Author Topic: {Role-Play} Aytsmukan  (Read 10182 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Offline aytsmukan

  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 1273
  • Karma: 10
  • Oel ayngati kameie smuktu -
Re: {Role-Play} Aytsmukan
« Reply #80 on: August 21, 2010, 02:36:55 am »
Aytsmukan et Uniltrr’ok s’étaient  assis en tailleur, méditant intérieurement dans l’attente du réveil d’Amar.
Alors qu’Amar était toujours inconscient, son esprit était au prise avec de bien mauvais rêves.
Cela entraina chez lui, une agitation de tout son corps et une accélération de ses battements ainsi que de sa respiration.
Amar, en sueur, se battait face à ses rêves qui emprisonnés sa conscience.
Après quelques heures d’agitation Amar se détendit et sa respiration ralentit, reprenant un rythme normal.
Etait-ce là le signe qu’il avait réussi à vaincre ses peurs et ses angoisses qui le tenaillées pendant son « coma » forcé ?
Nul ne pourra le dire sauf bien sûr Amar lui même.
C’est à ce moment là, que celui ci émergea des brumes de son traumatisme.
Il marqua un temps avant de reprendre ses esprits.
Cherchant à savoir ou il se trouvait, Amar entreprit tout d’abord d’habituer ses menari à la faible lueur environnante.
C’est alors qu’il entrevit en premier lieu deux corps face à lui, inerte.


Mais que sont ces corps face à moi ?
S’agit il de cadavres laissé là par un quelconque « Messager » ?
Et si c’est le cas, pourquoi suis je encore en vie ?
La peur faisant vibrer ses mots, Amar s’adressa aux deux silhouettes.


Amar :          Êtes vous vivant ?
                         ET si c’est le cas, par pitié, dites moi qui vous êtes ?


C’est alors que les deux corps prirent vie, et deux têtes s’approchèrent lentement dans le seul rai de lumière présent dans cet écran de noirceur.
Face à ce spectacle, Amar recula instinctivement afin de se protéger d’une éventuelle attaque.
Celle de son propre frère Xelloss, l’avait bien assez secoué comme cela.


Aytsmukan : Eh bien mon chère Amar, te voilà enfin réveillé.
                         Comment te sens tu mon ami ?


Face à l’incrédulité qui se lisait sur le visage d’Amar, Uniltrr’ok prit à son tour la parole dans le but  de le rassurer.

Uniltrr’ok :     Mawey, Mawey ma Amar.
                         Fi’u lu ma Aytsmukan ulte ma Uniltrr’ok ni’aw.
                         Lu hasey tsmukan ta Xelloss.
                         Ngal ke hahaw set, ngal lu rusey ma oeyä ‘eylan.


Aytsmukan : Te souviens tu de ce qui s’est passé ?

Amar :         Euh, srane ma Aytmsukan, nì’it.
                         Oe ‘ok sirmi ta Xelloss ulte mawke’u.



Aytsmukan ulte Uniltrr'ok relatèrent ensemble les derniers évènements depuis la perte de conscience d'amar.

Aytsmukan : Ayoe pirmlttxe Nìtxan hu Uniltrr'ok ta ngaru ulte ma Xelloss.
                         Nous pensions que nous devions faire quelque chose pour la famille de Xelloss, en somme vous deux.
                         Pour vous aider nous avons pensé à quelque chose mais pour cela nous devons en parler à tout le monde...


Amar :         De quoi avez vous envi de parler ?
                        Quel est votre projet pour nous aider ?


Uniltrr'ok :     poley, poley ma Amar.
                        Holum tse'a ma sa'nok Mo'at ulte aylahe.


Pxey eylan hìlyum tse'a Mo'at ulte aylahe.

« Last Edit: August 21, 2010, 02:38:48 am by aytsmukan »
Choisir, c'est renoncé et se positionner.
Ne pense pas au problème, pense à la solution.
trailer nìNa'vi
Oeyä  nìNa'vi
Verbe Na'vi 2.1

Offline aytsmukan

  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 1273
  • Karma: 10
  • Oel ayngati kameie smuktu -
Re: {Role-Play} Aytsmukan
« Reply #81 on: August 21, 2010, 08:08:03 am »
le trio s'avança dans la clarté matinale de cette aube, empli d'une ardeur nouvelle.


Ils avaient en tête une idée à débattre avec leurs autres compagnons dans l'optique de résoudre les complications familiales d'Amaar et de Xelloss.
Pour se faire ils devaient avant tout retrouver Jake, Neytiri, Xelloss, Teranas, Eykxas, Seyri, Aley'a, Josef, Stawmyu Feyä Aymokrit, Tirey tsawke, Mo'at,...


Alors qu'ils étaient concentré sur la recherche de tout le monde, Amar s'exprima sans détour.

Amar :         Dites, c'est bien joli tout cela mais moi avec le coup de Xelloss je n'ai pas mangé depuis hier alors si nous pouvions aller nous restaurer avant, mon estomac vous en serez reconnaissant.

Au même instant un bruit atroce s'invita dans la conversation.... Graoooooooorkkkk !!!
Amar rougit de confusion face aux cris de supplice son estomac...


Aytsmuakn ulte Uniltrr'ok [irrtok] Hangolham !!!


Amar :         Oups, désolé !!!

Uniltrr'ok :    Ngal zolene peng san NGAYTXOA sìk fpì désolé ni Na'viri Lify'a ma Amar.

Amar :         Fyape ? kempe ?

Aytsmukan : Elle viens de te dire: Tu dois dire "NGAYTXOA" pour désolé en langue Navi Amar.

Amar :         Srane, tsakrr ngaytxoa...


Ils allèrent donc se restaurer au centre du kelutral afin de rassasier l'estomac d'Amar.
Aytsmukan et Uniltrr'ok en profitèrent pour prendre eux aussi un copieux petit déjeuner.
Ils s'installèrent alors autour d'un bon feu qui venez tout juste d'être allumés et se servir des victuailles répartis à même le sol.


Amar :         Quel régale cette nourriture !!!
                       Vous n'imaginez pas la chance que vous avez d'avoir une telle nouriture.


Aytsmukan : Il est vrai que sur Terre la bouffe n'est pas terrible.
                       Du lyophilisé à longueur du temps pour le peuple et les bons trucs pour les pontes...


Uniltrr'ok :    Vous me faites vraiment pitié..
                       A vous entendre la nourriture chez vous ressemble à une crotte de Palulukan...


Aytsmukan et Amar se regardèrent dans les yeux, puis s'esclaffèrent en même temps.

Uniltrr'ok :    kempe pìrmeng oel?
                       Oel ke tslam.
                       Pelun lu hiyìk ?


Aytsmukan : Ma Unilttr'ok yawne, ayoel ke omum "une crotte de palulukan" slä oeyä syuve lu nìtxan kesìltsan.


