International / Multilingual > Français (French)

{Role-Play} Les oreilles de Palulukan ! [où vont ceux qui ne sont pas sage...]

(1/6) > >>

xelloss:
Kaltxì ayngaru !

Bon... voici l'Antre de Palu'...




cet endroit que redoutent les Na'vi, et dont seul le nom fait plier les oreilles et abaisser la queue

C'est donc là que vous irez pour tenter de chatouiller Palu', et de vous faire pardonner de votre boulette...


Eywa ayngahu !




=> Règle de lisibilité de ce topic :
SpoilerCes point suivants vont peut être vous sembler contraignants de prime abord, mais ils faciliterons la lecture et la compréhension de vos messages et amélioreront le Role-Play

- Mettez le "contexte"  en Marron (brown)
     Ex : L'action se déroule environ deux mois ST après la défaite et le départ des Humains...

- Mettez les mots/phrases Na'vi en gras italique avec une "desc" avec l'icone de bulle :  
     Ex : Oel ngati kameie…

=> les "¤" sont là pour voir les balises, ne les mettez pas dans vos textes
[¤i][¤b][¤desc=je te vois]Oel ngati kameie[/desc][/b][/i]

==>> les apostrophes " ' " font planter les desc (elles s'affichent pas)
        Utiliser un " - " trait-de-la-touche-[6] résout le soucis



- Si vous tenez un "journal" mettez les "entrées" en Italique souligné, (et les jours en gras, si vous le souhaitez....)
     Ex : Journal de bord N°03
           Jour 230

- Si vous voulez vraiment faire ressortir un texte/action/idée/etc..., bref quelque chose que vous jugez assez important à vos yeux...
 et qui risque de "passer inaperçu", mettez le en bleu...
Spoiler     Ex : Pour ma part, j’ai donné mon Yumi et les deux flèches à la fille de la femme qui s’était occupé de moi au début.
           Elle s’appelle Talyäe, je crois
           Ses tirs étaient gracieux, et elle aurait passé les Dan à une vitesse folle sur Terre (en plus le gant lui allait ... comme un gant ... )
           Un Maître de kyudo nous avait dit un jour « le kyudo est la grâce emplie de beauté »
           Je crois que Talyäe est la définition de cette phrase…

     => dans ce passage j'ai pensé que la citation du Maître serai passée inaperçue si le texte avait été comme ceci SpoilerPour ma part, j’ai donné mon Yumi et les deux flèches à la fille de la femme qui s’était occupé de moi au début.
Elle s’appelle Talyäe, je crois
Ses tirs étaient gracieux, et elle aurait passé les Dan à une vitesse folle sur Terre (en plus le gant lui allait ... comme un gant ... )
Un Maître de kyudo nous avait dit un jour « le kyudo est la grâce emplie de beauté »
Je crois que Talyäe est la définition de cette phrase…

- Dans les dialogues, mettez vos "pensées" en rouge taille 8 avec le bouton
     Ex : Nom de Zeus ! je sens le Pagne qui se profile à l’horizon… C’que je déteste ce truc…
              Mon royaume pour un hakama !

- Dans les dialogues, mettez les situations/contextes en vert gras
     Ex : Sur ce, un troisième se joint à la conversation, il pense que mon clan se situe vers les Monts Cachés
           (Baptisé « Les Monts brumeux de la Moria » en référence à un très vieux film dont le nom m’échappe)…
           Sur quoi un quatrième gugus me demande ce que j’ai fait de mon ikran…

- N'hésitez pas à mettre des photos/images/croquis/dessins... cela permet d'avoir un "visuel" et agrémente votre narration...
     Ex :
Spoiler=> Si comme moi, vous êtes loin d'être un Dieu de Photoshop, et que votre niveau est plus "Etron-gluant-du-bas-de-l'échelle-mais-qui-à-des-basounettes", cherchez LA perle rare...
La photo "facile-à-modifier"....

                                     Avant                                                                                Après


C'est bluffant non ?
Au programme :
- ajout de la queue d'un coup de crayon
- création du pagne en effaçant le bout de short à droite et ajoutant du noir entre les jambes
- recadrage pour virer le texte en bas à droite

Et hop, un Na'vi prêt pour la glisse
Seul les posts RolePlay peuvent être "en clair"
Tout autre message non RolePlay devra être dans un spoiler...

xelloss:
Mode RP [ON]

Note de l'Auteur :
Ce RP est un RP 'futur' dans lequel, Mo'at à enfin consenti à ma faire devenir Omatikaya.  ;)
Ce Rp se passe après la cérémonie grace à laquelle mon corps de chaton est devenu mon corps définitif (Merci Neytiri)
SpoilerCette phrase fait allusion à mon Role-Play, dans lequel, après moult péripéties, je passe la cérémonie pour devenir, à l'instar de Jake et des autres, Omatikaya...
La fameuse cérémonie...   :D---------------------------------------------


--- Quote from: Rambo on April 24, 2010, 06:49:26 am [email protected] : faux completement faux, archi faux, je parlait de ce calico la : http://fr.wikipedia.org/wiki/Jack_Rackham

par extension , le calico est le jolly rogers de ce pirate célèbre.

