Author Topic: {Role-Play} Rambo  (Read 1542 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Offline Rambo

  • Ketuwong
  • *
  • Posts: 20
  • Karma: 0
{Role-Play} Rambo
« on: April 27, 2010, 08:06:36 pm »
Note de Rambo sur les repères temporels durant le voyage Terre-Pandora:
le voyage durant a peu près cinq ans, j'ai décidé de donner des couleurs aux années dans l'ordre suivant:bleue, verte, jaune, orange, rouge.(c'est plus drôle que des chiffres)
ainsi: année verte, mois 5, jour 12; est le douzième jour du cinquième mois de la deuxième année de voyage( c'est plus simple qu'un n° de jour compris entre 1 et 1827(en comptant 2 années bissextiles dans le voyage) et cela vous donne une position plus précise de l'avancement du trajet sans avoir à faire des calculs savants.

JOURNAL DE MISSION N°:456
Entrée n°1,année bleue, mois 1, jour 1
l'équipe, le briefing et le départ.

France, abri n°12, quelque semaines après la raclée prise par les humains sur Pandora.

"mais qu'est-ce que je fout là moi?"
voila a peu de choses près ce à quoi je pense a l'heure actuelle.
je regarde duvalov, mon voisin de droite(le seul gars que je connais dans cette salle)et il me demande:
"Rambo, tu sait pourquoi ils nous ont amené ici toi?"
"non absolument pas, mais j'espère qu'on vas finir par le découvrir parce que le voyage de puis le port abri de Brest a été très long."  
"surtout avec toi et tes histoires de merde" ai-je envie de rajouter.
je regarde autour de moi et commence à me déplacer pour m'asseoir auprès d'un major qui était arrivé avant nous et qui attendait calmement et j'engage la conversation :
"bonjour major!"
"bonjour "dit il en tournant la tète vers moi et rajoute d'un air sec : "ah un marin , on vous reconnait bien là vous , la tenue en vrac et toujours mal rasé!"
"merde, v'là un casse bonbon " me dit-je
puis voyant mon air déconfit il me rassure en me disant : "mais non je plaisante, je m'en fout !"

je me présente , je lui dit que je suis spécialiste de l'électronique de détection acoustique et électromagnétique et je lui présente Duvalov, fusiller marin.
quand je dit ça , il prend un air désabusé qui semble vouloir dire: "mais pourquoi ils nous ont envoyé un fus-mar?"

Puis il se présente à son tour et j'apprend qu'il est de la légion étrangère , qu'il s'appelle Vlad et qu'il ne connait pas lui non plus la raison de notre présence ici.

Là dessus rentre un sergent-chef dont je reconnait immédiatement l'unité puisqu'il porte l'insigne du 1erRPIMA qui à l'air parfaitement étonné
de se trouver là avec deux marins et un légionnaire.

On as tout juste le temps de faire les présentation et d'apprendre qu'il s'appelle John, que l'écran du fond de la salle s'allume et
le premier ministre apparait accompagné du ministre de la défense.

Tout le monde se met au garde a vous.
(enfin après que j'ai mis un coup de pied à Duvalov qui s'était endormis.)
"Quel boulet celui là"pensai-je!

"messieurs"dit le premier ministre "l'heure est grave, les humains sur Pandora se sont pris une défaite monumentale mais de nouvelles
forces sont en route pour reprendre la planète.Nous savons que plusieurs groupes de résistants à l'invasion humaine de Pandora
on envoyé en douce des gens et leurs avatars sur la planète, mais ces groupuscules sont encore isolés et sans organisation capable de
gérer une coalition de grande envergure contre la menace qui se profile.Votre mission est donc de vous rendre sur Pandora et de retrouver
ces groupes afin de les informer de la situation et de les aider a se rassembler quand les forces débarqueront.  des questions?"

"oui une" dit John "comment on les retrouve?"
"on vous envoie las bas avec tout un équipement de pointe pour la détection des bases de commandes des avatars, une fois la base détectée,
vous vous y rendrez pour prendre contact avec les groupes qui les utilisent."

"sont ils au courant de notre venue?" poursuivit John.
"malheureusement non sinon vous pensez bien qu'il serait beaucoup moins urgent de vous envoyer la bas!"répondit le ministre de la défense.

"mais alors" demandai-je à mon tour " ne risquent-ils pas d'avoir des réactions plutôt hostile en voyant des humains approcher de leurs bases?"
"pour cela " reprit le premier ministre "vous aurez chacun votre avatar afin de gagner plus facilement leur confiance. bon vos navettes décollent dans deux heures,
vous embarquez dans la navette n°2 avec le module vie du camp de base, la n°1 contient vos avatars et leur module de commande.
sinon on vous as également implanté dans la gorge lors de votre dernière visite médicale un tout nouveau module respiratoire autonome
donc vous n'aurez pas besoin de masques une fois arrivé la bas. Messieurs bon voyage!"

on nous conduit au travers la base jusque dans la navette, Duvalov à l'air tout excité à l'idée de piloter un avatar,c'est d'ailleurs le seul à être excité,
les autres sont plutôt calmes quand à moi je me demande de plus en plus pourquoi on as choisit ce guignol pour nous accompagner,je ne le supporte déjà plus.

nous nous plaçons dans la navette, sanglons nos harnais et attendons.par la vitre nous regardons la navette numéro un décoller et puis ce fut notre tour de sentir
la poussée des réacteurs nous arracher à l'attraction terrestre.