Alors qu'ils riaient de bon cœur, et manger de bon appétit, des personnes vinrent les rejoindre.

Jake Sully :   Eh bien, je ne sais pas ce qui se passe ici mais nous vous entendions depuis la haut.

Uniltrr'ok :    Kaltxì, ma toruk makto Jake Sully.
                     Kaltxì ma Neytiri, ma Xelloss, ma Teranas ulte Ale'ya.
                     Fyape  lu ayngengaru ?


Niwotx aytute: Ngengaru lu fpom, keng lefpom,  Irayo.


Amar :        Je préfère m'éloigné un peu de Xelloss même s'il s'agit de mon frère.
                      Je ne tiens pas à revivre encore la même situation.
                      Surtout je tiens à ce que tout se passe bien, vu ce que vous avez à dire sur Xelloss.


Amar s'éloigna paisiblement tout en jetant un coup d'œil à son frère, ne serais ce que pour s'assurer que celui ci ne lui saute pas dessus.
Xelloss, lui, n'en menez pas large en se demandant ce qu'il avait bien pu faire encore.
Son visage refléta son inquiétude en devenant d'un bleu turquoise d'une pâleur cadavérique.


Mais qu'ais je donc encore fait ?
Ou plutôt qu'a donc bien pu faire mon double pendant mon sommeil ?
Oui, pendant mon sommeil car c'est le seul moment ou je n'étais pas conscient.
Oh, mon dieu, arriverait  il donc à prendre possession de mon corps pendant le sommeil maintenant !!!
Si c'est le cas, je ne peux plus rester parmi tout mes amis.
Je dois absolument m'isoler pour éviter tous risques.


Xelloss :      Qu'as donc voulu dire Amar sur ce que vous à dire sur moi ?
                     Y a t il eu encore un acte dont je suis l'auteur que je n'ai pas eu conscience !!!
                     Qu'est ce que j'ai bien pu commettre sous l'aspect de cet être qui me fait horreur...


Aytsmukan : Mawey, mawey ma Xelloss.
                   Nìwotx lu nìlstan.
                   Ayohel new nì'aw plltxe säfpìl ngaru.



Le visage de Xelloss repris immédiatement une teinte normale, du moins normale pour un Na'vi.
Tous attendirent que Aytsmukan fu Uniltrr'ok prennent la parole.

Choisir, c'est renoncé et se positionner.
Ne pense pas au problème, pense à la solution.
trailer nìNa'vi
Oeyä  nìNa'vi
Verbe Na'vi 2.1

Offline aytsmukan

  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 1273
  • Karma: 10
  • Oel ayngati kameie smuktu -
Re: {Role-Play} Aytsmukan
« Reply #82 on: August 28, 2010, 02:34:06 pm »
Une fois l'ensemble des protagonistes installé autour d'un bon feu et d'un bon petit déjeuner, le plan envisagé fut abordé.

Aytsmukan : Avec Uniltrr'ok nous avons eu le temps de réfléchir à la situation pendant qu'Amar était inconscient.
                     Il ne sert à rien de convaincre qui que ce soit que Xelloss a un problème avec son frère.
                     Pour une raison qui nous échappe encore Xelloss est pris d'envie meurtrière à chaque fois qu'il a était en présence d'Amar.


Une lueur démoniaque passa subrepticement dans le regard de Xelloss à l'évocation de Amar mais personne hormis l'intéréssé s'en aperçu.

Jake Sully :  Nous savons ce qu'il en ai pour Xelloss à ce moment là.
                    Si Xelloss est d'accord nous allons vous dire pourquoi.
                    De toute façon il faudra bien les en informer à un moment ou un autre alors pourquoi pas maintenant.


Xelloss :       Tu as raison Ma Olo'eyktanchef de clan.
                    J'aurai préférer attendre un peu mais comme l'occasion s'y prête, autant crever l' abcès tout de suite.


Jake Sully :   Oe seiyi irayo ngaru ma XellossJe te remercie Xelloss.
                    Je pense que tout le monde sauf peut être Uniltrr'ok et Seyri ici présente doivent connaître le nom de "Messager".


A l'évocation de ce nom, l'assistance fit un bond.

Uniltrr'ok :    Qui est ce "Messager" ?

Jake Sully :   Il s'agit d'un redoutable mercenaire.
                  Chaque contrat dont il avait la charge a était couronné de succès.
                  C'était un meurtrier de renom, qui faisait trembler toute personne qui se savait menacé par un contrat sur sa tête.
                  Son nom, ou plutôt son surnom était le "Messager" car comme la mort elle même, il ne donnée pas de seconde chance.
                  Sa venue était synonyme de décès.


Aytsmukan : Je connais très bien ce personnage de légende mais quel rapport avec l'attitude de Xelloss ?

Jake Sully :   J'y viens justement, n peu de patience ma Aytsmukan.
                   En réalité, ce "Messager " a raté un contrat une seule et une seule fois.
                   C'est suite à ce contrat qu'il a disparut de la circulation.
                   Ce contrat n'était rien d'autre que Amar en personne.


Un juron d'étonnement parcouru l'assistance à cette annonce des plus surprenante.

Tìreytsawke : Continu ma Jake Sully, cela devient dès plus intéressant cette histoire.

Jake Sully :    Et bien saché que ce "Messager "n'est rien d'autre que notre ami, ici présent, Xelloss.

Tous se retournèrent, abasourdi  par cette annonce, et dévisagèrent Xelloss.

Aytsmukan : Ben, mon salaud en voilà un truc que tu nous a bien caché.
                   Je commence à comprendre ce qui t'arrive lorsque tu vois Amar.
                   Dites moi si je me trompe mais en voyant Amar, ce "Messager" refait surface et tente tout simplement d'en finir avec lui afin d'honorer don contrat !!!


Xelloss :       Malheureusement pour toi, et moi Aytsmukan, tu as mis dans le mille.
                   Je ne parviens pas à le contrôler à ces moments là.
                   Il me fait sacrément peur, et le savoir là, tapis quelques part au fond de ma tête m'angoisse considérablement.


Aytsmukan : Maintenant que je sais cela, notre idée n'en est que meilleur à mes yeux.
                   Je ne vais pas faire long, voilà l'idée générale...
                   Il s'agit d'aller consulter Mo'at pour connaître un lieu, reculé et sans danger pour Xelloss, ou celui-ci pourra s'isoler en compagnie de certains d'entre nous.
                   Ceci dans le but qu'il puisse faire une sorte d'introspection de lui-même et vaincre ou en tout cas canaliser ce "Messager" qui le rend méconnaissable.
                   Qu'en penses tu ma Xelloss ?