--- End quote ---

--- Quote from: Nanaki on April 24, 2010, 06:54:05 am ---KLN :D xelloss ::) Va toucher le palulukan ... ;D

--- End quote ---
[Pffff...] Srane...

Tse... zene Kivä... set !!
Sìlpey oe, Palulukan yolom...
SpoilerTse... zene K-iv-ä... set !!
Sìlpey oe, Palulukan y-ol-om...
SpoilerOkay...

Bon... j'dois y aller... maintenant !!
J'espère que Palulukan a mangé...
Ayant récupéré mes sabres dans l'avant poste Humain (après l'avoir démonté à la clé d'six !), je les glisse dans la ceinture de mon pagne
Mais Nom de Zeus ! C'est que je commencerai à m'y habituer à ce *§$#& de pagne...
Le nouveau Yumi dans le dos peine à me rassurer...
Les Arcs de nos frères font 50kg au bas mot, je risque fort de chatouiller Palulukan avec mon Yumi, et ses 13kg.
Je sais pertinemment que face à Palulukan, seule la fuite est salvatrice... et encore
Je quitte le camp en direction de la tannière de Palulukan.

La journée, est magnifique, et cette forêt enchanteresse...
Si on met de côté toutes les bestioles, plantes et autres vacheries qui se mettraient bien un enfant Avatar sous la dent pour le p'tit dej' !!!!
...

J'retire c'que j'ai dit !
C'te forêt... Nom de Zeus et d'Eywa !!
Je viens d'échapper à une plante en forme de feuille...
Le piège ultime, une feuille d'un bon mètre carré, posée sur le sol, et sur laquelle on marcherai sans y prêter attention...
J'ai à peine effleurée de la plante des pieds cette feuille, que celle ci se referme, entourant ma jambe jusqu'au bassin.
Pxasik !!
Le mouvement de la plante me fait trébucher.
Dans la chute, d'un geste vif, je fais une sortie de lame fulgurante.
La lame siffle, la tige de cette fichue plante est tranchée net !

ouf !

Je continue à être trainer...
RePxasìk !
J'ai bien tranché la tige... mais pas celle de la bonne plante
Dans l'genre fumble, ça s'pose là !!!

Quelques sifflements de lames plus tard, la traction sur ma jambe cesse.
J'enlève la feuille pour découvrir une jambe de hérisson...
J'ai plus d'épines que d'étoiles dans le ciel Pandorien
Je me relève, des épines tombent.
N'étant pas enfoncées profondément dans la peau, le simple fait de passer ma main sur la jambe suffit à les enlever...

Quelques heures, plantes et autres saloperies plus tard, je trouve une tanière de Palulukan...
Celui ci dort... enfin, je pense...

D'un air fort peu rassuré, je m'approche doucement...
Xelloss : Kaltxì... Palulukan...

Allez savoir pourquoi, cette phrase me colle en tête le chaton rose de Hello Kitty...
J'imagine notre Palulukan, rose Kitty, avec le petit nœud sur le côté...

Celui ci ouvre un oeil...

J'fais moins l'malin du coup !

Le temps s'arrête...
Je suis sur Que l'Dieu du Temps est debout, les deux pieds sur les freins, tellement le temps ralentis...
Palulukan m'observe !

Du coin des yeux, je calcule les voies de fuites, et mes chances de survie...
Toutes frôlent le zéro absolut !

Mon mouvement est vif !
Palulukan l'est encore plus !!!

D'un coup d'une puissance que je n'avais jamais vu jusqu'alors, il abat sa patte en ma direction !
Le ridicule mouvement d'esquive que j'effectue ne me sauvera pas la vie...
C'est le gros arbre qui s'en charge.

J'AIME CETTE FORET !!!
Sauvé par un arbre !!

Palulukan à bien envoyé sa patte vers ma tête, mais entre nous deux, de trouvait un bon gros arbre...

Sans demander mon reste, je file à la Xelloss...
Palulukan, voyant son p'tit dej' se barrer en courant, ne semble pas du tout d'accord !
Si ma vitesse de course est ridicule par rapport à un adulte, ma petite taille me permet de passer dans des trous d'souris...

J'applique la même méthode qu'avec Toruk !
Les trous, les creux et surtout... vite !