Fin Entrée n°1

 
« Last Edit: May 02, 2010, 01:58:47 pm by Rambo »
ma devise: jouez bien , jouez plein.
mon crédo: une petite biere vaut mieux que deux grands verres d'eau.
mon plus grand regret: dans le lendemain de cuite , le meilleur c'est la veille.
une consideration meta-physique: mieux vaut Parkinson qu'Alzheimer car mieux vaut renverser un peu de son whisky que d'oublier de le boire.
et surtout quand vous vous servez n'oubliez pas un truc : le verre est propre jusqu'en haut.

Offline Rambo

  • Ketuwong
  • *
  • Posts: 20
  • Karma: 0
Re: {Role-Play} Rambo
« Reply #1 on: April 28, 2010, 04:26:05 pm »
JOURNAL DE MISSION N°:456
Entrée n°2,année bleue, mois 1, jour 1

L’organisation pour le voyage
Navette n°2, une heure et demi après le décollage.
« Bon, avec cette navette, le voyage devrait durer entre quatre ans et demi et cinq ans » dis-je aux autres « je propose donc la chose suivante : on se relaie à la surveillance du voyage et aux communications avec le QG, chacun son tour pour des périodes d’une quinzaine de jours, ce qui fait que l’on est réveillé 15 jours et ensuite on dort, dans notre caisson à sommeil contrôlé pendant 45 jours »
« Cela me parait pas idiot comme plan. » répond Vlad.
John acquiesça.
« Attendez ! » repris Duvalov. « Je ne serais jamais capable de faire nuit blanche pendant 15 jours d’affilés ! »
« J’ai des envies de meurtres »
Et à voir les deux autres, je comprends que je ne suis pas le seul : John se tient la tête dans les mains tandis que Vlad se met à triturer son couteau de combat qu’il porte en permanence à la ceinture.

On se met aussi d’accord pour dire que si l’on a besoin d’aide on réveille systématiquement le gars qui prend le quart suivant, sauf dans le cas ou l’on a besoin des compétences particulières de l’un de nous en particulier.
« Je ne sais pas pourquoi mais je sens que cela vas être souvent pour moi ! »
Bon étant le spécialiste de l’électronique, je prends les 15 premiers jours afin de créer et d’écrire les procédures d’utilisation et d’alerte et de les afficher aux endroits opportuns, après moi ce sera au tour de Duvalov, puis de John et enfin de Vlad.
J’accompagne donc mes camarades dans leurs caissons respectifs et me met devant la télé, après avoir vérifié que la navette n°1 est toujours en visuel, je regarde Full Métal Jacket, un très vieux film que j’affectionne même s’il n’est pas en holographique ni en odorama. D’ailleurs, j’ai repéré une petite erreur dans ce film, quand il partent à l’assaut après avoir perdus leurs deux potes face au sniper, Cowboy demande a 4 hommes de le suivre et Guignol et Rafterman disent qu’ils y vont aussi (donc en tout 7 hommes) et il n’y en as que 6 qui partent. (Note de l’auteur : ceci est un vrai faux raccord)
 A la fin du film, je m’endors.

Fin entrée 2.
ma devise: jouez bien , jouez plein.
mon crédo: une petite biere vaut mieux que deux grands verres d'eau.
mon plus grand regret: dans le lendemain de cuite , le meilleur c'est la veille.
une consideration meta-physique: mieux vaut Parkinson qu'Alzheimer car mieux vaut renverser un peu de son whisky que d'oublier de le boire.
et surtout quand vous vous servez n'oubliez pas un truc : le verre est propre jusqu'en haut.

Offline Rambo

  • Ketuwong
  • *
  • Posts: 20
  • Karma: 0
Re: {Role-Play} Rambo
« Reply #2 on: April 28, 2010, 06:42:04 pm »
JOURNAL DE MISSION N°:456
Entrée n°3, année bleue, mois 1,  jour 2 à 15
Une routine s’installe
1ere quinzaine, navette n°2.
Je me réveille par terre, j’éteins l’écran resté allumé pendant les 5 heures ou j’ai dormi et je me prépare un café.et je réfléchis aux différentes procédures que je vais avoir besoin d’écrire ces quinze premiers jours.
Je me dirige vers le poste de pilotage et je jette un œil à la dérive pour constater qu’il n’y en a pas eue.
Je regarde à l’extérieur et je vois les étoiles, plein d’étoiles, et rien d’autre d’ailleurs.
« Rien d’autre ? Mais? Et l’autre navette ? Elle est partie ou ? »
« Merde ! » dis-je à voie haute « C’est pas vrai, pas déjà une foirade pareille »
Quand soudain, j’aperçois du coin de l’œil un truc qui semble bouger a coté de la navette, je tourne la tête et vois l’autre navette qui progresse a coté de la notre .elle a dû ralentir légèrement pendant mon sommeil et se retrouver là.
« Ouf »
Grand soulagement de ma part !
J’envoie une série d’instruction a la navette n°1  par l’ordinateur de bord pour faire en sorte que celle-ci se positionne automatiquement devant la notre afin de pouvoir facilement la surveiller.
Ensuite je vais me balader dans le vaisseau pour faire une liste du matériel ayant besoin de procédure pour une utilisation correcte.
Je trouve :
-la console de pilotage.
-le sas de sortie dans l’espace. (Celui-ci va être simple : ne touche pas à ça petit con !)
-le terminal pour piloter l’autre navette.
-le pilotage manuel. (Je préfèrerai que l’on ne s’en serve pas mais on ne sait jamais.)
-la machine à café. (Juste pour rire.)
-etc.