Xelloss :       Cela fait un moment que je souhaite m'éloigner un peu de tout cela, alors ton idée tombe vraiment à pique.
                   Si Mo'at nous l'y autorise alors je serai partant.


Les autres acquiescèrent à cette solution qui offrait une possible porte de sortie pour Xelloss face à ce dangereux personnage qu'est le "Messager".
Le groupe se leva et prit la direction du logement de Mo'at.
Après  quelques minutes ils atteignirent enfin la "chambre" de Mo'at.


Neytiri :       Laissé moi allez voir ma san'ok ni'awtuma mère seule.
                    Je préfère lui en parler avant de vous annoncer sa réponse.


Neytiri rentra donc seul sous la tente qui servait de domicile à Mo'at.
Elle en ressortit au bout de quelques minutes et désigna Uniltrr'ok et Aytsmukan.


Neytiri :       Mo'at veut vous voir tout les deux pour s'entretenir seule à seule avec vous.

Aytsmukan : Pelun ma Neytiri Pourquoi Neytiri? Pelun Uniltrr'ok ulte oeru Pourquoi Uniltrr'ok et moi?

Neytiri :       Je n'en sais rien, elle vous en parlera une fois que nous serons à l'intérieur.

Uniltrr'ok et Aytsmukan entrèrent à la suite de Neytiri, et en sortir 20 minutes plus tard.
tout les yeux étaient braqués sur eux à leur sortie.


Xelloss :       Alors que vous a dit Mo'at ? Qu'a t elle dit sur mon sort ?

Uniltrr'ok :    ke lu txopu ma Xellossn'est pas peur Xelloss.

Xelloss :       N'est pas peur, n'est pas peur, elle est bonne celle là.
                      Je ne sais toujours pas ce qu'il en est pour moi.


Aytsmukan : Tout va bien pour toi Xelloss mais disons que nous allons devoir retarder ton "isolement" pour 48 heures.
                      Mo'at est d'accord pour que tu puisses faire la paix avec toi même comme elle dit mais elle a émis une condition.
                      Elle souhaite que j'ai réalisé moi aussi la cérémonie de transfert de mon Âme dans mon Uniltìrantokx.
                      Eywa aurait pour Uniltrr'ok et moi des projets qui ne peuvent pas attendre.
                      Mo'at n'en sais pas plus, mais comme il s'agirait d'une demande de Eywa elle même, il n'est pas question de refuser.
                      Une TsahikMatriarche d'un autre clan officiera pour la cérémonie, il s'agit de Rusola mokri voix chantante.


Neytiri :       Je la connais bien. Il s'agit d'une excellente TsahikMatriarche.
                     Elle est déjà parmi nous et à commencé les préparatifs pour la cérémonie.
                     Nous devons être prêt pour demain soir afin de réaliser la cérémonie de ton transfert Aytsmukan.


Xelloss :       Décidément c'est la foire d'empoigne en ce moment pour les transferts d'Âme.
                     J'ai vraiment l'impression que tout cela fait partie d'un plan beaucoup plus vaste d'Eywa.


Jake Sully :   Bien, maintenant que tout est entendu, je propose que chacun vaque à ses occupations.
                     Je vous donne rendez-vous ici pour la cérémonie d'Aytsmukan pour demain soir.
                     Jusqu'à demain soir, nous avons de nombreuses choses à faire avec Neytiri.


Chacun parti de son coté pour s'occuper jusqu'à demain soir.
Le lendemain soir arriva plus vite que chacun l'auraient pensé tant ils avaient de quoi s'occuper d'ici là.


Rusola mokri :       Nous voici ici réunis pour mettre à l'épreuve l'Âme d'Aytsmukan devant Eywa.
                     Si Elle le juge digne alors il pourra nous rejoindre à nouveau dans son Uniltìrantokxcorps marchant dans les rêves = avatar et devenir un membre de notre peuple.
                     Que commence la cérémonie, et qu'Eywa décide pour lui.


La cérémonie pour une fois se déroula sans aucuns troubles et Aytsmukan fut reconnu par Eywa pour devenir un membre de son peuple.
C'est ainsi qu'Eywa permis à Aytsmukan de regagner son corps d'avatar et de devenir un vrai Na'vi.
La cérémonie ayant drainé beaucoup d'énergie à l'ensemble des Na'vi présent durant la cérémonie, ceux ci s'en allèrent se reposer dans leur hamac.
C'est le lendemain que Aytsmukan leur parla de son entrevu avec Eywa et de l'intérêt que celle ci portée à Uniltrr'ok et Aytsmukan.
« Last Edit: August 28, 2010, 08:55:49 pm by xelloss »
Choisir, c'est renoncé et se positionner.
Ne pense pas au problème, pense à la solution.
trailer nìNa'vi
Oeyä  nìNa'vi
Verbe Na'vi 2.1

Offline aytsmukan

  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 1273
  • Karma: 10
  • Oel ayngati kameie smuktu -
Re: {Role-Play} Aytsmukan
« Reply #83 on: August 28, 2010, 04:15:15 pm »
Aytsmukan : Je vous remercie tous d'avoir participer à ma cérémonie de transfert.
                       Maintenant que c'est fait je vais pouvoir vous révéler ce qu'Eywa m'a dit lorsque je me suis retrouvé en face d'Elle.
                       Elle souhaite que notre entreprise pour aider Xelloss dans son combat face au "Messager" soit un succès.
                       Pour cela, et comme elle en avait l'intention dés le départ elle va nous octroyer à Uniltrr'ok et moi-même des dons.
                       Ces dons qu'Elle accepte de nous prêter doivent nous aider dans la lutte contre les aysawtutepakhumains.
                       Mais en outre, selon elle, ils seront d'une grande utilité aussi pour notre ami Xelloss.


Uniltrr'ok :    En effet , Aytsmukan m'en a parler même si je savais déjà qu'Eywa le souhaitait.
                     Je ne savais seulement pas de quelle nature ils étaient...
                     Nous pouvons d'or et déjà vous en dire plus.
                     Aytsmukan je te laisse les leurs annoncer.


Aytsmukan : Eywa m'a informé de la teneur de ces Dons, qu'Elle nous offre le temps du conflit avec les aysawtutepakhumains.
                     Ils sont au nombre de 3 mais Elle a bien précisé qu'il ne fallait pas en abuser car ils peuvent avoir des conséquences néfaste.
                     En outre, Elle a bien précisé que nous ne pourrions passer au suivant tant que nous ne maîtriserons pas l'actuel.


Aytsmukan marqua une pause afin de s'assurer que tout le monde étaient bien attentif à ce qu'il allait leurs annoncer.

Xelloss :       Bon Aytsmukan, tu accouches car il s'agit quand même de ma peau.
                    Je te rappelles qu'ensuite nous devons aller voir Mo'at pour connaître le leu de ma méditation intérieur.
                    Ce fameux lieu ou je pourrai enfin vaincre ce diable de "Messager".


