localisation du dernier secteur : 05km SSE Avant Poste ER24A
Des recherches doivent être lancées de toute urgence

-------------------------------------
** Fin de message **
Le premier homme qui est mort à du être drôlement surpris.
Partir c'est mourir un peu, et mourir c'est partir beaucoup.
La Terre est basse.
Les lénitions, en rouge

Le Na'vi fpi Ayskxawng 2019

Offline aytsmukan

  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 1273
  • Karma: 10
  • Oel ayngati kameie smuktu -
Re: {Role-Play} Aytsmukan
« Reply #58 on: May 03, 2010, 04:23:26 pm »
Nous retrouvons Aytsmukan et Uniltrr'ok toujours mai dans la main se dirigeant vers le lieu ou devait se trouver Mo'at.

Nom d'Eywa... Ce que je peux être tête en l'air aujourd'hui.
Faut dire que depuis les révélations d'Uniltrr'ok je suis sur un petit nuage, et j'en oubli l'essentiel.
Je dois retourner au feu de camp pour informer Tìrey tsawke et Josef de ce que nous allons faire avec Uniltrr'ok.


Aytsmukan : Uniltrr'ok, oe zene hum tse'a ma Tìrey tsawke ulte ma Josef.
                      Oe zene peng ayngeyä fpì oeru ulte ngaru.
                      Mefo zeiene omum fpì Vetrautral ulte mip 'upxare ta Eywa.


Uniltrr'ok :   Srane, ma Aytsmukan.
                      Txo ngal neiew oeyä txe'lan.


Aytsmukan : Oe irayo seiyi ngaru ma Uniltrr'ok


Suite à cette décision Aytsmukan rebroussa chemin avec Uniltrr'ok pour retrouver Tìrey tsawke et Josef au feu de camp.
Ce qu'Aytsmukan ne savait pas c'est que ces deux amis en question le cherchaient aussi de leur coté.


Nous retrouvons Tìrey tsawke toujours à la recherche d'Aytsmukan depuis maintenant prêt de 40 minutes.

Pxasik ! Il ne me reste que 20 minutes avant de retourner au feu de camp et dire à Josef que je n'ai aucunes informations concernant Aytsmukan.
Bon sang, il n'a pas put s'évaporer comme cela, sans laisser de traces.
C'est incompréhensible cette histoire de disparition.
Si jamais je met la main sur cette d'Aytsmukan, il va m'entendre.


Pendant ce temps du coté de Josef, c'est la même chose.

Grrr, toujours rien, pas de traces d'Aytsmukan.
Cela me met les nerfs en pelote de faire choux blanc.
Il faut dire aussi que pour trouver l'Uniltirantokx d'Aytsmukan parmi des Na'vis n'est pas chose aisée.
Il va falloir que je pense à revenir au feu  de camp pour retrouver Tìrey tsawke et lui annoncer mon échec.
Bon, je me donne encore 5 minutes de recherche de ce côté là et je fais demi-tour.


Nous retrouvons maintenant Aytsmukan et Uniltrr'ok arrivant au feu de camp, et découvrant l'absence de Tìrey tsawke et de Josef.
Ils ne pouvaient pas se douter que de leur côté les deux compagnons d'Aytsmukan tentaient de le retrouver.


Aytsmukan : Tsengpe längu ma Tìrey tsawke si ma Josef ?
                        Oe hìmum mrrvol minutes nì'aw ulte ayfo ke lu tsatseng.



Je vais demander à ces Na'vi s'ils ont vu Tìrey tsawke et Josef.

Aytsmukan : tsìmve'a ngal ma Tìrey tsawke fu ma Josef ?

Na'vi #1 :    Ma Tìrey tsawke fu ma Josef, kehe.
                       Pelun, fi'u tìpawm ?


Na'vi #2 :     Srane, pelun fi'u tìpawm ?

Aytsmukan : Oe lu mip 'upxare fpi ayngaru ta Eywa.

NA'vi #1 :    Kempe leiu ngeyä 'upxare ma Aytsmukan?

Aytsmukan : Oe neiew peng ayngaru za'u tse'a Mo'at set.

Na'vi #2 :    Ayngal peieng ayngaru.

Aytsmukan : Oe ayngaru irayo seiyi.

Na'vi #1 sì #2 : Fike'u lu ma Aytsmukan ulte ma Uniltrr'ok.
                          Hum luketxopu ma smuktu.



En prononçant ces phrases les 2 Na'vi sourirent voyant que leur sœur Uniltrr'ok tenez la main d'Aytsmukan.

Uniltrr'ok :   za'u ma Aytsmukan.
                      Set keiä tse'a Mo'at.


Aytsmukan : Srane, ma Uniltrr'ok.
                       Kìyevame oeyä eylan.


Na'vi #1 ulte #2 : Kìyevame oeyä tsmuktu.