« Bref (disait pépin) j’ai un peu de boulot. »

J’y passe huit jours à tout écrire, j’en ai aussi faite une pour l’utilisation de la salle de bain dont le niveau de technologie me parait trop élevé pour Duvalov, je vais enfin pouvoir faire autre chose.
Je parcours la navette de fond en comble pour voir ce que l’on as a notre disposition et je fouille un peu l’entrepôt dans lequel une caisse attire mon attention car elle est estampillée du logo de la marine alors que le reste ne porte aucune marque. Je pense tout d’abord à une bombe dans le vaisseau car rien ne semble indiquer qu’une telle caisse doive se trouver ici. Puis en faisant le tour de la caisse je remarque une enveloppe sur laquelle est écris RAMBO au feutre rouge.
Un peu interloqué, je m’approche et je prend l’enveloppe et l’ouvre.
C’est une lettre de l’amiral Dufil qui nous a envoyé ici moi et Duvalov, qui m’explique que quelque soit l’endroit ou il se trouve, un marin a toujours besoin de ce qu’il y a dans cette caisse.
J’ouvre donc la caisse et constate qu’elle contient pas mal de choses :
-2000M de cordage de 4mm de diamètre en polyamide. « Je vais faire quoi avec ça moi ? »
-un couteau à lame fixe bien affuté et un lot de machettes. « Ça peut servir. »
-150M de corde d’escalade. « Pourquoi pas. »
-40 piquets en acier de 1.5M de long. « Je ne comprend pas trop, mais bon »
-un jeu de cartes. « Je me rappelle que quand j’avais 4 ans, mon arrière grand père voulait m’apprendre à jouer à un jeu avec ce genre de cartes mais je n’y ai jamais rien compris. »
-quatre fusils d’assaut, quatre pistolets et des munitions.  « Là OK, ça peut peut-être avoir une utilité. »
-des talkies-walkies. « Qu’est-ce qu’on va faire avec ces jouets ? »
Et pour finir, un petit livre jaune et noir avec un bonhomme bleu dessiné dessus et dont le titre est écrit dans une langue bizarre, je le prends, l’observe : sur la tranche il est écrit en français : le na’vi pour les nuls.et derrière il est écrit learn na’vi academy et il y a un dessin d’un arbre bleu. « En voilà un truc qui vas être pratique pour apprendre la langue des autochtones, on a cinq ans pour s’y mettre si on peut parler un peu avec eux, ça facilitera le contact ! »

Je retourne a l’avant du vaisseau en passant par la sale de sport pour voir de quoi on dispose : un rameur et un banc de muscu. « Bon au moins on peut faire un peu de sport, je sens qu’on va en avoir besoin ! »

Je m’installe ensuite dans le poste de pilotage et après m’être servi un jus de fruits, je me plonge dans la lecture du bouquin.

Deux heures plus tard :
J’ai la migraine et décide de faire un peu de rameur et de prendre une douche.
Je mange un morceau et je me remets devant la télé pour regarder Léon, un autre très vieux film bien sympa. (J’adore les vieux films.)

Ensuite comme je n’arrive pas à dormir, je prends un Nuka-Cola et je lance Fallout 37 sur mon ordinateur personnel.
La fin de ma quinzaine de quart se passe bien, mais je ne comprends pas du tout le na’vi, à chaque fois que j’ouvre ce foutu bouquin, je choppe une migraine, pas moyen de comprendre un traitre mot de cette langue enfin j’ai quand même appris à dire bonjour  ou en tout cas un truc qui s’en rapproche.
Ça se dit : ‘’oelle ème kati gamé’’ ou un truc comme ça et ça veut dire : je te vois.
Bref  il y a du travail encore mais j’aurais du temps devant moi.
Pour l’heure, il est temps pour moi de réveiller Duvalov et de m’installer dans mon caisson à sommeil contrôlé.

Rendez vous dans un mois et demi.

Fin entrée 3.
« Last Edit: May 12, 2010, 01:35:21 pm by Rambo »
ma devise: jouez bien , jouez plein.
mon crédo: une petite biere vaut mieux que deux grands verres d'eau.
mon plus grand regret: dans le lendemain de cuite , le meilleur c'est la veille.
une consideration meta-physique: mieux vaut Parkinson qu'Alzheimer car mieux vaut renverser un peu de son whisky que d'oublier de le boire.
et surtout quand vous vous servez n'oubliez pas un truc : le verre est propre jusqu'en haut.