Aytsmukan : MA Xelloss, maweyXelloss, calme toi..
                     Je peux comprendre ton impatience mais laisse moi le temps.
                     Ensuite nous irons voir Mo'at, je t'en fait le serment inviolable.
                     Pour commencer il s'agit de pouvoir "Absorber l'énergie environnante (faune et flore) pour ensuite la restituer dans le cadre de soins".
                     Le second concerne la "Capacité avec Unilttr'ok de pouvoir voir, entendre et de communiqué par la pensé avec l'autre n'importe ou nous nous trouvons et peu importe la distance".
                     Enfin, le troisième et dernier concerne la "Capacité d'influencer le comportement des animaux de Pandora ou des aysawtutepakhumains par le biais d'une impulsion de l'esprit".


Xelloss :      Je ne comprends pas ou est le danger dans ces "dons" qu'Eywa te fournit...

Aytsmukan : Disons que selon Eywa, la meilleur façon de le savoir c'est de le découvrir par nous même.

Xelloss :       Hein, de quoi, Elle ne vous a pas dit ce qu'il en retourne.
                      Elle vous file le matos sans légende ni mode d'emploi, si je comprends bien.
                      Alors là, je suis sur le cul, et heureusement que je suis un 'eveng Na'vi enfant Na'vi car sinon la chute aurait été plus douloureuse.


Uniltrr'ok :     Oe tslam ma XellossJe comprends Xelloss..
                      J'ai pensé comme toi au départ mais Aytsmukan m'a expliqué pourquoi Eywa agit ainsi.


Xelloss :       Ah oui, je serai intéressé de les connaître.

uniltrr'ok :     C'est simple, Eywa prétend que de cette façon nous ne serons pas tenter de les utiliser n'importe ou et n'importe comment.
                      Nous serons obligé d'être encore plus attentionné au lieu et moment de les utiliser ne connaissant pas leurs inconvénients même si nous envisageons facilement leurs avantages.


Xelloss :        C'est un peu tordu mais cela se tient comme raisonnement.
                      Décidément cette Eywa est vraiment pleine de surprises.
                      Nous ne sommes pas sortie de l'auberge avec Elle.
                      Je suis persuadé qu'Elle nous a encore concocté des petites surprises de son goût.


Aytsmukan : J'en ai bien peur ma Xelloss.
                     Ne perdons plus de temps maintenant, et allons rendre visite à Mo'at pour connaître le lieu de ton recueillement mon ami.
« Last Edit: August 28, 2010, 06:52:55 pm by aytsmukan »
Choisir, c'est renoncé et se positionner.
Ne pense pas au problème, pense à la solution.
trailer nìNa'vi
Oeyä  nìNa'vi
Verbe Na'vi 2.1

Offline aytsmukan

  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 1273
  • Karma: 10
  • Oel ayngati kameie smuktu -
Re: {Role-Play} Aytsmukan
« Reply #84 on: January 23, 2011, 06:36:34 pm »
Aytsmukan regarda conrad à bord du samson emmener Amar loin d'eux, vers hell's gate ou il sera en sécurité et lui permettre d'utiliser son Uniltirantokx Avatar à défaut de ne pas être encore un Na'vi à part entière.

De cette façon, tous espéraient qu'Amar pourrait être en présence de Xelloss sans que celui-ci ne soit pris d'une folle envie de le supprimer.

Uniltrr'ok s'approcha une fois le samson éloigné, et vînt mettre sa tête sur l'épaule d'Aytsmukan.


Moi :      J'espère que Xelloss, enfin plutôt le Messager ne se rendra pas compte de ce subterfuge.

Uniltrr'ok : Espérons le en effet car nous avons tous beaucoup investi dans ce coup là. Pour Xelloss bien sûr mais aussi pour nous et l'avenir de Pandora.

Moi :      Oui, espérons le car sans cela nous perdrions un précieux combattant et ami.
                Tstxo ta Eywa
Nom d'Eywa si seulement ce Messager était un peu moins borné et un peu plus ouvert.
                Peut être que nous aurions pu lui faire comprendre que le contrat sur Amar était une hérésie complète.


Uniltrr'ok : Heium ma oeyä yawnetu Aytsmukan. Käko tsive'a frapot.Partons Aytsmukan mon aimé. Allons voir tout le monde.

Pendant ce temps avec Xelloss.

Tìrey tsawke : Je suis navré que cela se termine de cette façon pour ton frère Amar, Xelloss.
             Tu 'aura plus jamais d'occasion de connaître un peu de ton histoire, de l'histoire de ta famille et de  tes origines.


Xelloss :  J'en veux terriblement à cette facette de moi, mais je m'en veux encore plus de ne pas avoir été capable de retenir ce parasite qui vit en moi.

Aley'a : Tu ne dois pas t'en vouloir Xelloss, tu n'es en rien responsable des actions de ce Messager.
          Même s'il est en toi, il n'est pas toi. Il n'est qu'un fragment de ton passé pas ton avenir.


Xelloss : Même si je comprends le sens de tes paroles, et je t'en remercie, cela n'apaise pas mon cœur de savoir que Amar, celui qui était le dernier lien avec une partie de ma vie est mort.
               Il est mort au moment ou nous nous retrouvions et je n'ai rien pu faire pour changer tout cela malgré toute votre aide et mon désir que cela se passe autrement.


Seyri : Je suis navré pour ce que je te fais subir ma Xelloss.
            Je ne savais que ce tawtute
humain était ton frère.
            Pourras tu me pardonner cette douleur ?


Xelloss : Fyape sì pelun  ma oeyä 'eylan Seyri ?
                Ngal tspolang fitawtuteti slä mì ngeyä menari fi'u lamu vrrtepit.
Comment et pourquoi Seyri mon amie ? Tu as tuer cet humain mais dans tes yeux c'était un démon.
« Last Edit: January 23, 2011, 06:53:16 pm by xelloss »
Choisir, c'est renoncé et se positionner.
Ne pense pas au problème, pense à la solution.
trailer nìNa'vi
Oeyä  nìNa'vi
Verbe Na'vi 2.1

Offline aytsmukan

  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 1273
  • Karma: 10
  • Oel ayngati kameie smuktu -
Re: {Role-Play} Aytsmukan
« Reply #85 on: January 24, 2011, 03:55:22 am »
Tìrey tsawke : Mawey, mawey ma Xelloss. Nga leiu rusey, ke'u lu taivtep fpì ngaru.Calme, came Xelloss. Tu es vivant, rien n'est perdu pour toi.
                    za'uko. Ayoe heium na kelutralti omatikayayä. Viens. Nous rentrons à l'arbre maison des omatikaya.