Après quelques minutes de marche, Uniltrr'ok et Aytsmukan arrivèrent devant Mo'at.
Choisir, c'est renoncé et se positionner.
Ne pense pas au problème, pense à la solution.
trailer nìNa'vi
Oeyä  nìNa'vi
Verbe Na'vi 2.1

Offline aytsmukan

  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 1273
  • Karma: 10
  • Oel ayngati kameie smuktu -
Re: {Role-Play} Aytsmukan
« Reply #59 on: May 03, 2010, 06:02:02 pm »
A peine arrivée il remarquèrent une certaine tension de la part de Mo'at.
Uniltrr'ok et Aytsmukan remarquèrent aussi la présence de Neytiri à proximité de Mo'at.


Oula !!! Mo'at n'a pas l'air de bonne humeur, et Neytiri semble partager cela aussi.
Je me demande bien ce qui peut les mettre dans cet état ?


Tout en étant plongé dans ses réflexions, Aytsmukan s'approcha de Mo'at afin de pouvoir lui parler de Xelloss et de lui même.
Plaider pour son propre cas ne lui semblait pas désespérer, surtout avec le soutien d'Uniltrr'ok à ses côtés.
Par contre, en ce qui concerne Xelloss, il ne savait pas par ou commencer de façon à mettre Mo'at dans de bonnes dispositions.


Aytsmukan : Kaltxì ma Mo'at sì ma Neytiri.
                      Fi'u lu meuia.


Uniltrr'ok : Kaltxì ma Mo'at.
                  Kaltxì ma Neytiri.


Mo'at sì Neytiri : Kaltxì ma Aytsmukan.
                           Kaltxì ma Uniltrr'ok.


Mo'at : Kempe nängew ngal ?


Outch ! Cela commence mal pour un début de conversation.
Cela n'augure rien de bon si je ne parviens pas à trouver discrètement la raison de leur mécontentement à toute les deux.


Aytsmukan : Oe zeia'u fpì plltxe ta Xelloss sì oeru.
                       Xelloss zene kä neVitrautral.
                       Peyä tokx letawtute terkup.



En prononçant ces dernières paroles, les yeux d''Aytsmukan furent attirés par un éclat de lumière provenant de derrière Mo'at.

Qu'est ce donc que cet éclat qui m'ébloui.
[Nang] Eywa ayngal hawnu.
Fi'u lu oeyä eltu lefngap !


A l'instant même ou Aytsmukan posa les yeux sur un appareil qu'il reconnut immédiatement.
C'était son journal de bord, il comprit alors en un éclair pourquoi Mo'at et Neytiri étaient de mauvaise humeur.


Comment ont elles eu mon appareil entre les mains.
Qui a bien pu le leur donner alors que je l'avais laissé prêt de moi au feu de camp pendant les récits de Josef et de Tìrey tsawke ?
NON d'Eywa... je viens de comprendre.
C'est lors de la venue d'Uniltrr'ok que j'ai laissé au sol son appareil pour la suivre plus loin et écouter ses paroles.
Mais qu'elle imbécile je fais moi maintenant.
Je devais faire tout mon possible pour éviter de mettre Mo'at ou Neytiri en colère, et qu'est ce que je fais, je laisse le pire élément possible pour la défense de Xelloss sans surveillance.
Un Na'vi à très certainement dû tomber dessus après le départ de Tìrey tsawke et de Josef à ma recherche,et l'apporter à Mo'at.
Par contre je ne me doutais pas qu'elle aurait su le faire fonctionner.


Aytsmukan : Je sens de la colère en vous Mo'at.
                      En suis je responsable ?
                      Si c'est le cas veuillez me pardonner pour les fautes que j'ai pu commettre à votre égard.


Mo'at : Kehe, fi'u lu ke ngaru ma Aytsmukan.

Aytsmukan : Puis je me permettre de connaître les raisons de votre colère ma Moat ?

Mo'at :        Srane, ma Aytsmukan.
                     Ayoel sti waXelloss.


Aytsmukan : Pelun ma Mo'at ?

Mo'at : Oel tsänge'a ayrel ta Xelloss nìtspang leNA'viri.


Malheureusement je me doutais bien qu'il s'agissait de cela.
LA partie pour Xelloss est très mal engagé devant Mo'at.
« Last Edit: May 04, 2010, 11:47:21 am by xelloss »
Choisir, c'est renoncé et se positionner.
Ne pense pas au problème, pense à la solution.
trailer nìNa'vi
Oeyä  nìNa'vi
Verbe Na'vi 2.1

 

Become LearnNavi's friend on Facebook Follow LearnNavi on Twitter! Watch LearnNavi's videos on YouTube

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Privacy Policy
| XHTML | RSS | WAP2 | Site Rules

LearnNavi is not affiliated with the official Avatar website,
James Cameron, LightStorm Entertainment or The Walt Disney Company.
All trademarks and servicemarks are the properties of their respective owners.
Images in the LearnNavi.org Forums and Gallery may not be used without permission.

LearnNavi Affiliates:
ToS

LearnNavi is the community to learn Na'vi, the Avatar Language
"A place where real friendships are made." -Paul Frommer

AvatarMeet | Learn Na'vi Forum | Learn Na'vi Wiki | Na'viteri

LearnNavi