Offline Rambo

  • Ketuwong
  • *
  • Posts: 20
  • Karma: 0
Re: {Role-Play} Rambo
« Reply #3 on: May 02, 2010, 12:51:11 pm »
JOURNAL DE MISSION N°:456
Entrée n°4, année bleue, mois 3,  jour 1 à 15
Deuxième quart.

navette n°2
« Salut Rambo ça va ? »
Je regarde autour de moi et vois Vlad de dos en train de manipuler la console de réveil de mon caisson.
« Ouais impec et toi ? »
« Moi, oh ben bien ! »
« Pas de problèmes avec le matos ? »
« Nan aucun, mais t’aurais pu te retenir de faire des procédures d’utilisations pour la douche ! »me dit-il en riant.
«  C’est pas forcément à toi qu’elles étaient destinées »lui répondis-je en pointant du regard le caisson à la droite du mien (celui de Duvalov).
« J’avait bien compris, sans compter que ce crétin a bousillé le micro onde de la cuisine. »
« J’ai presque envie de le passer dans le sas de décompression spatiale celui là !»
« Tu peut m’expliquer pourquoi ça ne m’étonne même pas ? »
« J’en sais rien, l’expérience peut-être ? »me répondit-il
« Ça doit être ça, oui. Bon je vais voir ce que je peux faire. »

Je renferme Vlad dans son caisson et je vais au poste de pilotage.je jette un œil dehors, et vois la navette n° 1 bien en place tel que je l’avais configurée. Je jette ensuite un œil au plan de vol et constate que la navette n’a pas déviée d’un quart de poil.
« Ça vas être très tranquille ce voyage, il ne se passe rien, pas même une petite dérive à corriger en 45jours ! »
Je consulte le journal de bord afin de savoir ce qui c’est passé durant ce mois et demi passé a dormir et constate que la seule anomalie semble être la perte du micro onde au deuxième jour du quart de notre ami !
« Vache il lui aura pas fallu longtemps pour nous faire des trucs pourri à celui là »
Je me rends dans la cuisine et constate qu’en effet le micro onde est en croix. Apparemment cela n’a pas l’air d’être trop grave, en tout cas, il n’y a pas de dégâts physique.
« Il a quand même eu l’intelligence (je ne sais pas pourquoi j’emploie ce mot qui me parait hors contexte) de ne pas taper dessus. »
Bon je vais m’y atteler tout de suite car ce soir j’ai pas envie de faire de la cuisine compliquée.
Je sors le four de son logement, je démonte la carcasse et là :
« Oh putain de bordel de merde !»Dis-je à haute voie.
Je comprend pourquoi ça ne marche plus, le magnétron a fondu et a provoqué la fonte de tout le circuit électronique à une température telle que tout c’est vitrifié à l’intérieur.
« Cet idiot a du mettre son lait a chauffer dans le micro onde dans un bol en inox, c’est pas possible autrement. »
En tout cas c’est irréparable il faudrait aller acheter un autre four  chez le marchand du coin mais je doute qu’il y en ait un dans les parages. Bref pour la cuisine rapide c’est mort.
Je me prépare donc un casse croute en vitesse et je mange avant de faire un peu de muscu pour me défouler et de prendre une douche.
Je vais jeter un œil au poste de pilotage et constate que tout va bien puis je vais me coucher.
 
Le reste du quart se passe bien. Rien de notable à signaler si ce n’est que je ne comprends toujours pas un traitre mot de na’vi.


Fin entrée 4.
« Last Edit: May 02, 2010, 01:04:07 pm by Rambo »
ma devise: jouez bien , jouez plein.
mon crédo: une petite biere vaut mieux que deux grands verres d'eau.
mon plus grand regret: dans le lendemain de cuite , le meilleur c'est la veille.
une consideration meta-physique: mieux vaut Parkinson qu'Alzheimer car mieux vaut renverser un peu de son whisky que d'oublier de le boire.
et surtout quand vous vous servez n'oubliez pas un truc : le verre est propre jusqu'en haut.

Offline Rambo

  • Ketuwong
  • *
  • Posts: 20
  • Karma: 0
Re: {Role-Play} Rambo
« Reply #4 on: May 02, 2010, 01:57:00 pm »
JOURNAL DE MISSION N°:456
Entrée n°5, année bleue, mois 4,  jour 6
Imprévu de parcours.

Navette n°2
« Rambo ! Rambo ! »
En voyant John me réveiller, je comprends tout de suite qu’il y a un souci et à voire sa tête, il n’a pas l’air mince.
« Qu’est ce qu’il s’passe ? » demandai-je.
« Un champ d’astéroïdes en approche, je vais avoir besoin de toi car je pourrai pas piloter les 2 navettes tout seul. »
Au mot astéroïde, mon sang ne fait qu’un tour, je me lève et je cours au poste de pilotage à distance de la navette n°1.
J’entre le code de prise de contrôle d’urgence mais le temps que la navette se connecte on aperçois une explosion gigantesque.
Je regarde, impuissant, la navette n°1 se faire désintégrer par un gros astéroïde.

« Et merde ! » dit John « trop tard ! »
« Bon l’important pour l’instant c’est de ne pas subir le même sort et de sort… VIRE A DROITE ET PLONGE ! »
Hurlais-je a son attention et le vaisseau entama une manœuvre qui fit passer un astéroïde  a moins de 2 mètres de la carlingue tandis que John entamait un autre plongeon pour en éviter un autre.je m’assois dans le siège copilote et enclenche la détection avancée à représentation holographique afin de visualiser les astéroïdes qui nous entourent.
« Bon avec ça on va tâcher d’éviter les grosses frayeurs. » Dis-je.
Apres 25 minutes de navigation entre les astéroïdes  nous sortons enfin du champ et envoyons un message crypté au QG:
De : mission 456
Pour : QG France n°12
Copie : service archives secrètes
Objet : perte navette n°1

Général,
Avons perdu navette n°1 suite rencontre champ astéroïdes.
Pas de dommage navette n°2.
Demandons instructions complémentaires.
Poursuivre ou annuler mission ?
Fin.