Accompagné de Ale'yah, Tìrey tsawke pris Xelloss par l'épaule et l'emmena chez les Omatikaya.
Attendant Aytsmukan et Uniltrr'ok, Seyri s'assit sur l'herbe, son tsko
arc à la main.

Uniltrr'ok : Fyape zene livu ma Xelloss srak ?Comment doit être Xelloss ?

Aytsmukan : Oe ke omum ma Uniltrr'ok ! Fpom, oe sìleipey.Je ne le sais pas Uniltrr'ok ! Bien, j'espère.
                   Nous le saurons en retrouvant les autres.

Je regarde droit devant moi, vers l'endroit ou nous avons laissé Xelloss et les autres.
Tout se passe comme le prévoyait le plan "lutte contre les chats noirs de Xelloss".
Ce serait vraiment jouer de malchance si Xelloss n'était pas capable de prendre le dessus.
Le pire serait que cela fragilise le mental de Xelloss et permette la possession par le Messager du corps de notre Xelloss
Brrrrrr, j'en frissonne rien qu'à l'idée de retrouver tout le monde mort et voir Xelloss avec un sourire sadique au dessus leur cadavre.



Ce n'est pas le moment de penser à ce genre de chose, non vraiment pas.

Uniltrr'ok : Nga leiu Lefpom ma oeyä Aytsmukan srak ? Tu va bien mon Aytsmukan ?

Aytsmukan sortant de ses songes.

Aytsmukan : Nang ! Euh, srane ma oeyä yawnetu.
                  Oel fpìmìl Xelloss.
surprise ! Euh, oui mon amour. Je pensais à Xelloss.


Uniltrr'ok : Oe lu law tsnì Xelloss leiu lefpomtokx. [Irrtok na Aytsmukan] Je suis sur que Xelloss va bien. [sourire vers Aytsmukan]

Aytsmukan : SRAN.

Nous arrivons quelques minutes après près de Seyri.

Uniltrr'ok : Ayoengìl ngati kameie ma Seyri. Nous te voyons Seyri.

Seyri : Oel ayngengal kameie kop. Je vous vois aussi.
           Fyape leiu ma Amar srak ? Längu po kerusey srak ? Comment va Amar ? Est il mort ?

Aytsmukan : Kehe, po ke leiu kerusey. kä na hell's gate hu kunsip. Non, il n'est pas mort. Il va vers hell'sgate avec l'hélico de combat.
                  Tsengpe lu Xellossit srak ? Ou est Xelloss ?

Seyri : Po holum hu Tìrey tsawketi sì Ale'yahti na kelutral omatikayayä.
          Po tsngawvik kxitxti ta Amar slä leiu lefpomtokx. Il pleurs la mort d'Amar mais il va bien.[/color

Aytsmukan : Txantsan ! humko na kelutralti omatikayayä kop sì lasyu nìtram fpìXelloss. Génial ! Partons chez les omatikaya aussi et soyons content pour Xelloss.
« Last Edit: January 26, 2011, 06:24:56 pm by xelloss »
Choisir, c'est renoncé et se positionner.
Ne pense pas au problème, pense à la solution.
trailer nìNa'vi
Oeyä  nìNa'vi
Verbe Na'vi 2.1

Offline aytsmukan

  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 1273
  • Karma: 10
  • Oel ayngati kameie smuktu -
Re: {Role-Play} Aytsmukan
« Reply #86 on: January 24, 2011, 03:22:36 pm »
Je reparts avec Uniltrr'ok et Seyri chez les omatikaya confiant.
Même si Xelloss souffre de la disparition de son frère, le Messager ne viendra plus le hanter, du moins je l'espère.
Toute la suite ne dépend que d'Amar et de sa capacité à ne pas se faire remarquer par Xelloss.
Cela ne devrait pas être trop difficile vu qu'ils seront éloigné l'un de l'autre.
Xelloss avec nous chez les Omatikaya et Amar à hell's gate.
Faudrait vraiment que les chats noir de Xelloss pointent leur nez pour que l'éventualité que ces 2 là se rencontre arrive.


Aytsmukan sourit à pleine dent à cette idée.

UNiltrr'ok : 'upe lu nga ma Aytsmukan ? Qu'as tu Aytsmukan ?

Moi : Ke'u oeyä yawnetu, ke'u. Amarìl sì Xellossìl mìronsemti tok, ulte oe leiu nitram. Rien mon amour, rien. Je pense à Amar et Xelloss, et je suis heureux.

Seyri interroge Uniltrr'ok du regard, et celle ci lui répond d'un haussement d"épaules.

Uniltrr'ok : Pelun ma Aytsmukan, pelun leiu  ngal nitram srak ? Pourquoi Aytsmukan, Pourquoi es tu heureux ?

Moi : Disons que pour une fois, toutes les chances sont de notre coté pour que rien ne vienne mettre en péril la situation entre eux deux.
             En somme la situation est maitrisée et je ne vois pas ce qui pourrait arriver !!!


Aytsmukan ne se doute pas que le fruit du hasard allait mettre Amar et Xelloss sur le même chemin.
Hasard qui se prénomme tic&tac, rivoire&carré, ronald&roclore...
Mais cela il ne le découvrira que plus tard, au retour de son escapade avec sa bien aimée.


La journée arrive à son terme et je me sens bien lasse ce soir.
Heureusement il s'agit encore d'une magnifique nuit Pandorienne.
Je suis toujours sous le charme de cette flore, et encore plus la nuit avec toutes ses lumières qui émanent d'elles.
Cerise sur le gâteau je vais passer la nuit dans un hamac double ce soir.
Normalement c'est pour une famille mais exceptionnellement, Mo'at nous y a autorisé.


Xelloss, en compagnie de Tìrey tsawke et Ale'yah étaient arrivé depuis bien longtemps lorsque le groupe d'Aytsmukan arrivèrent à leur tour au kelutral Omatikaya.

J'aimerai bien savoir ou sont passé les autres.
Qui peut me répondre, tiens ce Na'vi là-bas pourra peut être me renseigner.


Moi : Oel ngati kameie ma Tsmukan. Je te vois frère.

Na'vi : Oel mengengati kameie kop ma mesmuktu oeyä. Je vous vois mes frères et sœurs.

Moi : Tsengpe leiu Xelloss, Tìrey tsawke sì Seyri srak ? Ou sont Xelloss, Tìrey tsawke et Seyri ?

Na'vi : Fo holeium na "Eywa ksey nivibrista". Ils sont parti vers les hamacs.

Moi : Oe ngaru seiyi irayo ma tsmukan. Je te remercie frère.

Na'vi : Fike'u lu ma tsmukan. Ce n'est rien frère

Moi : txon lefpom ma tsmukan ulte Kìyevame. Bonne nuit frère et Au revoir.
       Eywa ngahu ulte Kxitx tivakuk levrrtepa fisawtutet. Qu'Eywa soit avec toi et mort à ces démons d'humains.