Aller grattouiller Palulukan, pour voir s'il ronronne...
MON CUL, OUAIS !!!!
Mais quel est l'ultraskxawng qui à pondu une idée pareille !!!!

...
Ah ! c'est moi ...

Un temps indéfiniment long plus tard, Hello Kitty toujours derrière moi, et toujours furax de voir son casse-croute se faire la malle, je plonge dans une sorte de terrier.
Il est assez profond pour que la patte de mon p'tit Kitty adoré ne vienne pas me chatouiller.

Une bonne demie heure plus tard, Palulukan s'en va.
C'est pas aujourd'hui qu'il saura si les enfants Avatars ronronnent si on les grattouillent derrière les oreilles...

Dans le noir du terrier, une loupiotte s'allume.
J'la connais cette lumière, c'est une lampe frontale militaire.

Xelloss : Alors, on fuit aussi Palulukan ?

A une dizaine de centimètres de la première lampe, une deuxième s'allume.
Suivit par un petit grognement qui me font baisser les oreilles, traduisant sur mon visage une peur grandissante...

Je bondis hors du trou ...
Trois loup-vipère aux trousses

Xelloss : Mouuuuhhhaaaaaaaaaa !!!!!!

Lune de tarés !!!!!






--- Quote from: ikran tìkawng ---pour ca, il te faut aller chatouiller palu' sous les memikyum et regarder s'il ronronne   :face: 


--- End quote ---


Bon, j'ai semé ces nantangs...
Il me faut retrouver le chemin du Nouveau Kelutral Omatikaya, ou tout autre endroit plus reposant que cette forêt d'malades...
Je rajuste mon pagne, vérifie la teune de mes sabres, et reprend l'arc que j'avais posé contre un arbre.
Allez, en route !

Dans le ciel, un hurlement inhumain se fait entendre, je m'arrête immédiatement, les oreilles pliées laissent transparaitre mon effroi.
Ce boucan est si près que j'ai l'impression que les bestioles sont sur la branche au dessus de moi.
Je reprend ma route, et, dans une trouée des arbre aperçois LE prédateur aérien, poursuivant un ikranay.
Moi : Toruk wou !

[PAF... Blorf !]
Moi : Aïlleuu !!!
Je viens de me payer un tronc, et allongé sur le dos, me remet de mes émotions.

Bon, arrêter de mater le ciel, et regarder où je vais !

Au bout d'une heure de marche, dans cette saleté de forêt, et après avoir échappé par deux fois à une mort atroce, bouffé par des plantes toutes plus pourries, les unes que les autres, je passe sous une souche énorme.
Quelque chose cloche !
Je le sens !

Je lève les yeux doucement, et sur le tronc couché, au dessus de moi, un énorme Palu' m'observe.
Ses yeux dans les miens, je ne bouge plus. une terreur sans nom me pétrifie.
Nom de Zeus... Ces yeux...

...

Un temps indéfiniment long passe, et personne ne bouge
J'veux pas m'faire becter comme ça...
Pas sans combattre...
Allez, perdu pour perdu...
J'vais t'montrer qu'un enfant Na'vi, ça à de la ressource
Lentement, je pose ma main droite sur le wakizashi
S'il me saute dessus, le katana me bloquera ! Faut' une lame courte !

Voix : Vous êtes tout pertutbois', allongez-vous, et racontez moi tout...
Dans mon dos, j'entends la voix de mon Scratty' préféré.
Je jette un coup d'oeil en arrière, et vois mon sadomaso national assis sur un fauteuil très cartoon, et surtout dix fois trop grand pour lui, me désignant un divan de vingt centimètres de long, tout aussi cartoon
Mais c'est pas vrai !

Scratty' : Bon, t'es taré jusqu'au trognon, mais ça, on l'sait !
              Si tu claques, moi aussi... alors, si on en parlait avant ? Hein ?
Moi : Mais t'as vu la taille de ton divan ?
Scratty' : un tout petit divan pour un tout petit cerveau...
             T'as vu la taille de ce truc, et surtout, ça fais trop longtemps que tu t'es pas regardé dans une glace !
Moi : Hein ?
Scratty' : T'es gaulé comme une crevette anémique taillée à la hache dans un câble de frein !
Moi : Attends...

Mon regard toujours dans le sien, je viens de remarquer l'ombre du soleil.
La taille des ombres me fait penser que nous nous observons depuis un bon quart d'heure.
Ses yeux... Ses yeux !!

Doucement, je me déplace, sous le tronc, les yeux de Palu' toujours en visuel.
Ils n'ont pas bougés et surtout pas clignés...
Il dort les yeux ouvert, le con !

Vingt mètres plus loin, j'arrive au bord d'une falaise. une cascade sur la droite, une rivière trente mètres plus bas...
Je me prépare mentalement à faire un magnifique plat dans l'eau quand une idée me traverse l'esprit

Scratty' : Alors, celle là, même pas en rêve !
Moi : Allez ! Ca va être fun !
Scratty' : Fun mon cul ! Ouais !