Deux heures plus tard nous avons reçu la  réponse :

De : QG France n°12
Pour : mission 456
Copie : service archive secrète
Objet : instructions temporaires

Messieurs,
Continuer provisoirement voyage Pandora.
Réunion en cours pour décider des suites.
Instructions complètes suivrons prochainement.
Fin.

Fin entrée 5.
ma devise: jouez bien , jouez plein.
mon crédo: une petite biere vaut mieux que deux grands verres d'eau.
mon plus grand regret: dans le lendemain de cuite , le meilleur c'est la veille.
une consideration meta-physique: mieux vaut Parkinson qu'Alzheimer car mieux vaut renverser un peu de son whisky que d'oublier de le boire.
et surtout quand vous vous servez n'oubliez pas un truc : le verre est propre jusqu'en haut.

Offline Rambo

  • Ketuwong
  • *
  • Posts: 20
  • Karma: 0
Re: {Role-Play} Rambo
« Reply #5 on: May 04, 2010, 05:58:46 pm »
note de Rambo: pour une compréhension plus facile du long dialogue ci dessous, les dialogues de john et ceux de Rambo sont de couleurs différentes.

 
JOURNAL DE MISSION N°:456
Entrée n°6, année bleue, mois 4,  jour 7
La suite des opérations


J’ai décidé de rester  réveillé jusqu'à l’arrivée du message afin de savoir de quoi il va retourner.
Nous attendons donc avec impatience les décisions prises pendant cette réunion qui se déroule certainement encore.
Nous décidons donc de nous rendre à la salle de sports et de soulever de la fonte, histoire de passer le temps.

« Dis donc t’est plutôt costaud toi pour un marin ! » Dit John
«  Ben je pratique de l’urban-combat-simulated, environ deux fois par semaines depuis 12 ans maintenant, et mon paquetage actuel fait 27 kilos sans la tenue ni les répliques, donc je me maintiens en forme ouais ! »Répondis-je
« Ah ok ! et t’est bon ? »
« Je me débrouille pas mal, l’année dernière on à fini 1iere équipe européenne à 3 points devant  les al-fatimms, ils étaient dégoutés ! »
« Attend tu fais parti des ruskov-com ? »
« Ben ouais. »
« Ah ben ok je me disait aussi que je t’avait croisé quelque part ! »
« Tu en fait aussi ? »
« Et ouais depuis sept ans, dans la T-outers-squad ! »
« Ok Rodgers, je me rappelle de la dérouillée qu’on vous a mise en quart de finale! Pourtant vous étiez remontés à bloc Jean Floch ce jour là, non ? »
« Un p’tit peu oui mais là, dérouillée, c’est le mot juste ! »
« Un peu oui, on devait jouer 15 heures on en a joué 4 et demi ensuite vous n’aviez plus ni respawn valide ni médic pour vous soigner, on vous a tout bloqué en trois cinq sept. »
« Ouais c’est pas faux, hahaha on a dû en sortir quatre de chez vous en tout et pour tout ! La vache c’était un beau match quand même ! »
« Question de point de vu, parce que chez nous il y-en a qui se sont fait chier grave a tel point que la défense est partie à l’attaque au bout de deux heures et qu’il n’y avait plus un seul défenseur dans notre camp de base ! »
« Non !!! »
« Ben si, pourquoi ? Tactique ruskov, quand la défense se fait chier, elle se barre à l’attaque !  »
« purée tu veut dire que j’ai fait tout le tour de votre camp de base en rampant trois fois en me disant que vos défenseurs étaient vachement bien planqués et je n’ai pas osé me rapprocher du drapeau de peur de me faire sortir alors qu’il n’y avait personne ? »
« C’était toi sur la vidéo qu’on voit tourner comme un idiot autour de notre camp pendant une heure à la fin et qu’on se demande encore pour quelle raison il n’a pas pris le drapeau ? »
« Tout simplement parce que je ne me lance pas a l’attaque sans avoir repéré la défense ? »
« Question de logique ! »
« Nom de dieu, si j’avais su ! »
« Tu te serais pris un retour de ruskov dans la tronche. »
« Ouais mais au moins on aurait eu des points, enfin un peu ! »
« Pour sur Arthur. »
« Sinon t’occupe quel poste ? »
« Support polyvalent. »
« Polyvalent ? C’est quoi cette nouveauté ? »
« C’est une particularité de chez nous, chacun peut assumer au moins deux voire trois postes, moi je peux être aussi bien sniper que mitrailleur semi lourd ou alors infiltrateur d’assaut.Ca nous fait des paquos un peu plus lourd mais on peu s’adapter en permanence en fonction de la situation ce qui nous donne une grande réactivité en cas d’imprévu. »
«  Ah et infiltrateur d’assaut c’est quoi exactement ? »
« C’est celui qui perce les lignes ennemies discrètement pendant que le reste de l’équipe attaque pour détruire l’adversaire depuis l’arrière de ses positions, ce qui est particulièrement efficace quand l’adversaire prend des positions défensives parce qu’on se retrouve entre ceux qui repoussent l’attaque et ceux qui couvrent le contournement. »
« Vu ! En effet ce doit être  pratique de détruire une défense comme cela ! »
« Et surtout rapide. »
« Tu m’étonne ! »
« Et toi John t’occupe quel poste ? »
« Et bien mois je suis assaut tout simplement. »
« Ouais classique quoi ! »
« Mais efficace, enfin en temps normal. »
« J’imagine, pour arriver troisième au classement européen, il ne faut pas être mauvais. »
« Au fait j’ai entendu parler d’un gars qui était de chez nous et qui est passé chez vous, un peu avant que j’arrive à la T-outers, il y a à peu prés huit ans un certain Krénos ou un truc comme ça ! Ça te dit rien ? »
« Si Xelloss ! Un bon lui !c’est lui avec sa technique RDA qui est à l’origine de l’infiltrateur d’assaut. »
« RDA ? »
« Ouais comme :
   -Rentrer dans les lignes discrètement.
   -Dégommer les positions de l’intérieur.
   -Assurer le terrain pour le reste de l’équipe. »