Une fois le Na'vi quitté, Aytsmukan pris également congé de Seyri qui s'empressa de retrouver Teranas.
Il n'en fallu pas plus à Uniltrr'ok pour entourer Aytsmukan avec ses bras et de lui déposer un tendre baiser.


Décidément je ne me lasserai jamais de ces petits moments d'intimité.
Dire que j'ai quitté la Terre en me demandant si je trouverai ici une compagne ici...
Me voilà avec une femme et qui plus est, une Na'vi.
Jamais j'aurai pu songer à ce genre de chose et jamais ne voudrais revenir en arrière.
Plutôt me faire seppuku ou décapité.


Blotti l'un contre l'autre Aytsmukan et Uniltrr'ok ne mîrent pas longtemps avant de s'endormir.
« Last Edit: August 24, 2011, 09:09:23 am by aytsmukan »
Choisir, c'est renoncé et se positionner.
Ne pense pas au problème, pense à la solution.
trailer nìNa'vi
Oeyä  nìNa'vi
Verbe Na'vi 2.1

Offline aytsmukan

  • Palulukan Makto
  • *****
  • *
  • Posts: 1273
  • Karma: 10
  • Oel ayngati kameie smuktu -
Re: {Role-Play} Aytsmukan
« Reply #87 on: November 10, 2011, 01:21:29 pm »
Aytsmukan s’endormit rapidement au Kelutral Omatikaya après tout les derniers évènements , profitant de cette nuit paisible que lui offrait Pandora. Lové dans les bras d’Uniltrr’ok il se mit à rêver de son avenir avec sa bien aimée.


Aytsmukan : Uniltrr’ok je rentre de la chasse avec Silpeyu et Titstunwiyu . Eywa nous a exaucé, nous pourrons fêter les 6 ans de Titstunwiyu.

A l’appel d’Aytsmukan, Uniltrr’ok se retourna souriante à la pensée de revoir les siens en cette magnifique journée. Leur dernier enfant - Hi’ixelloss – se rendant compte de retour de son père et de ses frère et sœur entreprit de les rejoindre du haut de ses 1 an et demi.

Ce dernier fils était le bonheur de ses parents – comme les deux autres qui avaient su donner un sens à leurs vie une fois la paix revenu sur Pandora  car il était porteur du nom de l’un des héros de la reconquête de la Paix,  et l’un de leur grand ami de toujours.
 Avant l’attribution de se nom prestigieux pour la communauté Pandorienne, Aytsmukan et Uniltrr’ok s’étaient adressé à ce grand ami qu’est Xelloss afin de lui demander l’honneur de nommer leur fils par son nom.
Leur ami accepta de tout cœur cette marque de Respect et d’Amitié que lui témoignèrent ses deux amis.


Xelloss : Ce sera avec le plus grand plaisir pour moi  mes amis, que l’un de vos enfants , signe de la victoire de la Vie sur la mort, puisse porter mon nom. Pourrais je en retour vous demander de me faire l’insigne honneur d’être son Parrain et lui  transmettre mon savoir ?
Aytsmukan après avoir concerté Uniltrr’ok du regard répondit à son ami.

Aytsmukan : L’honneur sera pour nous mon ami tant tes connaissances sont nombreuses et riches. Nous espérons qu'il aura tes qualités sans tes défauts - lrrtok - Nous voudrions tout de même éviter d'en faire un second chat noir qui ronronne lorsqu'on lui gratte les memikyun .

A ses paroles tous se remémorèrent les épreuves par lesquelles ils étaient passés avec toute l'incongruité qu'elles avaient en présence de Xelloss, et ils se mirent à rire en pensant à leurs passés respectifs, laissant leurs enfants dubitatif devant leurs explosions de joie.

Courant les bras tendu vers son père afin que celui-ci le face sauter dans les bras comme il aimait le faire, il riait à pleine dents appelant son père de sa petite voix fluette.


Hi'ixelloss : Ma Sempoul , ma sempoul – hangham - ma sempoul …

Son jeune âge ne lui permettant pas encore de parler correctement sa langue natale, de petites imperfections pouvaient s’entendre mais c’est aussi ce qui faisait son charme. Quels parents ne s’attendriraient pas en entendant son enfant l’appeler même si sa prononciation n’était pas parfaite ?.
Aytsmukan déposa sa chasse, un Yerik,  sur le sol et s’agenouilla pour accueillir son fils les bras ouvert. Lui faisant des signes de la main pour l’encourager à venir, Hi’ixelloss accélera le pas tout à son bonheur à l’idée de sauter dans les bras de son père.
Une fois la distance les séparants parcourue Hi’ixelloss se retrouva très rapidement en train de bondir dans les airs, sous le regard amusé d’Uniltrr’ok  et les rires de Silpeyu et de Titstunwiyu qui encouragaient leur père à faire sauter leur petit frère encore plus haut.


Hi'ixelloss : nì’ul kxayl, nìmun nì’ul kxayl ma sempul !

Après quelques minutes de vol dans les bras de son père, Hi'ixelloss se retrouva perché sur  les épaules de  son père. Aytsmukan s'avança tranquillement vers son épouse, laissant le soin à ses ainés de porter le Yerik jusqu'à leur demeure.

Cette demeure située un peu à l'écart du Kelutral olo'Omatikaya était très confortable. Dès que l'on pénétrait à l'intérieur, tout un chacun pouvait admirer un magnifique feu crépitant avec ses accents de rouge et de jaune qui se mélangés comme un couple qui s'enlacent passionnément. Par moment, de légère flammèches bleu venaient interrompre cet étrange ballet pour mieux  . Ce Spectacle ne réchauffé pas seulement le lieu mais aussi les cœurs et l'Âme de ceux et celles qui pénétraient en ces lieux.
Ce feu projeté sa lumière vers les rares pièces prévues pour le confort et la fonctionnalité du lieu. La première de ces pièces, situé dans  le coin supérieur droit de ce « Kelutral » était à plusieurs mètres au dessus du sol afin d'abriter les Eywa ksey nivibrista de toute la famille.

Dès que l'on entre, la première chose qui saute aux yeux, c'est la douce chaleur qui se dégagée grâce au feu toujours entretenu par la maîtresse de maison. Tout de suite on se sent bienvenu de jour comme de nuit par la présence de ce feu, et cela donnait une irrésistible sensation de pouvoir se détendre dans un climat de paix et de sérénité.

Toute la famille s'était rendu dans ce havre de paix afin de préparer un événement important à leurs yeux mais aussi pour nombres d'habitants de Pandora (Na'vi, Sawtute et faune …) ,  l'anniversaire de la bataille qui unifia pour la première fois le monde de Pandora  sous l'égide d'Eywa. C'est cette bataille déclenché par Jake Sully, le Toruk Makto du clan Omatikaya qui décida du début de la libération de Pandora du Joug Humain.