Mon sadomaso national se transforma en curé dépressif, et d'une voix monocorde annonça
Curé-Scratty' : Aujourd'hui, nous enterrons Xell'... il était bon... et très très con...
                    Il s'en est pris à Palu'... ce qui prouve que c'était un tou du cul...

Je dû me mordre la main pour ne pas exploser de rire...

Une heure plus tard, ma connerie est en place.
Je fixe une liane dans mon dos, et vérifie la deuxième.
Mes sabres bien attachés, et l'arc solidement fixé dans mon dos, je marche en direction du Palu' endormi.
Ma vie tiens à un fil...
Et dans tous les sens du terme !
J'fais pas l'malin, d'un coup.

L'énorme panthère noire dort toujours.
A pas feutrés, je m'approche.

Scratty' : Aller lui grattouiller les memikyun, pour voir s'il ronronne...
              Tu parles d'une idée d'con!

J'ai bien mis une heure pour faire dix mètres, et vais toucher au but, et ça aussi, dans touts les sens du terme...
Comme ce truc n'as pas d'oreilles comme on en à l'habitude de voir, je décide de toucher la zone derrière ses petites plaques mobiles de sa tête.
Ngeyä kxetse lu oeru !!!
SpoilerT'es foutu !!!

SpoilerC'est une expression, La trad' donne "ta queue est à moi"
Son mouvement de tête est si vif que j'ai bien cru que mon coeur allait tout bonnement s'arrêter...
sa tête n'a même pas fini le mouvement, que j'ai déjà tiré sur la liane que je déroulais dans ma main gauche.

Une demie seconde plus tard, je suis projeté en arrière avec une telle violence que j'en ai le souffle coupé.
Son mouvement de pattes à été d'une vitesse incroyable.

Le vol plané que j'effectue par la suite me parait sans fin, et durant tout le vol, j'ai au premier plan la gueule de Palu' grande ouverte à une vingtaine de centimètres de ma bouille.
Palu' atterrit, et moi, je continue ma courbe qui m'envoie directement dans le vide.
En tombant, je vois l'énorme animal au bord du précipice rugir.

Je touche l'eau sur le dos, et l'impacte me vide du peu d'air qui me restait.
En refaisant surface, j'ai l'impression de renaître.
Je me dirige tant bien que mal vers la rive, et m'agrippe à un arbre qui sort de l'eau.
Au dessus, toujours en haut de la falaise, Palu' hurle après son petit dej' qui viens de de faire la malle.[/color]

Scratty' : Alors, là... Chapeau !
             Faire tomber un rocher pour qu'il t'entraîne dans sa chute... je suis admiratif !
Moi : Eh, t'as vu sa tronche... quand il à mis un coup d'patte... là où j'étais un quart de seconde... plus tôt ?
       Il à rien dû comprendre... le pauv' !

J'ai un mal de chien à récupérer mon souffle, mais je suis content d'avoir pu approcher cette bestiole et me targuer d'être encore en un seul bout

Le dispositif était d'une simplicité redoutable.
La liane accrochée dans mon dos était elle même reliée à un rocher en équilibre précaire au bord du gouffre.
En tirant sur la liane de ma main gauche, je supprimai l'appui qui empêchait à l'énorme pierre de basculer.
En tombant, elle m'a entraîné dans sa chûte, me soustrayant ainsi aux griffes de Palu'
Simple, mais terriblement efficace.

Scratty' : N'empêche, t'as perdu...
                     On sait toujours pas si ça ronronne un Palu'
Moi : Ah, merd, le con  !
                 Bon, espérons qu'y en aura d'autres d'ici au Nouveau Kelutral des Omatikaya...
Scratty' : M'laissez pas avec lui... il est taré !!!!


________________________________________


NDA :
SpoilerScratty' est une IA implanté dans le cerveau de mon Avatar pour surveiller mes faits et gestes
Comme cette entité est dans ma tête, elle n'a pas de consistance 'physique', et de ce fait, elle peut faire des choses défiant l'imagination
Cette entitié est comme un rêve éveillé

ikran tìkawng:
attention, il surveille

Spoiler

Stawmyu Feyä Aymokrit:
Kaltxì
Je suis sur qu'en négociant habilement à grand renfort de gratouillage derrière les memikyun, il y a moyen de s'en faire un coupain du Palulukan.

Kìyevame

Stawmyu Feyä Aymokrit

hufwe som:
j'en doute fort... je trouve qu'il a pas le faciès d'un type sympa le palulukan  ::) ;D

Navigation

[0] Message Index

[#] Next page

Go to full version