« Ok vu. »
« Il ne se déplaçait jamais sans ses deux épées et son arc s’était marrant.  Mais il à disparu sans laisser de trace ni d’adresse il y a environ 5 ou 6 ans maintenant. C’est dommage j’aurais bien aimé savoir ce qu’il est devenu. »
« C’est dommage en effet. »
« Bon blague a part je vais à la douche et je vais voir si on a du nouveau au PC com. »
« Ok je me douche après toi et j’arrive. »
Sur ce, je me douche.
« Ca fait du bien de discuter avec autre chose que l’ordinateur de bord ! » Pensais-je
Puis je vais au poste de contrôle et consulte les messages. Là je m’aperçois qu’un nouveau message est arrivé du QG :

De : QG France n°12
Pour : mission 456
Copie : service archive secrète
Objet : instructions complémentaires

Messieurs,
Suite perte navette, continuer mission.
Renvoyons navette n°3 dans un mois avec équipement complet et nouveaux corps avatars.
Commencez mission sans attendre quand atterrissez sur Pandora.
Fin.

« Bon, ça a le mérite d’être clair et concis, la mission va commencer en dégradé en arrivant sur Pandora car sans avatars ça va être plus compliqué de contacter les autochtones sans se faire transformer en cactus. Déjà que je comprends pas un mot de leur langue, mais là, en arrivant à poil en plus on va pas se la jouer longtemps. »
Me dis-je
Fin entrée 6.
ma devise: jouez bien , jouez plein.
mon crédo: une petite biere vaut mieux que deux grands verres d'eau.
mon plus grand regret: dans le lendemain de cuite , le meilleur c'est la veille.
une consideration meta-physique: mieux vaut Parkinson qu'Alzheimer car mieux vaut renverser un peu de son whisky que d'oublier de le boire.
et surtout quand vous vous servez n'oubliez pas un truc : le verre est propre jusqu'en haut.

Offline Rambo

  • Ketuwong
  • *
  • Posts: 20
  • Karma: 0
Re: {Role-Play} Rambo
« Reply #6 on: May 12, 2010, 02:45:40 pm »
JOURNAL DE MISSION N°:456
Entrée n°7, année bleue, mois 5,  jour 1 à 15
Le voyage continue


Navette n° 2.

Vlad me réveille et me demande :
« Ça va ? »
« Bien et toi ? »
« Ma foi, pas trop mal. »
« Bien ! Pas de problèmes particuliers ? »
« Non, rien du tout, ce fut d’un ennui presque mortel. »
« Bien pour ne rien te cacher, ça me rassure un peu parce-que la dernière fois ça a failli être mortel aussi mais on n’a pas eu le temps de s’ennuyer. »
« Ouais je sais, John m’a raconté ! »
« En tout cas c’était pas du gâteau, enfin bref on est encore là, c’est le principal. »
« Ouais, c’est pas faux ! »
« Sinon, rien de cassé ou en panne ? »
« Non rien que je sache. »
« Cool je vais pouvoir me reposer un max pendant ce quart s’il ne se passe pas trop de trucs pourri dehors. »
« Tu m’étonne ! Bon je vais me rentrer dans mon caisson allez salut. »
« Ouais bonne nuit, à dans deux mois ! »
« Hahaha, bon quart ! »dit Vlad en riant.

Je commence par aller au poste de pilotage pour vérifier les paramètres du plan de vol, rien de notoire, puis je vais faire un peu de sport afin de me détendre, je prend une douche puis je me fait à bouffer.
« C’est qu’on se ferait presque chier dis donc ! »Me dis-je en allant me coucher

Le lendemain, une fois le plan de vol vérifié, je décidai de retourner voir ce qu’il y avait dans la caisse de l’amiral Dufil.
En examinant le contenu je me dis que finalement, les talkies vont être utiles vu que l’équipement de com moyenne portée  était dans l’autre navette, puis je commence a déballer les armes et là, surprise, deux AKF326SF  en 8.73 X 63  à cadence de tir modulables et deux Mv68KHR en 9.55 X 69 Long Bow.