Dans le but de fêter les 10 ans de cette date Aytsmukan avait convié ses amis à venir consommer le Yérik, cuisinait selon une recette traditionnelle d'Uniltrr'ok,  et à faire la fête. Les premiers invités ne devaient pas arriver avant le crépuscule mais il valait mieux s'y prendre suffisamment tôt pour ne pas avoir de mauvaises surprises car après tout, même si la paix était revenu, des imprévus pouvez subvenir à tout moment.

Parmi tout les invités attendu ce soir, les plus attendu par Aytsmukan et Uniltrr'ok étaient :  Teranas, Amar, Scorpius,  Xelloss,  Tìrey Tsawke, Seyri …

Le crépuscule n'était plus très loin lorsqu'Uniltrr'ok sorti du kelutral pour annoncer à Aytsmukan que le Yérik était enfin prêt pour ce soir. Il ne restait plus qu'aux différents invités  rejoindre le couple pour commencer la fête de commémoration.

Les premier invités à arriver furent Jake Sully et sa compagne Neytiri, accompagné de Teranas, Amar,  Tirey Tsawke et Seyri,  sur le dos de leur Ikran. Etant pour la plupart  resté dans le clan Omatikaya ou à ses abords ils avaient naturellement pris la décision de venir ensemble histoire de commencer la Fête dès le départ. Ils avaient déjà commencé à se remémorer certains moment de la guerre contre les Sawtute, et riaient de bon cœur.  

Les autres invités arrivèrent au fur et à mesure que le crépuscule disparaissait pour laisser la place à la magnifique nuit Pandorienne. Le dernier des invités fut Xelloss, mais personne n'en fut étonné vu que celui-ci était le plus éloigné de tous, vu qu'il était parti dans le clan de Tic et Tac comme le groupe aimé les surnommer.

Par contre ce qui surpris l'ensemble des personnes présente, fut de voir Xelloss arrivé accompagné par trois autres Ikran. Deux étaient monté par les dénommés Tic (Nao) et Tac (Sa'pay), ce qui ne surpris personne tant leur lien d'amitié, non d'amour fraternel, était fort. Après tout l'invitation ne concerné pas exclusivement les invités, ils leur avaient été laissé e choix d'apporter avec eux deux ou trois « pièces rapportées » . Non, ce qui fut surprenant c'est de voir à leur arrivée qui était la quatrième personne qui les accompagné … il s'agissait de Trr'ongmaw que Xelloss avait secouru dans un laboratoire de la RDA lors d'une excursion furtive dans l'un de leur laboratoire secret. Tous savait le lien qui s'était installé entre ces deux personnes mais la voir ici, avec les autres convives surpris un peu.
C'est Xelloss lui même qui donna l'explication de sa venue à l'assemblée dès leur arrivée au campement familiale d'Aytsmukan et d'Uniltrr'ok, tant celui-ci fut bombardé de questions.


Xelloss : Je ne vous présente pas Trr'ongmaw, tout le monde ici l'aura reconnu, je pense. Qu'en à sa présence ici, eh bien elle est bien simple …

Derrière Xelloss, Nao et Sa'pay avait un sourire jusqu'aux oreilles qui permettait à tous de voir leur magnifique dentition. Ces deux là savaient déjà  de quoi il en retourné, cela ne faisait aucuns doutes mais de quoi s'agissait il ??? Xelloss avait bien du s'en apercevoir car il marqua un temps, se retourna vers les deux concernés et leur jeta un regard noir qui leurs fit perdre immédiatement leur sourire. Mais qu'est ce qui valait à ce point un tel sérieux de notre ami Xelloss ? Pourquoi était il si tendu,  si nerveux !!! A croire que ce qu'il allait nous annoncer était une catastrophe interplanétaire de niveau Xellossienne, parce que pour qu'il en soit aussi sérieux c'est que l'affaire était très sérieuse à ses yeux.

Après quelques secondes d'attente, qui parurent à tout le monde une éternité tant le besoin de connaître son histoire était fort, Xelloss reprit la parole
.

Xelloss : Donc comme je disais il y a quelques secondes avant d'être interrompu par ces deux énergumènes, je ne vous présente pas Trr'ongmaw que tout le monde connaît depuis longtemps. Qu'en à la raison de sa présence parmi nous, elle est simple, elle attend un enfant et ne souhaite pas quitter le père de celui-ci. Ne me demandez pas pourquoi mais c'est ainsi.

Toutes les têtes à ce moment là se tournèrent vers Sa'pay, qui devint rouge de confusion, si tenté que le rose puisse existé sur un Na'vi. Alors que tous s'empressèrent de féliciter l'heureux futur papa et l'heureuse futur maman, Nao se mit à pouffer de rires et Sa'pay se mit à psalmodier des paroles incopréhensibles devant l'assistance médusé qui ne comprenait pas un traitre mot du pauvre jeune homme.


Sa'pay : Nang !!! Kehe, euh, ma Xelloss A L'AIDE, hung, hum … Argh !!!

C'est à ce moment là, que l'intéressée, en l'occurrence Trr'ongmaw prit la parole devant tout le monde.

Trr'ongmaw : [lrrtok] Vous faite erreur, Lu Xellos, sempul 'evengä a lu oeyä... Ke Sa'pay !!!

Un silence tomba sur l'assistance suite aux paroles de Trr'ongmaw, le temps que l'information puisse être traitée, analysée et assimilée. Le doute n'était plus permis, Xelloss se tortillé comme un vers pris au piège avec sur son visage un léger sourire et un air de contentement qui en disait long sur la joie et le bonheur qui l'étreignait.

Xelloss : Eh bien oui je suis le père de l'enfant que porte Trr'ongmaw. C'est une longue histoire mais pour faire très court, après une longue persévérance de la part de ma futur épouse,  pour me faire la cour, j'ai du me rendre à une évidence qui me crevez les yeux depuis longtemps mais qu'elle avait perçut depuis un moment. Celle que la destinée nous avait tracée … nous trouver pour mieux  nous rapprocher par la suite puis nous unir devant Eywa.

Un tollé d'applaudissement fit suite à l'annonce de Xelloss sur la naissance de sa progéniture prochainement ... et de bonnes tapes dans le dos de Xelloss lui firent comprendre  quel point tout le monde était heureux pour lui. Bien entendu personne n'oublia de rendre hommage aussi à la futur maman.

Ce fut Amar qui posa le premier la question embarrassante sur leur « union » devant Eywa.


Amar : Quand avez vous uni vos vies devant Eywa ma Xelloss si Trr'ongmaw?

Xelloss : Eh, bien disons que cela ne saurait tarder !!!