« La vache, ou il a trouvé ces trucs ? C’est carrément la classe cet AKF, j’en avais encore jamais vu en vrai, le derniers fusil de chez les russes, précis et fiables en toute circonstances. J’ai presque envie de griller quelques cartouches pour voir ce que ça donne. Mais il ne vaut mieux pas. Bon voyons les pistolets ! »
Là encore du bon matériel mais plus classique : quatre HKZ Mk230FL en 432 Casull, un calibre capable d’arrêter un rhino furieux d’un seul tir bien placé et capable de tirer en semi et en full. Et en prime des silencieux pour les pistolets.

« Bon au moins un truc de sur c’est que l’on ne manquera pas de munitions vu la cargaison embarqué par l’amiral. A croire qu’il avait prévu tout cela, il y en a au bas mot deux tonnes de chaque ! »
Puis je regarde les piquets et le cordage de 4mm. « Il veut qu’on fasse quoi avec ça l’amiral ? Du macramé et du diabolo ? Là par contre je comprends toujours pas. »
«Sinon le couteau et les machettes c’est toujours pratique d’ailleurs, le couteau je vais me le réserver tout de suite vu que Vlad comme John ont déjà chacun le leur et qu’il est hors de question de le laisser a l’autre glandu, il serait foutu de se couper un bras avec !»
« Sérieusement pour quel raison ils nous ont foutu un fus-mar, a lui seul il est aussi con qu’une bande de cons, et encore c’est peu dire ! »

De retour au poste de pilotage, je jette un œil dehors et constate que l’espace est désespérément vide.
« Bon je vais me faire a bouffer et je me fais une série de vieux films. »
Après un bon petit plat, je m’installe dans le fauteuil et je lance les douze Star-Wars.

Arrivé au numéro cinq, je m’endors comme une loque.

Fin entrée 7.
ma devise: jouez bien , jouez plein.
mon crédo: une petite biere vaut mieux que deux grands verres d'eau.
mon plus grand regret: dans le lendemain de cuite , le meilleur c'est la veille.
une consideration meta-physique: mieux vaut Parkinson qu'Alzheimer car mieux vaut renverser un peu de son whisky que d'oublier de le boire.
et surtout quand vous vous servez n'oubliez pas un truc : le verre est propre jusqu'en haut.

Offline Rambo

  • Ketuwong
  • *
  • Posts: 20
  • Karma: 0
Re: {Role-Play} Rambo
« Reply #7 on: May 24, 2010, 01:27:23 pm »
JOURNAL DE MISSION N°:456
Entrée n°8, année bleue, mois 9,  jour 19
L’événement improbable.


Navette n° 2.

J’ouvre les yeux et en voyant la tête de Duvalov je me dis :
« Qu’est ce qu’il me veut ce con ! »
« Viens vite voir il y a un problème dehors ! » me dit-il d’un air complètement paniqué.
« Putain encore un champ d’astéroïdes ? »
« Nan un autre truc très bizarre, viens vite voir ! »
Je cours donc avec lui au poste de pilotage et là, je m’aperçois en effet qu’il y a de quoi s’inquiéter car on se dirige tout droit vers un genre de tourbillon  spatial gigantesque aux couleurs psychédéliques.
J’enclenche la commande manuelle de la navette et tente de m’éloigner à toute vitesse de l’anomalie mais rien n’y fait, on est aspiré de plus en plus vite vers ce truc qui est analysé par l’ordinateur de bord comme, je jette un œil sur l’écran de contrôle, une source d’énergie immense mais sans matérialisation.

« C’est quoi ce bordel, je n’arrive à rien, on est attirés irrémédiablement vers cette chose ! » dis-je
« Qu’est ce qu’on fait ? » me demande Duvalov.
« Je sais pas mais si tu as une idée même très conne je suis preneur »
« Je sais pas moi, tire dedans ! »
« Ah ouais et avec quoi ? Il n’y a pas de tourelle sur ce vaisseau ! »
« Merde c’est vrai ! »
« Bon ben je crois qu’il n’y as pas trop de choses d’autre à faire que d’attendre et voir ! »
« Mais et si ce truc nous désintègre ? »
« Ben tu vivras pas assez longtemps pour voir le résultat ! »
« Ouais mais quand même ! »
« De toute façon on a tout tenté et on se rapproche encore donc ya rien à faire !»
«  Ya plus qu’à prier quoi ! »
«  Tu crois en dieu ? Toi ? »M’étonnais-je.
« Nan mais bon ! »
«  Ouais je vois ce que tu veut dire. »
On s’approche de plus en plus de l’anomalie, quand soudain :
VVVVVVVVVVVVVUUUUUUUUUUUUUUUUUIIIIIIIIIIIIIIIIIII IIIIIIIIIIIISSSSSSSSSSSSHHHHHHHHHHHHHHH
Une grande secousse ébranla la navette et puis plus rien.



Fin entrée 8.
ma devise: jouez bien , jouez plein.
mon crédo: une petite biere vaut mieux que deux grands verres d'eau.
mon plus grand regret: dans le lendemain de cuite , le meilleur c'est la veille.
une consideration meta-physique: mieux vaut Parkinson qu'Alzheimer car mieux vaut renverser un peu de son whisky que d'oublier de le boire.
et surtout quand vous vous servez n'oubliez pas un truc : le verre est propre jusqu'en haut.