L'assistance fut surprise de cette réponse et bien sûr attendit la suite afin de savoir ce qu'entendais Xelloss par ce « cela ne saurait tarder ».

Xelloss : Avec Trr'ongmaw nous avons longuement discuté sur ce point et nous en sommes arrivés à la conclusion que nous pourrions faire cela ce soir si cela ne dérange personne …

La réaction de l'assemblée ne se fit pas attendre, ce fut un OUI monumental qui sorti de la gorge de chacun ... Ce fut si puissant que la faune alentours répondit également à ce cri d'enthousiasme par un rugissement général. Si ce n'était pas une façon pour Eywa de dire son contentement alors cela y ressembler fortement.

La soirée battait son plein lorsque les femmes du groupe vinrent chercher Trr'ongmaw pour l'emmener à part. Leurs sourires à toutes en disaient long sur leurs intentions, mais ni Xelloss,  ni Trr'ongmaw ne s'y opposèrent. Après quelques minutes de préparation, Les femmes revinrent devant Xelloss sans Trr'ongmaw. Elles le prirent par le bras, le mirent au centre du Kelutral, assez proche du feu mais pas trop de peur que Xelloss ne se brûle la queue. Avec un énergumène de son envergure il valait mieux prendre ses précautions.
S'en suivi une douce musique qui annonça la venue de Trr'ongmaw paraît d'un costume d'apparat, confectionné à la dernière minute, pour l'occasion.


Aytsmukan : Jake en tant qu' Omatikayayä Olo'eyktan présida la cérémonie de Xelloss et de Trr'ongmaw. Une fois la cérémonie d'union terminée, tous se mirent à faire une fête de tout les diables.

Après quelques heures de fête bien arrosé et de bonnes nourritures, tout les convives avaient leur estomac bien plein et l'esprit bien léger. Certains même commençaient à s'assoupir. Ce fut le cas d'Aytsmukan a qui on pouvait voir sa tête osciller de haut en bas, et ses yeux se fermer de plus en plus au fur et à mesure que l'oscillation de sa tête se faisait plus rapprochée.

Uniltrr'ok : Ma Yawnea Aytsmukan, Plltxe ngahu oe, Aytsmukan, ngal statsawm oet srak ? Rä'ä hivahaw ma Yawnetu, Kehe !!!

N'ayant pas de réponse  à ses appels, Uniltrr'ok joignit le geste à la parole et entreprit de secouer Aytsmukan pour le réveiller.

Uniltrr'ok : Aytsuuuuuuuuuuuuuuukan, Aytsmuuuuuukan, Aytsmuuuukan, Aytsmuukan, Aytsmukan, AYTSmukan, AYTSMUKAN ….

 les paroles d'Uniltrr'ok qui au début étaient fort lointaine dans l'inconscient d'Aytsmukan parvinrent enfin jusqu'à sa conscience et celui ci émergea de son rêve.

Aytsmukan : [ bâillements ]Mouahhhhhhhh !!!

Aytsmukan émergeant de sa torpeur compris après quelques minutes qu'il sortait d'un rêve. Il est surprenant des fois de constater comment rêve et réalité peuvent s'entre croiser.

Aytsmukan : Pourquoi m'avoir réveillé ma Uniltrr'ok ?

Uniltrr'ok : Tu marmonner des paroles bizarres et ton corps bougé aussi étrangement. Je me suis inquiété pour toi alors j'ai désiré que tu te réveilles. Chez nous les gens qui ont se genre de comportement sont souvent porteur de messages importants pour notre clan.

Aytsmukan
: Hum, je comprends pourquoi tu a souhaité me voir réveillé mais s'il s'agit d'un message alors il ne peux être que bon.

Aytsmukan raconta son rêve dans les moindres détails sous le regard concentré et attentif  d'Uniltrr'ok. Une fois qu'il eu terminé son récit, celle ci prit le temps de la réflexion avant de prendre la parole.

Uniltrr'ok : Ce que tu viens de me dire est peut être un message que nous envoi Eywa sur notre avenir à tous. Si c'est bien le cas alors nous pouvons nous réjouir mais c'est la première fois que tu fais un rêve de ce genre alors méfions nous car nos rêves peuvent être trompeur chez nous si tu ne fais pas parti de ces êtres qui voit l'avenir par les songes.

Aytsmukan : Tu me parles de prédiction !!! Comment savoir si ce que je viens de vivre est un simple rêve, un désir profond d'avenir pour nous ou bien un rêve prémonitoire pour notre avenir . Moi même je ne saurai pas quoi répondre étant néophyte dans les prédictions et je t'avouerai que je n'ai jamais porté caution à ce genre de choses. Pour moi seul le vérité et le libre arbitre qui en découle font force de foi. Surtout que cela signifierai que nous n'avons pas notre libre arbitre, que tout dans la nature même des choses est déjà écrit.... Non, je m'y refuse, je ne peux croire que nous ne puissions choisir notre destin, ni que nous ne puissions infléchir à force de persévérance notre « destinée ».

Uniltrr'ok : Je pense comme toi mais notre histoire nous a enseigné que de tels choses peuvent arriver alors je serai toi je ne mettrai pas ton rêve à la poubelle.

Après quelques minutes d'intense silence,  blotti l'un contre l'autre pour trouver une réponse à l'énigmatique rêve, Uniltrr'ok se leva et se tourna vers Aytsmukan.

Uniltrr'ok : Je ne vois qu'une possibilité pour parvenir à une réponse, partir loin, très loin et   s'abandonner à la contemplation de la nature pour tenter de trouver  une réponse dans des messages qu'Eywa nous enverra.

Sur cet entre-fait, Aytsmukan et Uniltrr'ok prirent leurs affaires et quittèrent le Kuletral Omatikaya pour tenter d'approcher à défaut de pouvoir trouver une réponse au rêve d'Aytsmukan.
« Last Edit: November 10, 2011, 01:36:54 pm by aytsmukan »
Choisir, c'est renoncé et se positionner.
Ne pense pas au problème, pense à la solution.
trailer nìNa'vi
Oeyä  nìNa'vi
Verbe Na'vi 2.1

 

Become LearnNavi's friend on Facebook Follow LearnNavi on Twitter! Watch LearnNavi's videos on YouTube

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | XHTML | RSS | WAP2 | Site Rules

LearnNavi is not affiliated with the official Avatar website,
James Cameron, LightStorm Entertainment or The Walt Disney Company.
All trademarks and servicemarks are the properties of their respective owners.
Images in the LearnNavi.org Forums and Gallery may not be used without permission.

LearnNavi Affiliates:
ToS

LearnNavi is the community to learn Na'vi, the Avatar Language
"A place where real friendships are made." -Paul Frommer

AvatarMeet | Learn Na'vi Forum | Learn Na'vi Wiki | Na'viteri

LearnNavi