Offline Rambo

  • Ketuwong
  • *
  • Posts: 20
  • Karma: 0
Re: {Role-Play} Rambo
« Reply #8 on: May 27, 2010, 04:18:06 pm »
(note de Rambo: un brestois est incapable de prononcer les mots en able(lol) exemple: incapapp, impeccapp)

JOURNAL DE MISSION N°:456
Entrée n°9, année bleue, mois 9,  jour 21
L’événement improbable. (Épisode 2)

[/i]
Navette n°2
Je me réveille, je regarde autour de moi et je me dis :
« Putain j’ai mal au casque et j’ai la dalle ! »
Puis j’analyse la situation à chaud :
« Bon alors, je suis dans le poste de pilotage avec Duvalov qui dors à coté et la navette est arrêtée car je n’entend plus le moteur supraluminique à compression active ronronner ! Je regarde l’écran de contrôle et commence à me rappeler ce que je fous là.je regarde la date et constate que l’on a dormi deux jours et demi, normal que j’ai la dalle. »
Je réveille l’autre et lui demande de faire la bouffe pendant que je relance le moteur et que je redémarre les systèmes qui se sont arrêtés.
Je relance le système de navigation et lance un calibrage automatique de la position puis je m’attelle au démarrage du moteur quand une chose sur l’écran de nav attire mon attention, je regarde de plus prés et constate que notre position est complètement délirante, je relance le calcul , reboot tout le système de contrôle de la navette mais rien n’y fait toujours la même position pourtant  il nous aurait fallut au moins quatre ans et demi pour atteindre la position indiquée, ce n’est pas possible ! je me rend donc à l’évidence il vas falloir que je calcule la position a l’ancienne avec le sextant tridimensionnel de secours, je le sors et là Duvalov se pointe avec la bouffe et me demande :

« Ça avance avec le moteur ? »
« Ouais le moteur est prêt a redémarrer mais y a un blème avec la nav, le système est incapapp de nous sortir une position correcte il va falloir la calculer à la main le temps que je répare. »
« Pas cool ça! Je sais pas le faire ça ! »
« Pourquoi je le savais ? »
« Honnêtement je pense pas que les deux autres non plus mais bon, je ferais un cours ! »
Je fini mon repas et je retourne sur mon sextant, je vérifie le bon fonctionnement du brouzouf, et entreprend le calcul de la position une fois, deux fois, trois fois. (Car jamais deux sans trois) et force est de constater que sois je ne sais pas me servir du sextant sois la nav a raison, et on a parcouru 4.5 années lumières en deux jours.
« C’est louche quand même, serait-ce du à l’anomalie spatiale rencontrée ? »
Ensuite je mets Duvalov dans son caisson et Je décide de rendre compte au QG et rédige un message :

De : mission 456
Pour : QG France n°12
Copie : service archives secrètes
Objet : progression spatiale aberrante

général,
Sommes arrivés à la position xzf29-jtz482-ml54tx.
Demandons confirmation dernier message il y a deux jours.
Arrivée sur Pandora prévue dans 25 jours si calcul position correct.
Fin.

La réponse prit deux jours :

De : QG France n°12
Pour : mission 456
Copie : service archives secrètes
Objet : enfin de vos nouvelles

Messieurs,
Confirmons deux jours depuis votre dernier message.
Comment diable êtes vous arrivé là ?
Poursuivez la mission.
Fin.

Et je réponds :

De : mission 456
Pour : QG France n°12
Copie : service archives secrètes
Objet : progression spatiale aberrante

général,
Honnêtement je voudrais bien le savoir.
Avons croisé une anomalie spatiale, peut être la cause.
Transmet données en pièce jointe.
Comprend, qu’une fois sur Pandora, attendrons 4.5 ans avatars et équipements!
Fin.

Réponse du QG :

De : QG France n°12
Pour : mission 456
Copie : service archives secrètes
Objet : progression spatiale aberrante

Messieurs,
merci pour les données, analyses en cours.
Confirme arrivée navette n°3 prévue dans 4.5 ans
Vos ordres demeurent inchangés, profitez de l’avance obtenue.
Fin.

Je réveille John et j’entreprends d’expliquer la situation
Puis je laisse des consignes pour être réveillé avant l’arrivée dans l’atmosphère de Pandora.


Fin entrée 9.
« Last Edit: May 27, 2010, 05:27:59 pm by Rambo »
ma devise: jouez bien , jouez plein.
mon crédo: une petite biere vaut mieux que deux grands verres d'eau.
mon plus grand regret: dans le lendemain de cuite , le meilleur c'est la veille.
une consideration meta-physique: mieux vaut Parkinson qu'Alzheimer car mieux vaut renverser un peu de son whisky que d'oublier de le boire.
et surtout quand vous vous servez n'oubliez pas un truc : le verre est propre jusqu'en haut.

 

Become LearnNavi's friend on Facebook Follow LearnNavi on Twitter! Watch LearnNavi's videos on YouTube

SMF 2.0.15 | SMF © 2017, Simple Machines
Privacy Policy
| XHTML | RSS | WAP2 | Site Rules

LearnNavi is not affiliated with the official Avatar website,
James Cameron, or the Twentieth Century-Fox Film Corporation.
All trademarks and servicemarks are the properties of their respective owners.
Images in the LearnNavi.org Forums and Gallery may not be used without permission.

LearnNavi Affiliates:
ToS

LearnNavi is the community to learn Na'vi, the Avatar Language
"A place where real friendships are made." -Paul Frommer

AvatarMeet | Learn Na'vi Forum | Learn Na'vi Wiki | Na'viteri

LearnNavi